Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 07/02/2016 : Nancy joue sa peau à l’ASPTT Mulhouse

L’ASPTT Mulhouse accueille Vandoeuvre-Nancy et ses ex-Mulhousiennes Djilali et Sager-Weider, qui luttent pour leur maintien en Ligue A féminine, cet après-midi à 15 h au Palais des sports. Trois mois plus tôt, le match aller était une tête d’affiche entre deux équipes du peloton de tête.

Quand les Mulhousiennes ont traversé les Vosges, début novembre, elles n’en menaient pas large. Vandoeuvre-Nancy avait alors réussi la meilleure entame de son histoire en Ligue A féminine en s’imposant d’entrée face au Cannet (3-1) et Istres (3-0).

Trois mois plus tard, ces deux succès constituent les deux tiers du capital victorieux des Lorraines qui n’ont gagné qu’une seule fois, entre-temps, face à Chamalières (3-2). Et encore, c’était l’an dernier !

« On sera en danger si on se met en danger ! »

Aujourd’hui, l’ASPTT Mulhouse a enclenché sa vitesse de croisière. Sa place dans le carré d’as de la première phase se précise avec une avance de 9 points sur le 5e. Un capital confortable qui a le don d’apporter une certaine sérénité au sein du groupe. Ce qui n’empêche pas Magali Magail d’alerter ses troupes. « Vandoeuvre joue sa peau, prévient le coach. Les Lorraines vont venir à Mulhouse pour chercher des points. Et je me méfie beaucoup de ce contexte qui transcende ».

L’argument est d’autant plus recevable que Vandoeuvre-Nancy a déjà réussi à chahuter quelques gros, dont Cannes (1-3) et, le week-end dernier, Béziers (1-3: 21-25, 21-25, 25-22, 14-25). Deux clients contre lesquels les postières n’ont pas fait un pli ! Un détail qui ne chagrine pas davantage Magali Magail au vu de l’état d’esprit de son groupe. « J’ai rarement vu autant d’intensité aux entraînements que durant cette semaine , affirme le coach postier. Les filles regardent le classement… Elles sont à un point du 2e et elles peuvent être en tête la semaine prochaine. Mais, pour cela, il faudra prendre les trois points contre Vandoeuvre. Tout dépend de nous… On sera en danger si on se met en danger ! »

« Nous restons maîtres de notre destin »

« Il est vrai que notre situation est moins confortable par rapport à celle du match aller. Mais elle n’a pas entamé notre motivation , avoue Alexia Djilali, l’une des deux ex-Mulhousiennes de Nancy avec Isaline Sager-Weider. Nous venons à Mulhouse pour chercher des points. Les derniers résultats de Chamalières et d’Istres ne plaident pas en notre faveur. Mais nous restons maîtres de notre destin ».

Pur produit de l’ASPTT Mulhouse, le seul club qu’elle ait connu (de 2002 à 2013) avant d’aller à Vandoeuvre, Alexia Djilali ne sera pas au Palais sans émotion. « Ça me fait toujours plaisir de revenir jouer à Mulhouse qui est ma ville , confie la Nancéienne d’adoption. Après, ce n’est plus la première fois que je joue face à l’ASPTTM… Je m’attends à un match difficile face à une équipe dont l’attaque est très percutante et haute ». Alexia Djilali, Isaline Sager-Weider et les Mulhousiennes auront les mêmes intérêts cet après-midi. De part et d’autre, il n’y aura pas de sentiment !

ASPTT Mulhouse – Vandoeuvre/Nancy, 15 h au Palais des sports. ASPTTM : Athina Papafotiou (1,79m, Grèce, P, 26 ans) ; Marta Biedzak (1,73m, Pologne, P, 22 ans) ; Bojana Markovic (1,78m, Serbie, R/A, 24 ans) ; Karla Klaric (1,87m, Croatie, A/R, 21 ans) ; Astrid Souply (1,91m, France, A/R, 21 ans) ; Maéva Orlé (1,83m, France, AT, 24 ans) ; Lara Davidovic (1,83m, France, AT, 17 ans) ; Alina Albu-Illie (1,90m, Roumanie, CC, 32 ans) ; Yulia Ferulik (1,86m, Russie, CC, 28 ans) ; Olga Trach (1,87m, Ukraine, CC, 28 ans) ; Marielle Bousquet-Rollet (1,75m, France, L, 30 ans) ; Léa Soldner (1,74m, France, L, 19 ans). Coach : Magali Magail. Vandoeuvre/Nancy : Julie Mollinger (1,80m, France, A/R, 25 ans) ; Inge Molendjik (1,86m, Pays-Bas, P, 22 ans) ; Tsvetelina Nikolova (1,78m, Bulgarie, P, 25 ans) ; Martina Smidova (1,76m, Rép. Tchèque, R/A, 28 ans) ; Yulia Stoyanova (1,85m, Bulgarie, A/R, 30 ans) ; Alexia Djilali (1,86m, France, AT, 28 ans) ; Isaline Sager-Weider (1,84m, France, CC, 27 ans) ; Alona Pelc-Malysheva (1,86m, Ukraine, CC, 27 ans) ; Chloé Mayer (1,86m, France, CC, 17 ans) ; Manon Bernard (1,75m, France, L, 20 ans) ; Adeline Lefèvre (1,71m, France, L, 21 ans). Coach : Cyril Wozniak

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats