ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 29/01/2016: L’ASPTTM lorgne toujours devant

Les Mulhousiennes sont à Terville (ce soir à 20 h) en n’ayant moins à perdre que les Lorraines. Le souvenir d’un match aller difficile à négocier (3-1) et les impératifs locaux n’incitent pas l’ASPTTM à la détente. Pourtant, il faudra monter haut au filet pour attraper les Bratuhhina et autres Lican.

À la veille de la 2e journée des matches retour, la situation s’est bien décantée en Ligue A féminine. Même si, mathématiquement, tout est possible, il est impensable que Cannes, Béziers, Paris/Saint-Cloud et l’ASPTT Mulhouse soient rattrapés en tête du championnat. En revanche, la lutte s’annonce chaude pour la 5e place qui attribuera une place en Coupe d’Europe si le champion et le vainqueur de la Coupe de France figurent parmi les cinq premiers de la phase régulière du championnat. Aix/Venelles (18 pts), Terville/Florange (17 pts), Saint-Raphaël (17 pts), Nantes (15 pts) et même Le Cannet (11pts, qui a confirmé son réveil aux dépens de Nantes (3-0: 25-23, 25-20, 25-17), peuvent y prétendre. Or, c’est là que se situe l’une des clés du match de ce soir. D’un côté Terville/Florange a beaucoup plus à perdre que l’ASPTTM, ce qui devrait suffire à transcender les Lorraines. Mais, d’un autre côté, les Mulhousiennes ne jouent jamais aussi bien que quand elles sont exemptes de pression.

« Pour nous, il s’agit de confirmer la prestation de vendredi dernier, face à Aix, explique Magali Magail, le coach postier. Il n’est pas question de regarder derrière nous. Il faut rester au contact des équipes qui sont devant et ne pas se contenter de la 4e place. Il n’y a que deux points qui nous séparent de la 1re place. Ce n’est rien du tout ! » Davantage animé par un esprit de compétition que par des instincts de spéculation, le collectif postier se refuse d’anticiper et de choisir une position par rapport à un éventuel adversaire à éviter pour les play-offs. En l’occurrence, Le Cannet qui sera forcément sous-coté en abordant les play-offs au-delà de la 4e place.

« Je serais très heureux si le championnat se terminait aujourd’hui »

« S’il faut calculer, c’est à la fin du championnat qu’on le fera , poursuit le coach postier. Aujourd’hui, le calcul est simple… On s’interdit de perdre contre des équipes qui sont derrière nous au classement ! » Cet impératif se prête à Terville/Florange. Sauf que les Lorraines ont été à deux doigts de mener deux sets à un à l’issue de la 3e manche (23-24, 26-24) du match aller, à Mulhouse. Et, donc, de prétendre à une décision au tie-break. En revanche, par rapport à l’effectif qui avait réalisé cette performance, les Lorraines déplorent aujourd’hui l’absence de leur Brésilienne, Flavia Assis, qui a rompu son contrat avant Noël. « Il faut être réaliste, confie Pompiliu Dascalu, le coach roumain de Terville. Même si nous sommes toujours en course pour la 5e place, nous serions déjà très satisfaits de nous qualifier pour les play-offs. Cela fait deux ans que nous terminons à la 9e place aux portes des play-offs. Pour tout dire, je serais très heureux si le championnat se terminait aujourd’hui… Nous aurions rempli notre contrat ». Et Mulhouse aussi !

 

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 16/12/2017 20:00 Le Cannet | Mulhouse
LE 06/01/2018 19:00 Mulhouse | Vandoeuvre Nancy
LE 13/01/2018 20:30 Béziers | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.RC Cannes 26 10 9 1
2.Béziers 25 10 9 1
3.Mulhouse 21 10 7 3
4.Venelles 17 10 6 4
5.Le Cannet 15 10 5 5
6.SF Paris St-Cloud 14 10 5 5
7.St-Raphaël 14 10 4 6
8.Evreux 14 10 4 6
9.Nantes 12 10 3 7
10.Vandoeuvre Nancy 10 10 4 6
11.Quimper 9 10 3 7
12.Chamalières 3 10 1 9
Tous les résultats