ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 02/10/2017 : L’ASPTTM II a mis du temps

Les Mulhousiennes, prétendantes au titre et à la montée en N2, ont débuté en douceur leur saison, hier au gymnase Montaigne, face à Chenôve. L’essentiel est néanmoins acquis !

La pression était palpable à l’occasion de ce rendez-vous devant un beau parterre. « On a commis beaucoup d’erreurs au début, on a eu du mal à gérer la situation » , reconnaissait la capitaine Laura Dreyer.

Le score est serré (6-6, 8-7) face à une équipe expérimentée. Akouvi Panou est en verve en bout de filet et Mulhouse réalise un premier break (14-10). Les visiteuses reviennent (19-18) et les locales ne marquent plus. Mulhouse repart de l’avant à 23-21 avant de subir le jeu. Chenôve effectue de grosses défenses et égalise à 23. Les Bourguignonnes obtiennent deux balles de set (24-25, 25-26). Les Mulhousiennes offrent la manche sur leur 13e faute directe à 25-27. « C’est l’inconvénient de la jeunesse, il faut accepter les fautes » , fait remarquer Sabrina Dridi, le coach postier.

La suite est du même acabit (8-4, 11-7) et les échanges sont longs (12-10). À nouveau, les Alsaciennes ne parviennent pas à garder leur avantage (15-14). Celles-ci sont même menées 16 à 17 avant une réaction collective (22-18). Les Haut-Rhinoises égalisent logiquement à 25-21.

Après un début de set disputé (3-2, 6-4), l’ASPTTM retrouve son efficacité en attaque (12-4). Le score s’envole face à des Chenevelières en échec (15-8). Même une alarme ne perturbe pas les locales lors d’un rallye clôt par un block gagnant de Laura Dreyer. Les doublures des pros sont en feu offensivement grâce au jeu varié de Margaux Chambon (20-12). Iliana Benyamina y va de sa petite attaque au centre et les Alsaciennes concluent la manche 25 à 13 de belle manière : 45 % en attaque (14/31) et six services gagnants. « On a eu une bonne réaction à ce moment-là. Notre agressivité, notamment au service, nous a permis de faire la différence » , appréciait Vivien Gayol, l’assistant coach. Bien en place en défense autour de Manon Jaegy, les locales se détachent rapidement (8-5, 11-7). Katarina Budrak, la grande Monténégrine (1,96m), lâche son bras tandis que la défense arrière se distingue. Ajsa Gusic prend le service à 12-8 et e réalise une fantastique série jusqu’à 23-8 ! Elle sort avec huit services gagnants en tout et laisse sa place à la jeune Myriam Pereira pour finir 25 à 8.

Cette victoire s’est dessinée sur un scénario limpide : après un mode diesel, celui en turbo s’est déclenché. Les Mulhousiennes ont infligé un 44 à 17 (!) entre les troisième et quatrième sets (de 6-4 à la fin à 25-8).

 

Article signé Thierry Hufschmitt

Calendrier

LE 16/12/2017 20:00 Le Cannet | Mulhouse
LE 06/01/2018 19:00 Mulhouse | Vandoeuvre Nancy
LE 13/01/2018 20:30 Béziers | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.RC Cannes 26 10 9 1
2.Béziers 25 10 9 1
3.Mulhouse 21 10 7 3
4.Venelles 17 10 6 4
5.SF Paris St-Cloud 14 10 5 5
6.St-Raphaël 14 10 4 6
7.Nantes 12 10 3 7
8.Vandoeuvre Nancy 10 10 4 6
9.Evreux 10 10 4 6
10.Quimper 9 10 3 7
11.Le Cannet 9 10 5 5
12.Chamalières 3 10 1 9
Tous les résultats