Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 03/11/2016 : ASPTTM II : la 2e place en jeu

L’ASPTT Mulhouse II accueille Épinal (dimanche 15h à la salle Montaigne) avec un objectif bien précis : prendre le meilleur sur une équipe avec qui elle partage la deuxième place.

Le succès en trois manches à Chamalières a donné des idées aux jeunes Mulhousiennes qui ont joué dans des conditions difficiles en raison de l’absence des passeuses titulaires. Malgré le retour de Manon Jaegy (la libéro habituelle), l’effectif était limité au point de contraindre cette dernière a évolué sur un poste de réceptionneuse-attaquante tout comme Perrine Funfschilling, l’ex-Kingersheimoise.

« On est sur une bonne dynamique »

« De toute façon, nous n’avions rien à perdre, et nous n’avions aucune pression » débute Léa Enderlin. « Elles nous ont regardées de haut à l’échauffement, cela nous a encore plus motivées » poursuit la capitaine qui entame sa cinquième saison au club postier. De toute façon, elle peut compter sur Laura Dreyer, qui à l’opposé, démontre une énergie communicative. « On est de vraies copines et le groupe vit vraiment bien » reconnaît Léa Enderlin. Celle-ci bénéficie d’un jeu plus axé au centre où elle peut combiner avec sa coéquipière.

« Nous avons vu le match des pros contre Saint-Raphaël vendredi soir, c’était intense. On s’est peut-être servi de ce match, face à des joueuses d’expérience. » Les Auvergnates ont aligné leur six de base à partir du deuxième set mais « on ne s’est pas laissé déstabiliser. On ne peut que progresser dans le soutien et en défense lorsqu’on voit le travail de Léa (Soldner), chez les pros et qui n’a qu’un an de plus que moi ». Émeline Kalt, pourtant minime et qui a remporté la Coupe de France des benjamines l’année dernière a dirigé le jeu. Même si elle est prédestinée à évoluer à la passe, elle bénéficie d’un triple sur classement pour ses 13 ans ! Elle présente l’avantage d’être une sorte de couteau suisse. « Nous avons réalisé une dizaine de blocks gagnants, on les a mis en échec. On les a empêchés de trouver des solutions pour marquer ! » La claque reçue à Kingersheim a peut-être été bénéfique et le comportement des Haut-Rhinoises a changé depuis la rencontre face à La Colmarienne. « Je pense que ce match a certainement été un déclic pour certaines de nos jeunes » reconnaît la plus grande de l’équipe réserve.

Certes, ce groupe C de Nationale 3 semble très homogène et les Mulhousiennes ont signé trois succès sans concéder le moindre set. Léa Enderlin ne s’enflamme pas pour autant mais elle sait qu’elle peut compter sur l’enthousiasme de ses plus jeunes coéquipières.

Le CAME, qui a beaucoup changé à l’intersaison, possède également des éléments de qualité dont Sophie Gueguen, ainsi que Mathilde Oriel et Marine Lhuillier, dirigées par Bruno Manessier. La seule certitude en cette fin d’après-midi : le vainqueur sera seul deuxième. L’objectif est motivant pour un défi alléchant au programme dominical du Montaigne.

 

Article signé T.H

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats