ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 16/11/2017 : Un rendez-vous particulier

L’ASPTTM, le leader invaincu, affronte Milly-la-Forêt dimanche à 14 h au Palais des Sports pour le compte de la cinquième journée de championnat en N3 féminine.

Une fois n’est pas coutume, les doublures des pros auront le privilège d’évoluer au Palais des Sports en avant-première du match de Ligue A Féminine ASPTTM-Saint-Raphaël. « C’est un honneur pour nous que d’évoluer dans cette belle salle » , lance d’emblée Sabrina Dridi, le coach postier. Katarina Budrak, l’attaquante-réceptionneuse, est sa protégée qui connaît le mieux ce vaste terrain de jeu. En effet, la Monténégrine était arrivée dès le 20 août à Mulhouse et elle s’était entraînée longtemps sous les ordres de Magali Magail avec le collectif des pros. Pour une fois, « l’étrangère » devrait servir de chef de file aux joueuses locales dans ce contexte inhabituel. Les spectateurs pourront apprécier ses progrès, tant dans le jeu que dans la langue de Molière. « Elle est notre arme principale dans le domaine offensif » , indique la responsable du centre de formation de l’ASPTT Mulhouse.

Des repères à trouver

Manon Jaegy, la libéro, possède aussi ses repères au Palais puisqu’elle a été la 12e joueuse de l’équipe championne de France, l’an dernier. Le feu follet en défense, alors âgé de 15 ans, avait rejoint le collectif des pros en décembre 2016. À ses côtés, Laura Dreyer, la capitaine, avait connu les mêmes débuts à l’occasion de la Coupe d’Europe face aux Belges de Beveren. En délicatesse avec son épaule droite depuis un moment, la centrale a retrouvé tout son dynamisme grâce à des soins intensifs. « Elle a pleinement effectué les deux matchs à Vandoeuvre dimanche dernier en Coupe de France des M20 » , rapporte Sabrina Dridi.

Le groupe mulhousien s’entraîne au Palais tous les jours de cette semaine pour s’accommoder à cet environnement hors normes. « Ces séances quotidiennes permettront aux joueuses de se sentir plus à l’aise » , indique l’ex-coach du RC Cannes. « Le contexte changera avec un véritable parquet, des lumières LED, des spectateurs, de la sono puissante ». Ses protégées réalisent une quinzaine de services gagnants par match et il leur faudra s’accommoder d’un grand espace pour poursuivre ces statistiques. Sabrina Dridi est consciente qu’il faudra maîtriser ces éléments perturbateurs face à une formation qui n’a rien à perdre.

Il est à souligner que le club francilien a accepté d’avancer d’une heure l’horaire initial de la rencontre (14 h au lieu de 15 h habituellement) pour jouer ce lever de rideau. Après une défaite initiale à domicile face à Ensisheim en trois manches, les Essonniennes ont aligné trois succès d’affilée. Les Milliacoises ont démontré du cran en s’imposant à Annemasse. Le CVBM est aujourd’hui quatrième et le staff mulhousien est très méfiant vis-à-vis de cette équipe.

Même dans un lieu bien plus grand que dans leur antre de la salle Montaigne, les jeunes Haut-Rhinoises voudront donner des idées à leurs aînées, en confortant leur place en tête du classement.

 

Article signé Thierry Hufschmitt

Calendrier

LE 27/10/2018 20:00 Quimper | Mulhouse
LE 03/11/2018 20:00 Mulhouse | Marcq En Baroeul
LE 10/11/2018 19:00 RC Cannes | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 0 0 0 0
2.Béziers 0 0 0 0
3.IFVB 0 0 0 0
4.Marcq En Baroeul 0 0 0 0
5.Quimper 0 0 0 0
6.RC Cannes 0 0 0 0
7.Mougins 0 0 0 0
8.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
9.St-Raphaël 0 0 0 0
10.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
11.Chamalières 0 0 0 0
12.Le Cannet 0 0 0 0
Tous les résultats