ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 23/01/2017 : Kingersheim impose sa loi

Le leader a disposé logiquement (3-0) de son voisin mulhousien qui ne l’aura véritablement inquiété que lors de la manche initiale, hier après-midi, au gymnase Montaigne.

Ce résultat assoit la suprématie du VBCK qui compte désormais cinq points d’avance tandis que l’ASPTT Mulhouse recule au quatrième rang.

Kingersheim entre bien dans la partie (5-9) avant que Mulhouse ne trouve des solutions en attaque pour revenir (10-11). Les fautes directes sont nombreuses pour les deux équipes (12 à 11) et les égalités s’accumulent (à 12, 17). Les locales mènent dans une belle ambiance 22 à 20. Les visiteuses défendent fort et elles passent en tête (22-23). Audrey Hirth, la capitaine du VBCK, inscrit le point du gain de la manche initiale 23 à 25. « On fait des bêtises, on oublie des choses qui nous coûtent cher » regrettait Christophe Magail, l’entraîneur postier.

Les locales repartent pourtant (6-3) mais les Kingersheimoises reviennent vite au score (7-8). Patricia Adelin est efficace en bout de filet et elle permet aux siennes d’obtenir un léger avantage (de 12-12 à 13-17). Les jeunes Mulhousiennes n’abdiquent pas à l’image d’Akouvi Panou (16-18) mais sans parvenir à égaliser (17-20). Paoline Pellegrin sollicite toutes ses attaquantes et Mathilde Stengel-Roland domine au centre (19-23). Les visiteuses remportent le deuxième set 19 à 25.

Un déficit offensif

Kingersheim présente alors 44 % en attaque (18/41) face aux 29 % (11/39) de son adversaire.

La réception mulhousienne est en totale souffrance par la suite (6-8, 9-12). « Nous avons appuyé sur le service qui est l’une de nos forces actuellement » reconnaît Miroslav Rybaczewski, le coach du VBCK. L’ASPTT Mulhouse flanche et a beaucoup de difficultés à marquer (14-19, 16-21). « On a bien lu leur jeu et on a bien défendu, grâce à notre expérience » insiste le Polonais. Ses protégées poursuivent sur leur lancée et Patricia Adelin, la meilleure marqueuse (16 points en attaque) inscrit le point final à 17-25. Les stats offensives sont éloquentes : Le leader a marqué le double de points (14 à 7) sur un nombre identique d’attaques (30).

« Le résultat est logique mais je trouve le score sévère » admet Christophe Magail. « On est frustré, on aurait pu ramener quelque chose, on aurait pu rivaliser plus longtemps ». L’ASPTTM n’est plus invaincue à domicile à l’inverse de son adversaire à l’extérieur.

ASPTTM – VBC Kingersheim : 0-3. Les sets : 23-25 (29’), 19-25 (26’), 17-25 (25’). Salle Montaigne. Temps total de jeu : 1h20. Arbitrage de MM. S. Sifferlen et E. Jacquemet. ASPTTM : 30 attaques sur 107 (28 %). Dreyer 11, Martin 7, Enderlin 4, Kalt 4, Chambon 2. 3 services gagnants. 2 blocks. 18 fautes directes dont 5 au service. Six de base : Chambon (puis Funfschilling), Gusic, Panou, Kalt (puis Pastena), Dreyer, Enderlin. Libéro : Jaegy. Entr : C. Magail. Kingersheim : 46 attaques gagnantes sur 110 (42 %). Adelin 16, Hirth 8, Gillot 8, Mazin 6, Stengel-Roland 6, Pellegrin 1. 5 services gagnants. 6 blocks. 23 fautes directes dont 11 au service. Six de base : Pellegrin (puis Monteil), Hirth, Mazin, Adelin, Gillot (puis Vonthron), Stengel-Roland (puis Gigant). Libéro : Ortschitt. Entr : M. Rybaczewski.

Article signé Thierry Hufschmitt

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 54 22 19 3
2.RC Cannes 54 22 18 4
3.Mulhouse 45 22 15 7
4.St-Raphaël 37 22 11 11
5.Le Cannet 35 22 14 8
6.Venelles 30 22 11 11
7.SF Paris St-Cloud 30 22 10 12
8.Nantes 27 22 8 14
9.Vandoeuvre Nancy 23 22 8 14
10.Quimper 20 22 7 15
11.Evreux 20 22 7 15
12.Chamalières 11 22 4 18
Tous les résultats