ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 20/10/14 : L’ASPTTM II enlève un derby de haute volée

L’ASPTT Mulhouse II a remporté le derby au sommet de la N2 face à son voisin Rixheim. Un derby conclu au tie-break 15 à 12. Les postières mulhousiennes demeurent invaincues après cinq journées de championnat.

Une grosse ambiance dans les tribunes, du spectacle, des échanges intenses et un gros suspense, tels furent les ingrédients de ce derby à rebondissements.

Le début est tendu et les fautes directes nombreuses (8-6, 13-8). Puech permet aux visiteuses de revenir à deux points (13-11) avant une série offensive des locales pour mener 25 à 17.

Le second set est serré (7-6) et le duo Puech-Nikulina permet à Rixheim de prendre les rênes (11-15). Les échanges sont longs et la réception de Mulhouse souffre. Le jeu plus varié mulhousien porte ses fruits (16-17, 17-18). L’ASER égalise sur un dernier coup de collier sur un score similaire (17-25).

Rixheim s’envole au score avec les services de Puech (1-6) et ses coéquipières sont en avance (9-12). Un « rallye » se conclut 14-15 et les doublures de l’ASPTTM égalisent entre 17 et 20.

Kama Diarra sort le grand jeu avec sept points à son compteur (3 attaques, 2 aces et 2 blocks) et les locales inversent le score (22-20). Rien n’est fait à 23 partout avant un contre gagnant sur Gillot (25-23). Le coup est dur pour les protégées de Romain Claudel.

Le duel des neuf

Natalya Nikulina se déploie sur les ailes (4-6, 10-14) et sa formation est en passe de remporter facilement cette quatrième manche (15-20). Son mano à mano avec Kama Diarra, elle-aussi floquée du numéro 9, est superbe mais elle ne peut endiguer le retour des joueuses de Christophe Magail (21-24) le coach postier. L’ancienne pro inscrit le point synonyme de tie-break à 21-25.

Celle-ci poursuit sur sa lancée (3-4, 4-6) bien secondée par Gillot au centre. Les débats montent d’un cran (8-7, 9-8). La jeune Davidovic réalise deux attaques et aucune formation ne se détache (11-10). Diarra marque son quatrième point en attaque (13-11) avant un ace de Faesser (14-11). Noémie Cély clôt le score final avec une attaque sur une passe arrière 15-12.

« Je suis très heureux de ce résultat avec cette équipe très jeune. On commence à être solide même si on a encore des baisses de régime, notamment en qualité de service » note Christophe Magail. La réaction salvatrice de la fin du troisième set prouve que ce groupe progresse.

L’ASER contente de son point

« On voulait les bousculer et on y est parvenu sur certaines périodes. On perd des points dans un domaine particulier et on concède la troisième manche. On n’est pas loin et on ramène un point » relève Romain Claudel, son homologue rixheimois. Finalement, ce résultat arrange les deux protagonistes haut-rhinois après cette cinquième journée.

Cette victoire aux forceps permet à l’ASPTTM II de rester invaincue même si elle se retrouve à la troisième place tandis que son adversaire rétrograde au quatrième rang.

Article signé T.H.

Calendrier

LE 24/02/2018 20:00 Mulhouse | SF Paris St-Cloud
LE 04/03/2018 17:00 Quimper | Mulhouse
LE 17/03/2018 20:00 Mulhouse | Le Cannet

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 45 18 16 2
2.RC Cannes 45 18 15 3
3.Mulhouse 36 18 12 6
4.St-Raphaël 29 18 9 9
5.Le Cannet 27 18 11 7
6.Venelles 25 18 9 9
7.SF Paris St-Cloud 23 18 8 10
8.Vandoeuvre Nancy 22 18 8 10
9.Nantes 22 18 6 12
10.Quimper 20 18 7 11
11.Evreux 15 18 5 13
12.Chamalières 5 18 2 16
Tous les résultats