Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 29/02/2016 : L’ASPTTM II peut s’en vouloir

Les Mulhousiennes ont pris un coup de massue, hier au Montaigne, en perdant au tie-break alors qu’elles pouvaient s’imposer en quatre sets face à Paris/Saint-Cloud II lors de la 3e journée en play-downs.

Les spectateurs ont assisté à un incroyable renversement de situations à la charge de leurs favorites qui avaient pourtant bien débuté. Celles-ci mènent dans la manche initiale face à des visiteuses fébriles (13-6) avant un retour dangereux (14-13, 22-21). Un dernier coup de rein permet à Mulhouse de l’emporter 25 à 21.

La suite s’inverse avec des Parisiennes qui réalisent le break à partir de 11-12. Les Alsaciennes sont inefficaces en attaque (6/27) et les Franciliennes égalisent à 15-25. Une série de Margaux Koch efface le déficit de 6-9 à 15-10. Mais leurs adversaires reviennent (18-16) puis prennent les rênes (20-22). L’ASPTTM ne se désunit pas et égalise à 23. La première balle de set est victorieuse en poussant Paris Saint-Cloud à la faute (25-23).

Un 3 à 28 fatal pour finir

Mulhouse maîtrise la partie (6-3) et le changement de passeuses du coach adverse n’y change rien (8-3, 11-4). Les doublures des pros poursuivent sur leur lancée à 19-12 avant de connaître un trou noir. L’ASPTT Mulhouse ne met plus la balle à terre et réalise un festival de fautes. Le Stade Français réduit le score (19-14, 19-18). Les Haut-Rhinoises offrent de nombreux points et le scénario s’inverse (20-23). Elles ne peuvent plus contrer les visiteuses qui s’offrent un tie-break à 21-25.

Celui-ci est un cauchemar pour les locales (1-8) qui sont complètement submergées par des Franciliennes qui n’en demandaient pas tant (1-12). Le calvaire se termine à 1-15 et les Alsaciennes sont abasourdies en rentrant au vestiaire. Celles-ci ont encaissé un 3-28 à partir de 19-12 au quatrième set !

Christophe Magail, le coach postier, n’arrivait pas à expliquer la situation : « l’état d’esprit était là mais on fait plein de fautes à partir de ce moment ». Ses protégées ont tout de même glané un point qui pourrait s’avérer déterminant alors qu’elles pointent à la 4e place après trois journées. La pause en raison de la Coupe de France de jeunes dimanche est bienvenue.

ASPTTM II – Paris/Saint-Cloud : 2-3. Les sets : 25-21 (22’), 15-25 (21’), 25-23 (31’), 21-25 (28’), 1-15 (10’). Temps total de jeu : 1h52. Arbitrage de MM. J-P Daret et H. Kriegel.ASPTTM : 44 attaques gagnantes sur 159 (28 %). I. Davidovic (15), L. Davidovic (13), Koch (8), Dreyer (5), Enderlin (2), Maury (1). 7 services gagnants. 4 blocks. 32 fautes directes dont 8 au service. Paris/St-Cloud : 53 attaques gagnantes sur 164 (32 %). Hodl 13, Ossart 11, Rieupeyrout 11, Coulientanos 7, Crochemar 5, Narbonne 4, Martinez 1. 14 services gagnants. 10 blocks. 32 fautes directes dont 6 au service. Six de base : Narbonne (puis Bavouzet), Ossart, Hodl, Rieupeyrout, Coulentianos, Crochemar (puis Dardelet). Libéro : Martinez

Article signé Thierry Hufschmitt

Calendrier

LE 22/10/2017 17:00 Vandoeuvre Nancy | Mulhouse
LE 28/10/2017 20:00 Mulhouse | Béziers
LE 03/11/2017 20:00 Mulhouse | Evreux

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 3 1 1 0
2.SF Paris St-Cloud 3 1 1 0
3.Mulhouse 3 1 1 0
4.RC Cannes 3 1 1 0
5.Le Cannet 2 1 1 0
6.Evreux 2 1 1 0
7.Quimper 1 1 0 1
8.St-Raphaël 1 1 0 1
9.Vandoeuvre Nancy 0 1 0 1
10.Chamalières 0 1 0 1
11.Venelles 0 1 0 1
12.Nantes 0 1 0 1
Tous les résultats