ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 02/04/2018 : Un coup de pouce du destin

L’ASPTT Mulhouse, sans briller initialement, a maîtrisé les moments clés de son premier rendez-vous avec Aix/Venelles pour signer une entame heureuse en play-off. Et, comme l’an dernier à pareille époque, Bojana Markovic s’est blessée au pouce… Ce qui est très bon signe !

« Pourquoi t’as écrit, que je me suis fait une entorse au pouce l’an dernier avant les play-offs ? – voir notre édition du vendredi 30.03 – Regarde… Je me suis fait la même, tout à l’heure à l’échauffement, mais à l’autre main… » Entre la douleur de son doigt meurtri et le bonheur d’une victoire somme toute heureuse, compte tenu du scénario de la manche initiale véritable tournant de la soirée, Bojana Markovic préfère rire de sa blessure en procédant aux étirements d’usage à la fin du match. « Tu verras… C’est comme l’an dernier… Avec ça, on sera championnes ! »

Aix/Venelles y croit toujours

Dans la bouche de celle qui a tenu la baraque, s’avérant décisive dans le gain du 1er set en obtenant les deux balles de set (24-23 et 25-24), tout en étant créditée d’un excellent pourcentage d’efficacité offensive (54 % avec 13 points pour 24 attaques tentées), pareils propos ne sont pas anodins. Un rien prétentieux à ce stade de la compétition, ils résultent surtout d’un état d’esprit conquérant que la pirouette du premier set renforce. Quand une équipe se fait balader un set durant, pour s’imposer au seul moment de la manche où elle compte deux points d’écart (26-24), il y a tout lieu de penser qu’il ne peut rien lui arriver. Surtout si elles bénéficient de l’attribut félin dont seule la gent féminine dispose. Le problème d’un succès ainsi acquis, c’est qu’il ne marque que très peu l’adversaire. On a ainsi aucun mal à croire Marielle Bousquet-Rollet, la libéro provençale, dont l’engagement en défense n’a pas pris une ride depuis son épopée mulhousienne, quand elle affirme : « On prendra notre revanche au match retour ! » Une ambition que le coach aixois, accessoirement sélectionneur national, confirme. « Je n’ai pas senti Mulhouse beaucoup plus supérieur à nous , avoue Félix André. Je crois toujours en nos chances ! »

Retour : un vendredi 13

L’ASPTT Mulhouse possède également une marge de progression par rapport à cette dernière prestation. À commencer par cette pression qui n’aura plus lieu d’être au match retour. « Nous étions prêtes pour ce match , explique Léa Soldner qui n’a pas raté son rendez-vous sous les yeux de l’entraîneur de l’équipe de France. Mais nous étions trop crispées pour poser notre jeu avant de se libérer au fil du match ». Les Mulhousiennes, à l’inverse des Provençales, bénéficieront ainsi d’un droit à l’erreur pour le match retour (le 13 avril). Ce qui devrait contribuer à limiter le déchet conséquent de ce dernier samedi (25 fautes directes pour l’ASPTTM et 19 pour Aix/Venelles) sans entamer l’efficacité offensive affichée par Bojana Markovic (13/24), Hayley Spelman (12/29), Britt Herbots (8/27), Olga Trach (6/11) et Michaela Abrhamova (4/6) avec la complicité de Lexi Dannemiller créditée d’une belle prestation à la passe. Quant à la défense, qui a remonté ou poussé à la faute 70 % des attaques provençales (80/115), elle a également été décisive. « Et encore… Avec ce qu’elles montrent aux entraînements, elles pouvaient encore mieux faire ! » confie Christophe Magail, le frère et adjoint de Magali. Ce qui n’est que plus encourageant pour un match retour que seuls les superstitieux craindront… Nous serons alors, le vendredi 13 !

 

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 27/10/2018 20:00 Quimper | Mulhouse
LE 03/11/2018 20:00 Mulhouse | Marcq En Baroeul
LE 10/11/2018 19:00 RC Cannes | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 0 0 0 0
2.Béziers 0 0 0 0
3.IFVB 0 0 0 0
4.Marcq En Baroeul 0 0 0 0
5.Quimper 0 0 0 0
6.RC Cannes 0 0 0 0
7.Mougins 0 0 0 0
8.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
9.St-Raphaël 0 0 0 0
10.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
11.Chamalières 0 0 0 0
12.Le Cannet 0 0 0 0
Tous les résultats