ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 02/12/2017 : Le champion face au leader

Pour la première fois cette saison et pour la 5e et dernière fois de l’année, l’ASPTT Mulhouse affronte le RC Cannes, ce soir à 20 h au Palais des sports. La répétition de ce choc ne change rien au contexte : le Mulhouse – Cannes du jour réunit déjà tous les ingrédients d’une finale.

Les matches ASPTT Mulhouse – Cannes se suivent et se ressemblent avec, à chaque fois, un peu plus de piment. Il n’y a qu’à voir le résultat de leurs cinq duels de la saison dernière, soldés par quatre tie-breaks, pour s’en convaincre. Sans oublier que c’est aux dépens du RC Cannes que l’ASPTT Mulhouse est allée en finale des play-offs 2017. Autant dire que du côté de Cannes, Mulhouse agace et la présence de trois ex-Mulhousiennes dans les rangs cannois (Myriam Kloster de 2008 à 2011, Christina Bauer de 2004 à 2010 et Angie Bland championne de France avec l’ASPTTM cette année) n’arrange rien à l’affaire.

Bien sûr, le résultat de ce soir n’attribuera ni titre, ni qualification d’aucune sorte. C’est toutefois la première place qui sera en jeu. Un rang qu’occupe actuellement Cannes et qui a été celui de l’ASPTTM la saison dernière, avec le privilège de recevoir Cannes pour le match d’accès à la finale. En cela, le match de ce soir prend toute son importance.

Hayley Spelman est rétablie

Absente mardi dernier à Terville, en Coupe de France, pour soigner une légère entorse à la cheville, Hayley Spelman est rétablie. « Tout va bien, je vais pouvoir jouer », a confirmé l’Américaine. « C’est une guerrière, renchérit Magali Magail. Son absence à Terville, c’était pour la protéger. » L’intermède de la Coupe de France passé, le collectif mulhousien s’est projeté dès mercredi sur l’objectif cannois à grand renfort de vidéo. « Par rapport au groupe de la saison dernière, Cannes, avec les Centoni et Bauer, affiche plus d’expérience , commente le coach postier. À 22-22, Centoni met le ballon par terre… Et Kodola a retrouvé toute sa splendeur. Des coups, on va en prendre. Il faudra les accepter et en rendre un de plus ! Ce qui veut dire : faire un gros match ! Pour moi, Cannes est favori. C’est Cannes qui est leader. Si on veut gagner, il faudra jouer libéré, sans se poser de question. » Comme en témoigne le récent succès cannois aux dépens d’Évreux (25-16, 25-14, 25-19), que l’ASPTTM a péniblement battu au tie-break, le groupe de Ricardo Marchesi semble bien au point. L’expérimentée Serbe Tanja Grbic (29 ans) a repris le dessus sur la jeune Croate Vedrana Jaksetic (21 ans) pour assurer la distribution. Quant à l’attaque, elle affiche des pourcentages offensifs exceptionnels à l’image des stats des Nadia, Kodola et Centoni, et des centrales Christina Bauer et Myriam Kloster. Ce qui explique pourquoi Cannes est invaincu depuis le 21 octobre… mais n’a plus gagné à Mulhouse depuis le 29 mars 2016. L’ASPTTM va tout faire pour que cela perdure !

ASPTT Mulhouse – RC Cannes , ce soir 20 h au Palais des sports. ASPTTM  : Aziliz Divoux (Bel), Alexa Dannemiller (USA), Bojana Markovic (Srb), Carla Rueda (Pér), Lisa Jeanpierre (Fra), Britt Herbots (Bel), Hayley Spelman (USA), Lara Davidovic (Fra), Michaela Abrhamova (Slq), Ciara Michel (Gbr), Olga Trach (Ukr), Léa Soldner (Fra). Entr. : Magali Magail, assisté de Christophe Magail. Cannes  : Tanja Grbic (Srb), Vedrana Jaksetic (Cro), Héléna Cazaute (Fra), Ljiljana Rankovic (Srb), Nadia Kodola (Ukr), Brianna Beamish (Can), Nadia Centoni (Ita), Lucille Gicquel (Fra), Christina Bauer (Fra), Myriam Kloster (Fra), Angie Bland (Bel), Jole Ruzzini (Ita). Entr. : Riccardo Marchesi, assisté de Mathieu Buravant.

 

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 54 22 19 3
2.RC Cannes 54 22 18 4
3.Mulhouse 45 22 15 7
4.St-Raphaël 37 22 11 11
5.Le Cannet 35 22 14 8
6.Venelles 30 22 11 11
7.SF Paris St-Cloud 30 22 10 12
8.Nantes 27 22 8 14
9.Vandoeuvre Nancy 23 22 8 14
10.Quimper 20 22 7 15
11.Evreux 20 22 7 15
12.Chamalières 11 22 4 18
Tous les résultats