ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 03/02/2017 : En convalescence à Cannes

Eliminée de la Coupe d’Europe et, mardi dernier, de la Coupe de France, l’ASPTT Mulhouse n’a plus que le championnat pour se consoler. Le déplacement du jour, à Cannes, n’est pas la meilleure destination pour se remettre en selle.

Les Mulhousiennes ont pris un vilain coup sur la tête, mardi soir, face à Béziers. Jusqu’à cette soirée de Coupe de France, la conjoncture était tellement favorable que l’ASPTTM s’était vue en finale un peu tôt… C’était juste trop beau pour être vrai ! Aujourd’hui, il lui reste le championnat avec toujours de belles perspectives. Des perspectives dignes d’un leader que Mulhouse est toujours à huit journées de la fin du championnat. Quoiqu’il arrive, ce statut ne sera pas remis en question ce soir, puisque l’ASPTTM bénéficie, au set-avérage, d’une marge de six et dix points par rapport à ses premiers poursuivants : Béziers et Nantes.

Victorieuses à deux reprises de Cannes, cette saison, en championnat (3-2) et en quarts de finale de la Coupe de France (3-1), les Mulhousiennes seront particulièrement attendues par des Cannoises toujours invaincues en 2017. Au plus mal en fin d’année 2016, avec six défaites en dix matches, les joueuses de Laurent Tillie ont redressé la tête, depuis, pour signer quatre victoires consécutives (à Terville 3-0, à Paris/Saint-Cloud 3-0, Aix/Venelles 3-0 et à Vandoeuvre-Nancy 3-2). De plus, elles ont enregistré l’arrivée d’une nouvelle contreuse centrale : la jeune Américaine (22 ans, 1,87 m) Taylor Sandbothe qui débarque sur la Croisette, avec l’étiquette de meilleure contreuse de l’université d’Ohio State (518 blocks inscrits entre 2013 et 2016).

Touchée mais pas coulée !

Du côté mulhousien, le déplacement s’est effectué à dix joueuses puisqu’Astrid Souply, blessée à l’épaule, a intégré l’infirmerie en attendant d’être opérée (le 6 février). Si le groupe mulhousien ne déplore pas d’autres pépins physiques, la blessure provoquée par la défaite de mardi, en Coupe, est encore profonde. « La déception n’a pas encore été évacuée confie Magali Magail, le coach postier. C’est normal et c’est même positif que les joueuses soient encore atteintes. Le contraire m’inquiéterait davantage. En revanche, elles ont fait une bonne séance d’entraînement sans montrer le moindre signe de déception. La seule façon d’effacer cela sera de passer à autre chose et de renouer avec la victoire. »

Ce qui est loin d’être simple aujourd’hui au Palais des victoires qui porte bien son nom. « Cannes est effectivement dans une dynamique positive avec quatre victoires consécutives, poursuit Magali Magail. Mais nous, aussi, nous sommes sur huit succès consécutifs en championnat ! » À entendre le coach, l’ASPTTM est touchée, mais pas coulée !

Cannes – ASPTTM , ce soir à 20 h 30. Cannes : Tanja Grbic, Vedrana Jaksetic, Sanja Bursac, Nadia Kodola, Gergana Dimitrova, Olga Savenchuk, Myriam Kloster, Mariana Aquino, Lucille Gicquel, Déborah Ortschitt, Kotoki Zayasu, Taylor Sandbothe. Entr : Laurent Tillie. ASPTTM : Athina Papafotiou, Maria Alejandra Marin, Bojana Markovic, Daly Santana, Maéva Orlé, Lara Davidovic, Angie Bland, Alina Albu-Illie, Olga Trach, Léa Soldner. Entr : Magali Magail.

 

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 24/02/2018 20:00 Mulhouse | SF Paris St-Cloud
LE 04/03/2018 17:00 Quimper | Mulhouse
LE 17/03/2018 20:00 Mulhouse | Le Cannet

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 45 18 16 2
2.RC Cannes 45 18 15 3
3.Mulhouse 36 18 12 6
4.St-Raphaël 29 18 9 9
5.Le Cannet 27 18 11 7
6.Venelles 25 18 9 9
7.SF Paris St-Cloud 23 18 8 10
8.Vandoeuvre Nancy 22 18 8 10
9.Nantes 22 18 6 12
10.Quimper 20 18 7 11
11.Evreux 15 18 5 13
12.Chamalières 5 18 2 16
Tous les résultats