ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 03/04/2016 : Les Mulhousiennes expéditives

Comme on pouvait s’y attendre, l’ASPTT Mulhouse a fait parler toute sa sérénité sur le parquet du VB Nantes (3-0), étouffé par la pression d’une qualification en play-offs de Ligue A féminine.

Veni, vidi, vici… en une heure et demie. Voilà la ritournelle que les Postières pourront scander sur le chemin reliant les Pays de Loire à l’Alsace, tant les filles de Magali Magail, efficaces à souhait, ont remporté avec facilité cette rencontre pourtant déterminante pour leurs hôtes. « Mes filles étaient sérieuses et appliquées » , souriait la coach mulhousienne, qui savait les Nantaises capables d’un volley de très haut niveau. Et même si ce rendez-vous n’avait aucun enjeu, pas question pour l’ASPTT de saborder le match.

Côté nantais, le chant était bien moins joyeux. Et la chappe de plomb portée par les filles de Quinquis devenait rapidement trop lourde. Nervosité, imprécisions : les Nantaises luttaient contre elles-mêmes en plus de l’adversaire… Une tension palpable qui contrastait évidemment avec l’attitude « patronnes décomplexées » affichée par une Trach dévastatrice et ses coéquipières. Druenne et Barborkova faisaient leur maximum pour tenir la dragée haute à Orle, pointue aiguisée hier soir, mais, dépassées en réception, les Nantaises cédaient logiquement, non sans combattre (20-25).

Allait-on assister à ces réveils mirifiques dont le VBN a fait sa spécialité et une richesse cette saison ? À croire que le revers subi à la surprise générale contre Istres, la lanterne rouge, aura été de trop dans le parcours de Nantes, finaliste malheureux le week-end dernier de la Coupe de France… Souply passait la vitesse supérieure pour creuser un premier écart dans le second round (13-17), proposant de nouvelles solutions dans le jeu alsacien quand les locales se mettaient à cogiter. Balayées par la sérénité de leurs invitées, Bland et ses amies, en souffrance, sombraient sous la force de frappe de l’ASPTT (17-25), alors difficilement contestable.

Aucun grain de sable ne semblait pouvoir faire déjouer la belle mécanique des protégées de Magail. Et même si Gautier-Rat et compagnie trouvaient du jus pour se lancer dans un troisième set déterminant – grâce à un petit relâchement mulhousien on ne peut plus naturel -, la reprise en main par Markovic et Ferulik s’avérait cinglante… L’ASPTT remettait illico les choses en place (13-16). Pourtant à portée de fusil des visiteuses, les Nantaises ne pouvaient survivre à une cruelle panne offensive (17-25).

Les visages défaits, ne sachant pas encore que leur avenir n’était pas bouclé, elles devront reprendre des couleurs pour espérer jouer complètement les prolongations. Pour Mulhouse, il ne reste plus qu’à poursuivre sur cette voie, laissant entrevoir de bien beaux moments en play-offs…

 

Article signé correspondance particulière, Gaëlle Louis

Calendrier

LE 24/02/2018 20:00 Mulhouse | SF Paris St-Cloud
LE 04/03/2018 17:00 Quimper | Mulhouse
LE 17/03/2018 20:00 Mulhouse | Le Cannet

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 45 18 16 2
2.RC Cannes 45 18 15 3
3.Mulhouse 36 18 12 6
4.St-Raphaël 29 18 9 9
5.Le Cannet 27 18 11 7
6.Venelles 25 18 9 9
7.SF Paris St-Cloud 23 18 8 10
8.Vandoeuvre Nancy 22 18 8 10
9.Nantes 22 18 6 12
10.Quimper 20 18 7 11
11.Evreux 15 18 5 13
12.Chamalières 5 18 2 16
Tous les résultats