ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 04/02/2018 : Les Mulhousiennes font le job

En ramenant les trois points de son déplacement victorieux à Saint-Raphaël (3-1), l’ASPTT Mulhouse maintient ses concurrents directs à distance et conforte sa 3e place. Une place indispensable pour être assuré de disputer une Coupe d’Europe la saison prochaine.

C’est une victoire capitale que les Mulhousiennes ont remportée vendredi soir à Saint-Raphaël. Une victoire qui se traduit par une belle opération comptable et apporte une bonne dose de confiance à un groupe qui en avait bien besoin.
L’ASPTTM ne voyage pas au mieux cette saison et déplorait jusque-là quatre défaites (Vandoeuvre 1-3, Aix/Venelles 2-3, Le Cannet 2-3, Béziers 0-3) pour sept matches en déplacement. Vendredi soir, Saint-Raphaël n’avait pas vraiment le profil d’une victime consentante et présentait de solides arguments. À commencer par une belle force de caractère surmultipliée dans son fief où les Raphaëloises n’ont connu que deux revers (Le Cannet 2-3 et Béziers 2-3). Mulhouse est d’ailleurs la seule équipe, cette saison, à avoir ramené les trois points de son déplacement à Saint-Raphaël. Ce qui compense les points perdus face à Évreux et Vandoeuvre/Nancy.
Il reste à l’ASPTTM, désormais, six matches à jouer jusqu’au terme de la phase régulière du championnat avec deux déplacements périlleux à Cannes (le 17 février) et à Quimper (le 4 mars) et la réception des poursuivants directs que sont Aix/Venelles (le 10 février), Paris/Saint-Cloud (le 24 février) et Le Cannet (le 17 mars). Cela en attendant une fin de championnat qui sera prononcée à Chamalières, l’actuelle lanterne rouge (le 24 mars). Les Mulhousiennes bénéficient désormais d’une marge d’erreur qui ne sera pas superflus pour espérer devancer Le Cannet avant les play-offs. Un Cannet qui s’en est allé coller un 3-0 au leader cannois, hier soir, et qui justifie pleinement ses nouvelles ambitions.

« Pour moi, l’objectif est toujours devant »

« On ne calcule pas, confie Magali Magail. Et, pour moi, l’objectif est toujours devant. Je préfère terminer 2e plutôt que 3e  ! »
L’enthousiasme du coach postier est d’autant plus justifié que son équipe a montré de belles choses, vendredi soir, à Saint-Raphaël. Notamment dans le secteur défensif. Les deux Belges Karolina Goliat Lisbeth Vindevoghel, fers de lance de Saint-Raphaël, ont été défendues ou contrées respectivement à 28 et à 16 reprises. À cette défense, bien articulée autour de Léa Soldner, il convient également d’associer la régularité des centrales (Michaela Abrhamova 13 pts et Olga Trach 12 pts), l’efficacité d’Hayley Spelman (21 pts dont 18 en attaque) et de Britt Herbots (18 att. gagnantes) bien orchestrées par Aziliz Divoux et, dans le dernier set, par Lexi Dannemiller.
« On monte en puissance, commente Magali Magail. J’ai bien aimé notre engagement notamment en défense et plus particulièrement dans le 1er set (remporté 25-13). C’est juste dommage qu’on gère encore mal des situations faciles qui devraient permettre de se mettre à l’abri ». Ce qui a été le cas dans le 2e set où l’ASPTTM n’a pas réussi à concrétiser quatre balles de set pour finalement s’incliner (28-30) et dans les deux dernières manches que les Mulhousiennes avaient en main à 21-18 et 21-16 avant de se faire peur pour s’imposer sur le fil (25-23 et 25-23).
Samedi prochain (à 20h), les Mulhousiennes recevront Aix/Venelles. Mais avant cela, elles seront cet après-midi (à 14h30) à Festivitas au Parc Expo et joueront mercredi en Roumanie, en Ligue des champions, face à Alba Blaj.

 

Article signé Christian Entz

 

Calendrier

LE 21/04/2018 16:30 RC Cannes | Mulhouse
LE 26/04/2018 18:45 Mulhouse | RC Cannes
LE 28/04/2018 19:00 RC Cannes | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 54 22 19 3
2.RC Cannes 54 22 18 4
3.Mulhouse 45 22 15 7
4.St-Raphaël 37 22 11 11
5.Le Cannet 35 22 14 8
6.Venelles 30 22 11 11
7.SF Paris St-Cloud 30 22 10 12
8.Nantes 27 22 8 14
9.Vandoeuvre Nancy 23 22 8 14
10.Quimper 20 22 7 15
11.Evreux 20 22 7 15
12.Chamalières 11 22 4 18
Tous les résultats