Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 06/10/2016 : Les Magail « comme chien et chat »

L’ASPTT Mulhouse effectuera une première répétition générale ce week-end à Nancy avec à sa tête un binôme d’entraîneurs unique au haut niveau. Christophe (35 ans) et Magali Magail (38 ans) sont frère et sœur et entament leur 4e saison sur le banc des pros mulhousiennes.

Aux abords de l’aire de jeu où l’ASPTT Mulhouse évolue, l’une à tendance à s’agiter pendant que l’autre reste impassible, son ordinateur sur les genoux.

Magali gesticule. Elle exprime tantôt son bonheur, tantôt sa colère, tandis que Christophe, l’adjoint, joue le grand calme qu’il n’est pas forcément. L’un et l’autre affichent leur différence tout en possédant des liens indéfectibles. Ceux qui unissent deux enfants qui ont grandi ensemble au sein d’une même fratrie. « Dans le lotissement où nous habitions (Ndlr : La Pinède à Richwiller), tous les gamins jouaient ensemble, raconte Magali Magail. Ceux de 8 ans jusqu’aux plus grands, garçons et filles. Du coup, j’ai beaucoup joué avec mon frère. À Fort-Boyard et même au foot ! On se disputait tout le temps… Comme frère et sœur ! »

« Quand nous sommes en compétition ou à l’entraînement, elle n’est plus ma grande sœur… Elle est ma supérieure ! »

« Ados, on était comme chien et chat, renchérit Christophe Magail. Aujourd’hui, on vit les choses beaucoup plus sereinement. Et quand nous sommes en compétition ou à l’entraînement, elle n’est plus ma grande sœur… Elle est ma supérieure ! »

Après avoir fait l’essentiel de sa carrière à la tête des équipes de jeunes, avec des résultats éloquents qui font état de huit titres de champion de France, des benjamines aux Espoirs entre 2006 et 2016, Christophe Magail s’est retrouvé« seul au volant » , ce dernier mois, à diriger les pros. « J’ai passé un mois très enrichissant, indique l’adjoint promu titulaire, le temps que Magali en finisse avec l’équipe de France féminine en quête d’une qualification à l’Euro. La préparation d’une saison est toujours particulière. Et là, elle a été encore plus complexe puisqu’elle s’est faite sans passeuse(*). Heureusement, J’ai bénéficié du soutien de Martin Panou, de Mathieu Arnold et de Magali à distance. »

Depuis peu, la grande sœur a repris les rênes en passant sans transition de la sélection nationale à un club qu’elle entraîne depuis 2005. « Nous sommes encore dans la phase de retrouvailles et je suis très contente de rejoindre le groupe et découvrir les nouvelles , confie le « head coach ». Mais, pour moi, il n’y a aucune différence. Mon but, c’est de faire progresser les joueuses, que ce soit en équipe de France ou en club. Et il en est de même dans la relation que j’ai avec mon ou mes adjoints. À partir du moment où je travaille avec quelqu’un, je dis tout ce que je pense. Que ce soit mon frère ou quelqu’un d’autre. Pour réussir, il faut qu’il y ait de la transparence ».

L’apport de la Belge Angie Bland, de la Portoricaine Daly Santana et de la Colombienne Maria Alejandra Marin, au sein d’un groupe qui a conservé ses valeurs sûres, fait de l’ASPTTM un groupe à fort potentiel. « On a une belle équipe , affirme Christophe Magail. Mon avis reste néanmoins subjectif. Chaque saison, je sentais le groupe très bien au début. Et à l’arrivée, le résultat n’a pas été conforme aux ambitions. La réussite au haut niveau est très complexe. Il y a une alchimie qui doit se faire avec le groupe. »

La carrière d’entraîneur n’est pas la plus stable et chaque binôme est exposé à la séparation. « Si ça devait arriver, je ferai ce que le club me demandera, avoue l’adjoint. J’ai beaucoup de respect pour Magali et j’aurais du mal à travailler avec quelqu’un d’autre. Ce qui ne m’empêchera pas de le faire. Cela fait huit ans que je travaille avec Florence Lesage à Volley Plus après avoir collaboré avec Laurence Plasman, Christophe Deck et bien d’autres. »

Les bagarres entre Christophe et Magali Magail n’ont plus cours… Ils n’en resteront pas moins frère et sœur pour toujours !

(*) Athina Papafotiou était en lice avec sa sélection nationale pour la qualification à l’Euro et la Colombienne Maria Alejandra Marin attendait son visa.

L’ASPTTM au Tournoi de nancy. L’ASPTT Mulhouse rencontrera successivement les Belges de Gent (demain à 17 h), les Nancéennes (samedi à 20 h) et les Allemandes de Dudingen (dimanche à 11 h).

Article signé Christian ENTZ

Calendrier

LE 22/10/2017 17:00 Vandoeuvre Nancy | Mulhouse
LE 28/10/2017 20:00 Mulhouse | Béziers
LE 03/11/2017 20:00 Mulhouse | Evreux

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 6 2 2 0
2.SF Paris St-Cloud 5 2 2 0
3.Mulhouse 3 2 1 1
4.Vandoeuvre Nancy 3 2 1 1
5.Evreux 3 2 1 1
6.Nantes 3 2 1 1
7.RC Cannes 3 2 1 1
8.Le Cannet 2 1 1 0
9.Chamalières 2 2 1 1
10.St-Raphaël 2 2 0 2
11.Quimper 1 2 0 2
12.Venelles 0 1 0 1
Tous les résultats