Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 07/01/2017 : L’ASPTTM se retrouve à temps

Après deux sets sans rythme, les volleyeuses mulhousiennes se sont déridées pour dominer Le Cannet (3-1) devant quelque 3000 spectateurs, hier soir au Palais des sports. À six jours de son retour en Coupe d’Europe, l’ASPTTM ne pouvait pas espérer mieux !

Le Cannet restait sur quatre victoires consécutives à Mulhouse et n’avait plus perdu au Palais des sports depuis le 9 novembre 2013. Et c’est dans cet antre que les Cannetanes avaient obtenu le précieux sésame pour la finale de la Coupe de France, remportée en 2015 aux dépens de Cannes. Depuis hier soir, le Palais des sports est à nouveau le fief des Mulhousiens !

L’entame offensive locale était bien timide à l’inverse de l’engagement du Cannet (0-3, 6-9). En revanche, la défense locale restait solide et la qualité de service était suffisamment efficace pour que l’ASPTTM reste au contact de la Cubaine Rosana Giel Ramos, de la Brésilienne Ivna Franco Marra et d’un Cannet fidèle à la vaillante image qu’il véhicule.

À 14-14, l’ASPTTM avait cependant effacé son handicap initial avant de prendre l’avantage pour la première fois (15-14) grâce à l’inévitable Daly Santana. À 18-16, après un block d’Athina Papafotiou et un ace de Daly Santana, les Mulhousiennes s’offraient un premier break qui allait être préservé jusqu’à la conclusion de Bojana Markovic au block (26-24).

Le peu d’écart entre les deux équipes reflétait la teneur des débats entre deux équipes particulièrement crispées.

Juste retour des choses, Le Cannet rendait la monnaie de sa pièce à l’ASPTTM dans un 2e set tout aussi chaud (7-7, 11-11, 16-16, 18-18). Un ace de la Serbe Jelena Mladenovic donnait toutefois l’avantage aux visiteuses (18-20) qu’Alexandra Lazic bonifiait (19-23) et concrétisait (21-25).

Santana fidèle au service

En d’autres temps, l’ASPTTM aurait plongé en plein doute. Hier, ce revers a donné lieu au plus beau sursaut d’orgueil.

Pour la première fois de la soirée, les Mulhousiennes ont commencé à lâcher le bras et à se jeter sur toutes les balles comme des « crève-la-faim ». Bojana Markovic (7-5), Maëva Orlé (8-6), Olga Trach (9-7), Alina Albu (10-8) contenaient les efforts azuréens.

Le meilleur était, cependant, à venir. Léa Soldner défendait à tour de bras. Athina Papafotiou démarquait ses attaquantes et Maëva Orlé s’envolait au filet (13-8, 15-11).

Dès lors, il n’y avait plus qu’une équipe sur le terrain et la marque était sans appel (25-15). L’attaque du Cannet avait frappé à 31 reprises pour ne marquer que 7 points et faire la part belle à la défense mulhousienne, dont les exploits étaient chaudement salués dans un palais en délire.

Le plus dur restait néanmoins à faire : remporter le 4e set et prendre les trois points. À 3-8, la manche semblait mal engagée

L’Italienne Gilda Lombardo, bien sollicitée par Patya Barakova à la passe, entretenait l’espoir du Cannet jusqu’au double changement de joueuses proposé par Magali Magail (9-12).

La jeunesse débordante de Maria-Alejandra Marin, à la passe, et de Lara Davidovic, en attaque, amenait alors la fougue dont l’ASPTTM avait besoin (13-13).

Daly Santana, déjà décisive en fin de 3e set, prenait le service pour lâcher sept missiles qui avaient le don de déstabiliser Le Cannet (20-13). La cause était entendue… Olga Trach offrait la balle de match aux Mulhousiennes (24-20) que Maëva Orlé ne manquait pas de concrétiser (25-21).

La suprématie du Cannet au Palais, qui avait duré 1154 jours, est arrivée à terme, hier soir. Il était temps !

ASPTT Mulhouse – Le Cannet Rocheville 3-1

Arbitrage de MM. J-L Vanherpe et O. Nozacmeur. Les sets : 26-24 (29’), 21-25 (28’), 25-15 (23’), 25-21 (28’). Temps réel de jeu : 1h48. 3019 spectateurs.

ASPTTM : 62 attaques gagnantes sur 125 (49 %). Santana (18/32), Orlé (14/33), Trach (10/15), Markovic (8/21), Albu-Ilie (6/10), Davidovic (3/9), Papafotiou (3/4). 4 services gagnants (Santana 2, Papafotiou 2). 8 blocks (Markovic 3, Orlé 1, Albu-Ilie 1, Santana 1, Papafotiou 1, Trach 1). 25 fautes directes dt 4 au filet et 10 au service. Six de base : Papafotiou (puis Davidovic), Markovic, Santana, Orlé (puis Marin), Trach, Albu-Ilie. Libéro : Soldner. Coach : M. Magail.

Le Cannet : 50 attaques gagnantes sur 127 (39 %). Lazic (18/37), Franco Marra (13/32), Rankovic (8/23), Giel Ramos (5/11), Lombardo (5/13), Todorova (1/9), Barakova (0/2). 4 services gagnants (Franco Marra 1, Mladenovic 1, Barakova 1, Giel Ramos 1). 6 blocks (Giel Ramos 2, Todorova 2, Franco Marra 1, Lazic 1). 24 fautes directes dt 3 au filet et 10 au service. Six de base : Barakova (puis Le Thuc), Rankovic, Lazic (puis Lombardo), Franco Marra (puis Lazic), Giel Ramos (puis Mladenovic), Todorova (puis Djé Garreau). Libéro : Delros (puis Ong). Entr : C. Parisi.

 

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 04/10/2017 Mulhouse | Stuttgart
LE 07/10/2017 18:40 Mulhouse | Venelles
LE 16/10/2017 20:00 Mulhouse | Chamalières

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 0 0 0 0
2.RC Cannes 0 0 0 0
3.Chamalières 0 0 0 0
4.Evreux 0 0 0 0
5.Le Cannet 0 0 0 0
6.Mulhouse 0 0 0 0
7.Nantes 0 0 0 0
8.Quimper 0 0 0 0
9.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
10.St-Raphaël 0 0 0 0
11.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
12.Venelles 0 0 0 0
Tous les résultats