Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 09/04/2017 : L’ASPTTM a pris le Paris

Les Mulhousiennes ont réussi leur entame de play-offs, hier soir au Palais des sports, aux dépens du Stade-Français/Saint-Cloud (3-0). Il reste à l’ASPTTM à chercher une 2e victoire, mercredi à Paris ou à l’occasion d’un match d’appui samedi prochain à Mulhouse, pour accéder aux demi-finales.

Jamais depuis que les play-offs de Ligue A féminine se disputent avec des quarts de finale l’ASPTT Mulhouse n’avait encore gagné le premier match de la phase finale. C’est fait depuis hier soir. Les Mulhousiennes, qui restaient sur deux défaites concédées au Cannet (0-3) et face à Nantes (1-3), dans ce même Palais des sports, ont eu le mérite de vaincre le signe indien pour prendre le meilleur départ possible dans ces play-offs.

Instable face à Nantes, l’ASPTTM a retrouvé une certaine qualité de service et une réelle efficacité dans le secteur block-défense. En revanche, le déchet a encore été conséquent au sein du collectif postier. À tel point que les Parisiennes viraient en tête à 8-11 avec la généreuse contribution locale, qui allait se traduire par une offrande de 9 points dans ce seul set.

Papafotiou brillante à la baguette

Fort heureusement pour les Mulhousiennes, Daly Santana et Bojana Markovic étaient en état de grâce au filet, mais aussi en défense. Une belle série de ces dernières (7 à 1) permettait à l’ASPTTM de retourner la situation (15-12). Le break était fait. Paris s’accrochait tant bien que mal aux postières grâce à Odette Ndoye (17-15) et Alessia Fiesoli (19-17).

Mais l’arrivée d’Athina Papafotiou au service marquait la fin des espérances franciliennes (de 20-17 à 24-17) avant la conclusion de Maëva Orlé (25-18).

Avec 20 attaques gagnantes sur 32 tentées, contre 8 sur 29 aux Parisiennes, les Mulhousiennes avaient pris la mesure de leurs adversaires. Avec les mêmes arguments et un scénario identique, l’ASPTTM doublait son capital dans la 2e manche. Jusqu’à 13-12, le Stade-Français/Saint-Cloud rivalisait avec les Alsaciennes où la paire de centrales, Alina Albu-Ilie et Angie Bland, donnait sa pleine mesure au filet, mais aussi au service.

Malgré la rentrée de l’ex-Mulhousienne Marta Biedziak (19-16) pour suppléer Aziliz Divoux à la distribution parisienne, l’ASPTTM poursuivait son effort avec une réussite à la clé.

Léa Soldner se démenait comme un diable dans sa boîte pour ne laisser traîner aucun ballon. Et c’est en toute logique qu’Athina Papafotiou, au service, Daly Santana et Bojana Markovic, au filet, concrétisaient la supériorité locale (25-18).

« Nous n’avons jamais été en danger »

Au troisième set, Paris enregistrait ses deux seuls contres gagnants et s’offrait une belle entame (5-7). En vain. Athina Papafotiou égalisait à 8-8 et le match basculait définitivement (10-8, 20-16, 25-20) pour le plus grand bonheur de Magali Magail.

« Nous n’avons jamais été en danger dans ce match et c’est ce que je retiens, avouait le coach postier à l’issue de cette victoire forcément importante. On peut toujours faire mieux. Notamment sur la ligne où nous avons concédé trop de points alors que l’option était de fermer la ligne. Mais nous n’avons pas paniqué en jouant avec une sérénité qui a fait notre force cette saison. Ce soir, on a fait un petit pas vers la demi-finale… Il nous reste à faire le grand pas mercredi prochain ! »

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 22/10/2017 17:00 Vandoeuvre Nancy | Mulhouse
LE 28/10/2017 20:00 Mulhouse | Béziers
LE 03/11/2017 20:00 Mulhouse | Evreux

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 6 2 2 0
2.SF Paris St-Cloud 5 2 2 0
3.Mulhouse 3 2 1 1
4.Vandoeuvre Nancy 3 2 1 1
5.Evreux 3 2 1 1
6.Nantes 3 2 1 1
7.RC Cannes 3 2 1 1
8.Le Cannet 2 1 1 0
9.Chamalières 2 2 1 1
10.St-Raphaël 2 2 0 2
11.Quimper 1 2 0 2
12.Venelles 0 1 0 1
Tous les résultats