Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 09/10/2016 : Une belle bande de « mordues »

Baladées dans le set initial face à Nancy, dans le match décisif de l’Open Générali, les Mulhousiennes ont eu une belle réaction d’orgueil pour renverser la situation (3-1), hier soir à Vandœuvre. « Dommage qu’on attende d’être mordues pour sortir les griffes ! » regrette néanmoins Magali Magail.

Si les Mulhousiennes se lèvent de bon pied ce matin, elles ne devraient pas avoir trop de mal à terminer victorieusement l’Open Générali, à l’affiche ce week-end à Vandœuvre-Nancy, aux dépens des Suissesses de Dudingen. En fait, la véritable finale de ce tournoi de préparation s’est jouée hier soir entre les Nancéiennes et les Mulhousiennes. Elle s’est achevée par un succès postier malgré les absences d’Angie Bland et Astrid Souply, blessées. Ce qui est plutôt intéressant et accorde une marge de manœuvre à l’ASPTTM.

Un début poussif

Au lendemain de la victoire encourageante (3-0) acquise aux dépens des Belges de Gent, dauphines d’Astérix Kieldrecht – le prochain adversaire de l’ASPTT Mulhouse en Coupe d’Europe -, les Mulhousiennes ont un peu déchanté. Le succès pour le moins limpide était rassurant. Mais, même s’il n’y a qu’une place d’écart en Belgique entre Gent et Kieldrecht, il semble que le fossé soit énorme entre le champion et son dauphin.

À Istres, en cette même soirée, Kieldrecht a mis une rouste aux championnes de France de Saint-Raphaël (3-0) avec un 25-4 pour commencer !

Les postières mulhousiennes ont elles aussi connu un début poussif hier soir. Dépassées par le service local et trop peu agressives au filet, à l’exception de Daly Santana, elles ont concédé la première manche aux Lorraines bien emmenées en attaque par Isaline Sager-Weider, Alexia Djilali et surtout la nouvelle recrue hongroise Agnes Pallag (9-2, 17-8, 25-18).

Avec un seul changement dans le six de base – la titularisation à la pointe de l’attaque de la jeune Lara Davidovic à la place de Maëva Orlé -, l’ASPTTM a toutefois inversé la tendance dans les trois manches suivantes. À la décharge de Maëva Orlé, il convient de préciser qu’elle est en quête de repères après avoir officié ces derniers mois au centre en équipe de France.

« Des chatons dans le 1er set »

Toujours est-il qu’en l’absence de la Belge Angie Bland, souffrant d’une légère contracture au mollet, et d’Astrid Souply, en délicatesse avec son épaule, le jeu mulhousien a reposé sur Daly Santana et Bojana Markovic en réception-attaque, la paire Trach-Albu au centre, Lara Davidovic en opposition à la passeuse Athina Papafotiou et une Léa Soldner qui assume son difficile rôle de libéro. Autant l’ASPTTM a paru brouillonne dans la manche initiale, autant elle a affiché de belles dispositions par la suite pour surclasser les Nancéiennes (10-9, 12-10, 25-17 au 1er set ; 8-3, 16-6, 25-13 au 2e set ; 7-3, 18-10, 25-19 au 3e set).

« Je suis contente de notre réaction après un premier set où nous n’avons pas joué , apprécie Magali Magail, le coach postier. C’est nous qui devons œuvrer pour qu’il y ait de la dynamique dans le groupe. On a été des chatons dans le 1er set et on a pris une leçon ! Il a fallu que chacune s’investisse pour que le groupe monte en puissance. Après, avec quatre attaquantes dispos tout le temps, de la combativité en défense, de la qualité au service, on s’est rendu les choses faciles ! »

OPEN GÉNÉRALI À NANCY

ASPTTM – Gent 3-0 :

Nancy – Dudingen 3-0 :

Gent – Dudingen 3-2 :

Nancy – ASPTTM 1-3 :

ASPTTM – Dudingen auj. 11.00 :

Nancy – Gent auj. 14.00 :

Article signé: Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats