ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 12/02/2017 : « On avait la tête à Béziers ! »

 

Ce n’est pas un match mémorable que l’ASPTT Mulhouse a livré samedi soir pour se défaire d’Aix/Venelles (3-0). Il ne ressort pas moins par une excellente opération face à un adversaire qui était jusque-là un concurrent direct.

« Ça fait du bien de gagner à nouveau en trois sets » lâchait en fin de match Christophe Magail, le petit frère et adjoint de Magali, le coach postier. La série de quatre victoires en cours a donné suffisamment de lustre à l’ASPTTM pour que rares soient ceux qui s’inquiéteraient de ce genre de considération. Pourtant, en y regardant de plus près, on constate que depuis le mois de novembre avec les victoires limpides face à Saint-Raphaël (le 18.11 en championnat) et à Terville (le 28.11 en Coupe de France), les Mulhousiennes ne s’étaient plus imposées en trois sets secs. Et cela depuis 14 matches ! Cette victoire en trois sets, la 5e en douze succès en Ligue A féminine, a donc valeur de référence pour une formation postière qui était en droit de bénéficier des circonstances atténuantes.

Un sélectionneur national frustré

D’une part les coéquipières de Bojana Markovic restaient sur un match de 2h17’ de jeu réel en Champion’s League, avec un retour de Roumanie éprouvant jeudi (réveil à 3h du matin), et de l’inévitable adaptation au changement de ballons entre la Ligue A féminine (Molten) et la Ligue des champions (Mikasa). Ce qui explique en partie les 9 fautes directes au service et surtout les absences au contre dans les deux premiers sets (2 blocks) qui ont permis à Aix/Venelles de faire illusion dans la 2e manche en obtenant même une balle de set (23-24, 26-24). Ensuite, dans la 3e manche, avec la rentrée de Ciara Michel, le contre mulhousien a été plus agressif et la sentence sans appel (10-9, 19-12, 25-17). « Dans ce 3e set, je ne me régale pas , a avoué Félix André, le coach aixois et sélectionneur national, pour le moins frustré à l’issue des débats. Après, avec deux victoires en trois sets et une petite défaite au tie-break chez nous, je pense que Mulhouse était meilleur que nous cette saison ! »

Même si le contenu est encore trop inconstant pour un prétendant aux demi-finales des play-offs, les sujets de satisfaction n’en sont pas moins nombreux à Mulhouse. À commencer par le succès sans appel obtenu face à un adversaire qui a poussé Le Cannet et Béziers au tie-break cette année. Ensuite, Léa Soldner remarquable en défense, Lexi Dannemiller joueuse dans l’âme dans tous les compartiments du jeu, Bojana Markovic qui revient vers son meilleur niveau, Britt Herbots toujours égale à elle-même et Hayley Spelman auteur d’un bon 3e set (7/9 en attaque et 12/25 sur l’ensemble du match) ont confirmé leur dynamique du moment.

Tous en rouge, demain, face à Béziers

« Ce qu’il y a de bien, c’est que même en jouant mal on a réussi à maîtriser notre sujet et à gagner en trois sets, a confié Magali Magail. Dans ce match, nous n’étions pas dans les duels et nettement moins concentrées que lors du match en Roumanie. Même si on a évité le sujet jusqu’à, hier après-midi – à l’occasion d’un entraînement dominical indispensable à 48 heures de cette échéance capitale avec un billet de finaliste de la Coupe de France en jeu -, on avait la tête à Béziers ! » Demain, avec le soutien d’un public appelé à porter les mêmes couleurs rouges que les Mulhousiennes, l’ASPTTM n’aura plus d’excuse !

ASPTT Mulhouse – Aix/Venelles : 3-0. Les sets : 25-21, 26-24, 25-17.

 

Article signé Christian Entz

 

Calendrier

LE 24/02/2018 20:00 Mulhouse | SF Paris St-Cloud
LE 04/03/2018 17:00 Quimper | Mulhouse
LE 17/03/2018 20:00 Mulhouse | Le Cannet

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 45 18 16 2
2.RC Cannes 45 18 15 3
3.Mulhouse 36 18 12 6
4.St-Raphaël 29 18 9 9
5.Le Cannet 27 18 11 7
6.Venelles 25 18 9 9
7.SF Paris St-Cloud 23 18 8 10
8.Vandoeuvre Nancy 22 18 8 10
9.Nantes 22 18 6 12
10.Quimper 20 18 7 11
11.Evreux 15 18 5 13
12.Chamalières 5 18 2 16
Tous les résultats