Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 13/03/2016 : Mulhouse rate le coche

Par manque d’opportunisme à la fin des deux premiers sets, l’ASPTT Mulhouse a été logiquement battue (0-3) par Paris Saint-Cloud, hier soir au Palais des sports, perdant du même coup toute chance de terminer la saison régulière en Ligue A féminine sur le podium.

Magali Magail présentait, hier soir au Palais des sports, le six habituel face à Paris Saint-Cloud, où la jeune passeuse Aliziz Divoux était sur le terrain à l’échauffement malgré une entorse à la cheville. Mais elle n’était pas alignée d’entrée, au contraire de l’internationale française Lauriane Delabarre. L’attaquante-réceptionneuse Alessia Fiesoli, en revanche, manquait à l’appel.

Maéva Orlé égalise à 3-3 après un long rallye et les deux formations défendent fort (6-6) avant un block d’Alina Albu-Ilie à 8-6. Le score reste serré et on note plusieurs égalisations après de gros sauvetages de part et d’autre devant un public ravi (11-11, 13-13, 15-15). Mulhouse mène de peu grâce à deux attaques derrière la passeuse, mais Paris prend les rênes avec trois points de rang (19-20). Le mano a mano se poursuit (20-21), mais deux services gagnants de Flore Gravesteijn anéantissent les efforts des Haut-Rhinoises, menées 22-25. Elles ont marqué deux fois moins de points en attaque (5 à 11) et ont été dominées au contre (3 à 5).

Karla Klaric remplace alors Astrid Souply et se distingue, d’abord en attaque, puis au block (de 5-4 à 7-4). Une balle est contestée à 9-8, tandis que Yulia Ferulik prend la place d’Olga Trach à 12 partout au centre. Les échanges sont toujours disputés avant un premier avantage à 16-13. Paris lit bien le jeu des Alsaciennes, défendues ou bloquées (16-17). La défense des Franciliennes est héroïque face à des locales qui ne parviennent pas à mettre la balle à terre (18-19). Bojana Markovic réalise un point en bout de filet après un énorme rallye (22-20). Mais comme dans la manche initiale, Saint-Cloud revient (22-23). Maéva Orlé offre une première balle de set à l’ASPTTM (24-23).

Aziliz Divoux fait son apparition au service pour Paris à 24 partout. Une faute directe voit l’ASPTTM se procurer une seconde balle de set (25-24). Mulhouse rattrape une balle de set adverse (25-26), avant de se créer une troisième occasion (27-26). Paris inscrit deux points et une faute directe en attaque haut-rhinoise permet aux Franciliennes de mener 2-0.

« On a alors perdu confiance »

Même si les deux équipes ont réussi autant d’attaques gagnantes dans cette seconde manche (16), l’inefficacité offensive des Haut-Rhinoises leur coûte cher, alors que les centrales ont été rarement sollicitées. Magali Magail reconnaîtra que le match a tourné après la perte de cette seconde manche : « Même si les filles se sont bien battues, on a alors perdu confiance. »

De fait, le jeu des postières est moins performant et celles-ci sont en retard après la pause (5-7). Elles ne réussissent pas à refaire leur débours (11-13) face à des visiteuses qui mettent la réception mulhousienne à mal. Magali Magail doit demander un temps mort à 9-12, sans effet. Les Alsaciennes n’y sont plus (12-19), l’écart se maintient (16-22). Deux attaques gagnantes au centre permettent à l’ASPTTM de sauvegarder un brin de suspense (20-23). Mais Alexandra Dascalu bloque la Mulhousienne Karla Klaric, synonyme de défaite (0-3). L’ASPTT Mulhouse est ce matin 4e du championnat, alors qu’il ne reste plus que trois matches en saison régulière.

« On mène vers la fin de chacun des deux premiers sets et on rate les occasions pour l’emporter , regrette Magali Magail. On les a laissées dans leur rythme, on n’a pas réussi à les user. On a manqué d’observation sur des balles faciles et on s’est parfois précipitées. »

Les sets : 22-25 (27’), 27-29 (31’), 20-25 (25’). Temps total de jeu : 1 h 23. Arbitrage de MM. S. Gilbert et O. Nozacmeur. 2200 spectateurs. Palais des Sports.

ASPTTM : 38 attaques gagnantes sur 125 (38%). Orlé 11, Markovic 9, Albu-Ilie 6, Klaric 6, Trach 2, Ferulik 1, Papafotiou 2, Davidovic 1. 3 services gagnants. 5 blocks. 18 fautes directes dont 7 au service. Six de base : Papafotiou (puis Davidovic), Markovic, Souply (puis Soldner), Orlé (puis Biedziak), Trach (puis Ferulik), Albu-Ilie. Libéro : Bousquet-Rollet. Coach : M. Magail.

Saint-Cloud : 42 attaques gagnantes sur 120. Dascalu 12, Coolman 10, Carter 8, Gravesteijn 5, Catry 5, Delabarre 1, Wills 1. 8 services gagnants. 9 blocks. 21 fautes directes dont 9 au service. Six de base : Delabarre (puis Divoux), Coolman, Gravesteijn (puis Wills), Dascalu, Carter, Catry. Libéro : Mennet-Haure. Coach : S. Morand.

 

Article signé Thierry Huffschmitt

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats