ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 14/02/2018 : Pas de finale pour l’ASPTTM

 

Les Mulhousiennes ont livré un superbe combat face à Béziers, hier soir au Palais de sports, mais se sont inclinées au tie-break en demi-finale de la Coupe de France.

Défaites en finale l’an dernier, les Biterroises avaient à cœur d’aller au bout de l’aventure. Pour cela, elles devaient se défaire du champion de France mulhousien dans un Palais des sports tout de rouge vêtu. Elles y sont parvenues au bout de cinq sets acharnés (25-23, 23-25, 23-25, 25-22, 15-11).

Face à ce rouge éclatant, Béziers a montré un visage un peu pâle au début du match. L’ASPTT Mulhouse a pris le large (12-5) avant que Rivers ne commence son festival.

Rivers, cette diablesse

Le bras de la meilleure marqueuse du championnat a chauffé et mis à mal la défense mulhousienne qui a cédé sous les missiles de la centrale américaine. Béziers a infligé un cinglant 6-0 à Mulhouse et pris le large (22-17) avant de voir les Alsaciennes revenir sur leurs talons (23-24). Les joueuses de Cyril Ong ont préservé l’essentiel (25-23), mais ont eu droit à une redoutable opposition de Mulhousiennes très combatives qui ont réussi à égaliser à un set partout, malgré la hargne d’une Rueda impressionnante.

Le troisième set est la copie conforme des deux premières manches. Béziers a réussi à prendre quelques longueurs d’avance, mais l’ASPTTM a pu compter sur Herbots et Trach qui ont tenté de déstabiliser de solides Biterroises. Les Mulhousiennes ont changé de passeuse et arraché ce set (25-23).

Le combat s’est poursuivi dans une quatrième manche irrespirable et palpitante. Les deux équipes se sont livré un véritable mano à mano mais Béziers a pris par deux fois quatre longueurs d’avance (8-4, 16-12) et mené jusqu’à 19-12. L’ASPTTM s’est accrochée et espérait effectuer une folle remontée. Mais Rivers et la capitaine des Béziers Angels, Fidon, ont veillé au grain et se sont offert un sursis en poussant Mulhouse au tie-break.

Dans ce dernier set de tous les dangers, la finale tendait les bras à l’équipe la plus hargneuse. C’est Béziers qui a fait preuve d’un gros mental en ne commettant quasiment pas d’erreur face à des Mulhousiennes qui ont craqué en attaque. Mulhouse y a cru jusqu’à 10-11 avant que Béziers ne porte l’estocade finale sur une dernière attaque croisée de Fidon, qui envoie les Héraultaises en finale, où elles retrouveront Cannes à Paris le mois prochain.

Les Mulhousiennes n’ont que leurs yeux pour pleurer, mais devront vite se remobiliser. Elles ne gagneront pas encore la Coupe de France, mais elles ont un autre gros défi à relever samedi à Cannes en championnat.

 

ASPTT Mulhouse – Béziers 2-3

Les sets : 23-25 (30’), 25-23 (29’), 25-23 (28’), 22-25 (28’), 11-15 (16’). Temps effectif de jeu : 2h11. Palais des sports. 3412 spectateurs. Arbitrage de M. Carquin et Mme Kaiser.

ASPTTM : Markovic puis Rueda, Dannemiller et Divoux (passe), Trach puis Jeanpierre, Herbots, Michel puis Abrhamova, Spelman puis Davidovic, Soldner (libéro). Entraîneur : Magali Magail.

Béziers : Mori (passe), Soto, Rolfzen, Rivers, Fidon puis Strantzali, Rochelle (libéro). Entraîneur : Cyril Ong.

 

Article signé Christelle Himmelberger

 

Calendrier

LE 27/10/2018 20:00 Quimper | Mulhouse
LE 03/11/2018 20:00 Mulhouse | Marcq En Baroeul
LE 10/11/2018 19:00 RC Cannes | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 0 0 0 0
2.Béziers 0 0 0 0
3.IFVB 0 0 0 0
4.Marcq En Baroeul 0 0 0 0
5.Quimper 0 0 0 0
6.RC Cannes 0 0 0 0
7.Mougins 0 0 0 0
8.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
9.St-Raphaël 0 0 0 0
10.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
11.Chamalières 0 0 0 0
12.Le Cannet 0 0 0 0
Tous les résultats