Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 14/11/16 : De plus en plus propre

L’ASPTT Mulhouse a signé un deuxième succès consécutif en trois sets, samedi soir, à Quimper (25-17, 25-12, 25-19). Cette victoire, les Mulhousiennes l’ont amorcée avec un déchet minimal et un jeu de plus en plus propre.

Quimper n’était pas la destination la plus joyeuse pour une ASPTTM qui y a connu deux grosses désillusions par le passé (en 2011 en quarts de finale de la Coupe de France et en 2014 en fin de championnat). Et, comme s’il fallait entretenir le malaise du Finistère, tout a mal commencé vendredi à l’heure du voyage.

« Tout le groupe a répondu présent dans le combat mental »

Parties aux aurores les Mulhousiennes ont eu leur vol initial retardé pour rater leur correspondance pour Quimper. Détournées sur Lorient, elles ont été rapatriées par taxi mais trop tard pour récupérer les voitures de location réservées à l’aéroport de Quimper. Quand on part à 6h du matin, c’est le genre d’aventure qui fait rarement plaisir et qui peut conditionner le résultat sportif. « Mais, on s’était tellement préparé à un match difficile que tout le groupe a répondu présent dans le combat mental qui nous attendait, explique Magali Magail, le coach postier. Ensuite, les filles ont imposé leur rythme et toutes ont fait un match correct ».

« On est en train de franchir un cap ! »

La grande nouveauté mulhousienne concerne le registre des fautes directes. Accablant lors des premiers matches, ce chiffre a été revu à la baisse. « Jusque-là, on donnait trop de points à l’adversaire, poursuit le coach postier. À Quimper, on rate trois services dans les deux premiers sets et on déplore 3 fautes directes dans la première manche. Par rapport aux 7, 8 ou 9 fautes des matches précédents cela fait beaucoup de points que nous n’avons pas perdus bêtement. Sur les trois sets, nous ratons 7 services et 8 attaques. Et, encore, 8 fautes directes ont été enregistrées dans la 3e manche qui a fait suite à un inévitable relâchement après le gain aisé (25-12) du 2e set. On est en train de franchir un cap ! J’en veux pour preuve le dernier set où l’équipe a su se ressaisir pour finir (16-12, 18-18, 25-19) et notre jeu qui est de plus en plus propre ».

Une fin de mois qui peut rapporter gros

Il serait prématuré de s’enflammer. En revanche, l’ASPTTM sera vite fixée sur son niveau de performance. Après un déplacement Évreux, en huitièmes de finale de la Coupe de France (le mercredi 23.11), les deux prochains matches de championnat verront les Mulhousiennes se déplacer à Béziers (le 26.11), le leader invaincu, et recevoir Cannes (le mercredi 30.11). Si l’ASPTTM prenait un minimum de quatre points sur ces deux matches, il faudrait alors la considérer potentiellement médaillables.

Les chiffres de l’ASPTTM à QuimperEfficacité offensive : Bojana Markovic (53,3 %), Maëva Orlé (57,1 %), Alina Albu (55,6 %), Olga Trach (57,1 %), Daly Santana (31 %) Block : 7 contres gagnants (Olga Trach 3, Alina Albu 1, Athina Papafotiou 1, Daly Santana 1, Maëva Orlé 1) et 12 ballons repoussés et soutenus par Quimper. Service gagnant : 0 Fautes directes : 15 dont 7 au service.

Article signé Christian Entz

 

 

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats