Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 17/02/2017 : Les Mulhousiennes ont encore faim

Après un week-end faste, qui lui a permis de faire le break en tête de la Ligue A féminine, l’ASPTT Mulhouse se déplace à Evreux (ce soir à 19 h 30) sans mettre en péril son fauteuil de leader. Mais compte tenu des grandes échéances de mars, il serait judicieux de préserver le capital du moment.

La vie est belle pour l’ASPTT Mulhouse. Depuis son accession au sein de l’élite professionnelle en 1992, jamais encore le club postier n’avait pointé en tête du championnat à cette période de l’année. Et hier matin, en montant dans le bus pour rallier la Normandie sous un soleil printanier, le climat se prêtait à une joyeuse sortie touristique. Le ciel bleu et le gazouillis des petits oiseaux sont toutefois restés à Mulhouse pour ne pas perturber une expédition qui se veut conquérante. « Les filles ont encore faim, se plaît à souligner Magali Magail, le coach postier, en coupant court aux excès de confiance qui pourraient habiter l’ASPTTM. Elles ont fait leur meilleure semaine d’entraînement comme si elles préparaient un grand rendez-vous. D’ailleurs, ce match est un rendez-vous important et j’attends d’elles qu’elles me rendent une copie parfaite ! »

En visite chez les « coupeuses de tête »

À court terme, l’ASPTTM ne craint pas grand-chose au classement. En revanche, il serait idiot de perdre des points, en février, face aux équipes de bas de tableau en sachant que le mois prochain sera délicat avec des déplacements à Paris (3 mars), au Cannet (25 mars) avant la réception de Nantes (1er avril).

Si les Ébroïciennes ont une solide réputation de « coupeuses de tête » avec des succès enregistrés aux dépens de Saint-Raphaël (3-0), Béziers (3-2) et à Cannes (3-1), elles n’en sont pas moins menacées par la relégation. « Après un mois de décembre correct, nous avons connu un mois de janvier catastrophique, constate Olivier Lardier, le coach normand. Nous avions 14 points à Noël et, depuis, on en a pris deux face à Quimper (3-2). On a enchaîné les pépins physiques. On tire sur la corde pour essayer de s’en sortir avec le risque que ça casse ». Actuellement 9e au classement, Évreux ne compte que deux points d’avance sur Quimper, qui est relégable. « À six journées de la fin, nous ne jouerons plus aucune équipe classée dernière nous, poursuit l’entraîneur d’Évreux. Ce qui veut dire que si on veut se sauver, il faut qu’on prenne des points partout… À commencer par Mulhouse ! »

Au niveau des effectifs, Évreux est annoncé au complet avec notamment sa dernière recrue américaine Kennedy Bryan (56 % d’efficacité offensive lors du dernier match à Saint-Raphaël) qui a remplacé l’Italienne Mariana Ferrara, blessée. Bryan avait commencé la saison en Italie, avant de la poursuivre en Corée, et de débarquer à Évreux le 28 janvier.

Maëva Orlé isolée

Côté mulhousien, Astrid Souply (opérée de l’épaule) n’est pas encore remplacée. L’Américaine Kristy Jaeckel-Schmieder est toujours en attente de son visa et ne sera pas qualifiée avant cette démarche administrative. Les Mulhousiennes sont donc montées à neuf dans le bus pour Évreux en l’absence de Maëva Orlé, en proie à une mauvaise grippe. L’attaquante de pointe de l’ASPTTM a été isolée et a rejoint la Normandie, en soirée, en voiture particulière. « On ne va pas prendre le risque de contaminer tout le groupe , précise Magali Magail. Elle n’est pas au mieux, mais elle devrait pouvoir jouer ! »

Déjà victorieuses en trois sets à deux reprises cette saison aux dépens d’Évreux (25-21, 25-23, 25-16 en Coupe de France et 25-22, 25-17, 25-23 au match aller en championnat), les postières mulhousiennes se doivent de rester expéditives.

ÉVREUX – ASPTT MULHOUSE, ce soir à 19 h 30, salle Canada. Évreux : Oriane Amalric (Fra), Margaux Bouzignac (Fra), Alba Sanchez Garcia (Esp), Juliette Fidon (Fra), Marie-Sophie Nadeau (Can), Julie Oliveira-Souza (Fra), Yulia Ferulik (Rus), Vlatka Zahora (Cro), Léandra Olinga-Andela (Fra), Tatjana Burmazovic (Srb), Marie Salbot, Kennedy Bryan (USA). Entr. : Olivier Lardier. ASPTTM : Athina Papafotiou (Gre), Maria Alejandra Marin (Col), Bojana Markovic (Srb), Daly Santana (Prc), Maéva Orlé (Fra), Lara Davidovic (Fra), Angie Bland (Bel), Alina Albu-Illie (Fra), Olga Trach (Ukr), Léa Soldner (Fra). Entr. : Magali Magail. Arbitres : Stéphane Crepel et Frédéric Levasseur.

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 04/10/2017 Mulhouse | Stuttgart
LE 07/10/2017 18:40 Mulhouse | Venelles
LE 16/10/2017 20:00 Mulhouse | Chamalières

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 0 0 0 0
2.RC Cannes 0 0 0 0
3.Chamalières 0 0 0 0
4.Evreux 0 0 0 0
5.Le Cannet 0 0 0 0
6.Mulhouse 0 0 0 0
7.Nantes 0 0 0 0
8.Quimper 0 0 0 0
9.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
10.St-Raphaël 0 0 0 0
11.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
12.Venelles 0 0 0 0
Tous les résultats