ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 18/03/2018 : Une victoire qui fait rêve

L’ASPTT Mulhouse a battu en trois sets secs Le Cannet, qui jouait pourtant sa place de tête de série pour les quarts de finale de play-off, hier soir au Palais des sports, devant quelque 2400 spectateurs aux anges.

Malgré la neige et le climat hivernal qui sévissaient en Alsace, la belle de la dernière finale des play-offs entre l’ASPTTM et Le Cannet a donné lieu à un chaud moment, hier soir, au Palais des sports. Et à tous ceux qui pouvaient douter de la rivalité entre Mulhousiennes et Cannettanes, Le Cannet a apporté une réponse avant même l’ouverture des hostilités en changeant les habitudes au Palais… Pour la première fois de l’année, à la demande des visiteuses, l’ASPTTM a été contrainte de déserter son côté fétiche pour entamer les débats. Ce qui n’a pas empêché les Mulhousiennes d’enlever le set initial sous l’impulsion d’une Bojana Markovic en état de grâce (6/9 en attaque), auteur de la moitié des points offensifs postiers.

Casanova sous haute surveillance
Avec beaucoup de présence au soutien pour ramasser les balles repoussées par le block cannettan et le service de l’Américaine Hayley Spelman pour provoquer le break (de 9-8 à 12-8), l’ASPTTM bénéficiait des meilleurs arguments. Cela d’autant que Lexi Dannemiller, Ciara Michel et Léa Soldner présentaient un jeu particulièrement propre (2 fautes directes pour l’ASPTTM contre 8 au Cannet) et que la passeuse Bojana Zivkovic (vice-championne olympique et championne d’Europe en titre avec la Serbie), contrainte de courir après les balles d’une réception mise à mal, ne pouvait exprimer son talent. À l’arrivée, un cinglant 25-16 soldait une première manche sans appel.
La suivante n’était guère moins limpide. Britt Herbots (4/6 en attaque au 2e set) et Olga Trach montaient en puissance (11-5). Dragutin Baltic, le coach serbe du Cannet, changeait son fusil d’épaule pour solliciter Marie Sara Sicard à la place de l’illustre Zivkovic à la passe. En vain… Les Azuréennes réagissaient dans un premier temps (12-10) avant d’accuser les fautes, à l’image de la jeune Cubaine Heidy Casanova. À 18-14, Bojana Zivkovic revenait en jeu, mais sans empêcher l’ASPTTM de doubler la mise (19-15, 21-17, 25-19). « Nous avons fait un match sérieux, avouera plus tard Magali Magail. Le block a ralenti beaucoup de balles que la défense a pu ramener et nous avons bien verrouillé la Cubaine Casanova. »

« Nous sommes prêtes pour les play-offs ! »
À l’aller, déjà, les Mulhousiennes avaient mené deux sets à rien avant de s’incliner au tie-break. À 6-9 au 3e set, Heidy Casanova et Rosanna Giel Ramos réveillaient ce souvenir. Bojana Markovic, incontestable MVP de ce match, relançait l’ASPTTM (16-14, 19-17), imitée dans la foulée par Hayley Spelman (20-18). La Cubaine Heidy Casanova, au filet, changeait encore la donne (20-21) avant la balle de set cannettane signée par l’Azérie Olena Hasanova sur un block (23-24). Sur l’échange suivant, Heidy Casanova, avantageusement démarquée au fil par Zivkovic, attaquait hors du terrain (24-24). Un vrai penalty manqué ! Marquée par cet échec, la jeune Cubaine prenait un nouveau contre de Bojana Markovic sur la tête (25-24) avant la conclusion de cette dernière sur un ultime contre gagnant (27-25).
La sanction est sévère pour Le Cannet qui a perdu la 4e place, hier soir, au profit de Saint-Raphaël. À l’inverse, l’ASPTT Mulhouse a prouvé qu’il faudra encore compter avec elle. « Avec cette victoire et la manière affichée, nous avons montré à tout le monde que nous sommes prêtes pour les play-offs ! », pouvait conclure la capitaine et reine de la soirée, Bojana Markovic.

 

Article signé Christian Entz

 

 

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 54 22 19 3
2.RC Cannes 54 22 18 4
3.Mulhouse 45 22 15 7
4.St-Raphaël 37 22 11 11
5.Le Cannet 35 22 14 8
6.Venelles 30 22 11 11
7.SF Paris St-Cloud 30 22 10 12
8.Nantes 27 22 8 14
9.Vandoeuvre Nancy 23 22 8 14
10.Quimper 20 22 7 15
11.Evreux 20 22 7 15
12.Chamalières 11 22 4 18
Tous les résultats