ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 18/04/2018 : L’ASPTTM s’est fâchée tout rouge

 

Menées deux sets à rien par Aix/Venelles, les volleyeuses mulhousiennes ont réussi à retourner une situation catastrophique, hier soir au Palais des sports, pour s’imposer au tie-break. Elles rencontreront Cannes, samedi prochain, en demi-finales des play-offs.

Les débats s’ouvraient avec des six de base identiques au match retour, soldé vendredi dernier dans le Pays d’Aix par un succès de Venelles. Et comme la semaine dernière, les Provençales signaient la meilleure entame.

Aix/Venelles tapait aussi fort que l’ASPTT Mulhouse, mais défendait davantage (3-8). À 11-18, les Mulhousiennes déploraient déjà cinq fautes directes après avoir échoué dans le block à sept reprises. Sept blocks à l’actif de Marija Milovic (3), Anastasiya Gurbanova (2) et Tamara Matos-Hoffmann (2).

Le changement de passeuses (à 15-22), avec la rentrée d’Aziliz Divoux, ne changeait rien à la donne, si ce n’est que Bojana Markovic, la meilleure marqueuse du match retour (21 points), ouvrait enfin son compteur (16-22) dans ce match d’appui.

Rueda, Divoux et Michel à la rescousse

Tétanisées par l’enjeu, les Mulhousiennes subissaient dans la foulée la 2e manche en limitant leur capital offensif à 8 points sur 34 attaques tentées. Ce qui était tout à l’honneur de la défense visiteuse.

C’est d’ailleurs à cette ligne arrière que l’ASPTTM se heurtait dès l’engagement pour permettre à la Tchèque Lucie Smutna d’orchestrer à sa guise (4-6). Une attaque gagnante d’Hayley Spelman et deux aces de Britt Herbots permettaient à Mulhouse de mener pour la première fois dans ce match (7-6). Ce sera aussi la seule fois dans ce set, que Venelles enlevait 25-20 après avoir fait le break à 15-12.

Perdu pour perdu, Magali Magail changeait son fusil d’épaule en alignant alors un six inédit à l’entame du troisième set, avec Carla Rueda en opposition avec Aziliz Divoux, Ciara Michel et Michaela Abrhamova au centre, Britt Herbots et Bojana Markovic pour seules rescapées de la faillite initiale. Une bonne pioche puisque ce groupe mettait enfin le feu au Palais des sports et réussissait à semer le doute dans les rangs adverses.

Sans déplorer le moindre déchet au filet, l’attaque locale (Markovic 3, Herbots 3, Michel 2, Rueda 2) faisait mouche et le secteur block-défense, défaillant jusque-là, trouvait enfin ses marques. Et comme le service mulhousien avait la bonne idée de ne plus cibler Marielle Bousquet-Rollet, le verdict était sans appel (9-5, 19-11, 25-18).

Un public fabuleux en fin de match

La 4e manche était du même tonneau avec un public fabuleux pour porter les Mulhousiennes aux portes du tie-break (6-1, 11-5, 18-11). Aix/Venelles, qui avait contré l’ASPTTM à douze reprises au cours des deux premiers sets, se contentait de deux blocks dans les 3e et 4e manches et n’en signera d’ailleurs aucun au tie-break. Et Mulhouse affichait enfin des statistiques offensives dignes de son statut (15/26).

Le plus dur restait cependant à faire. Les sept mois de championnats allaient se jouer sur un petit quart d’heure de jeu. Un exercice dans lequel Léa Soldner en défense, une sublime Carla Rueda en attaque (8/11), Michaela Abrhamova déterminante au service (à 4-1 et 6-1), Britt Herbots (4 points au tie-break), Bojana Markovic et Aziliz Divoux à la distribution, s’éclataient enfin (9-3, 12-6, 15-8).

Elles auront le droit de jouer Cannes, samedi prochain peu après 16h20 au Palais des victoires, comme leurs illustres prédécesseurs qui avaient remporté le titre.

 

Article signé Christian Entz

 

Calendrier

LE 27/10/2018 20:00 Quimper | Mulhouse
LE 03/11/2018 20:00 Mulhouse | Marcq En Baroeul
LE 10/11/2018 19:00 RC Cannes | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 0 0 0 0
2.Béziers 0 0 0 0
3.IFVB 0 0 0 0
4.Marcq En Baroeul 0 0 0 0
5.Quimper 0 0 0 0
6.RC Cannes 0 0 0 0
7.Mougins 0 0 0 0
8.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
9.St-Raphaël 0 0 0 0
10.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
11.Chamalières 0 0 0 0
12.Le Cannet 0 0 0 0
Tous les résultats