ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 19/03/2018 : Mulhousiennes sans limite

 

Malgré une charge conséquente de travail, pour préparer les play-offs, l’ASPTT Mulhouse a réalisé une belle prestation pour disposer du Cannet en trois sets (25-16, 25-19, 27-25). Elle sera opposée à Aix/Venelles en quart de finale.

Entre une formation mulhousienne qui n’avait d’autres soucis que de rester dans une dynamique de victoire et celle du Cannet, renforcée au mercato d’hiver et contrainte de s’imposer pour garder l’avantage du terrain pour les quarts de finale des play-offs, les données initiales ne plaidaient pas forcément en faveur de l’ASPTTM. Pourtant, le succès mulhousien a été sans appel samedi soir dans la réplique de la dernière finale du championnat qui avait consacré les postières. De toute évidence, il faudra encore attendre un peu avant d’assister à la passation de pouvoir entre le champion en titre et ses dauphines.

« Nous avons livré un match très sérieux, a apprécié Magali Magail, le coach postier. Notre bonne qualité de service et notre block, pas forcément performant sur les points directs mais très efficace pour ralentir les balles et faciliter la défense, ont fait la différence ». À cela se rajoutent des chiffres particulièrement flatteurs pour vanter la propreté du jeu postier avec rien que 11 fautes directes, dont 3 au service, alors que Le Cannet a accusé un déchet conséquent de 28 fautes directes dont 12 au service.

Elles ont appris de la Ligue des Champions

« Nous avons réussi à imposer notre rythme tout au long de la rencontre et, pour la première fois cette saison, sans jamais connaître le moindre relâchement » , a confirmé Léa Soldner, la vaillante libéro. Le meilleur exemple pour symboliser le déchet du Cannet concerne la Cubaine Heidi Casanova qui avait la balle de set au bout de son bras, sur une excellente passe de Bojana Zivkovic (23-24), avant de la vendanger (24-24) et de s’emplafonner dans le contre de Bojana Markovic (25-24) qui récidivait pour finir (27-25). En cette fin de match, le public mulhousien a eu droit à une copie conforme des prestations livrées dans le money-time de la Ligue des champions par les Roumaines d’Alba Blaj et des Polonaises de Rzeszow. Sauf que là, l’ASPTTM a montré qu’elle avait retenu la leçon au grand désespoir du Cannet.

« On était venu pour prendre des points, a avoué Kristian Knudsen, l’adjoint de Dragutin Baltic. En échouant en trois sets, nous avons perdu toutes chances d’être 4e avant les play-offs. En battant Saint-Raphaël, samedi prochain, nous pourrions revenir à égalité. Mais la pénalité de la DNACG, nous prive de l’avantage du nombre de victoires qui aurait dû nous permettre de devancer Saint-Raphaël. Aujourd’hui, c’est une double-pénalité qui nous frappe ! »

Pour préparer ce match, Le Cannet avait passé sa semaine à Zurich au contact du Voléro. Dans le même temps, Magali Magail avait chargé les entraînements dans la perspective des play-offs. « Il y a eu trois séances de musculation supplémentaires cette semaine et je n’étais pas sûre du tout que les joueuses arrivent à gérer, a avoué le coach postier. Je suis d’autant plus fière d’elles. Elles sont allées au-delà de leurs limites. Et c’est ce que le haut-niveau exige ! »

Deborah Ortschitt toujours blessée. La Petite-Landaunaise Deborah Ortschitt, l’habituelle libéro du Cannet, victime d’une déchirure du psoas est toujours blessée mais espère reprendre pour les play-offs. Son absence a pesé sur la réception cannettane.

 

Article signé Christian Entz

 

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 54 22 19 3
2.RC Cannes 54 22 18 4
3.Mulhouse 45 22 15 7
4.St-Raphaël 37 22 11 11
5.Le Cannet 35 22 14 8
6.Venelles 30 22 11 11
7.SF Paris St-Cloud 30 22 10 12
8.Nantes 27 22 8 14
9.Vandoeuvre Nancy 23 22 8 14
10.Quimper 20 22 7 15
11.Evreux 20 22 7 15
12.Chamalières 11 22 4 18
Tous les résultats