ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 20/11/2017 : Une leçon d’efficacité

L’ASPTT Mulhouse a signé une 4e victoire consécutive, hier au Palais des sports, aux dépens de Saint-Raphaël. Une victoire importante parce qu’elle décante la situation en tête du classement où le trio, Béziers, Cannes et Mulhouse, se détache.

À défaut d’être prévisible, l’ASPTT Mulhouse a le don d’être curieuse. Laborieuses face aux équipes de fin de classement (26-24, 25-23, 30-28 face au 12e Chamalières, 3-2 face au 9e , Évreux, et défaite 1-3 face au 10e Vandoeuvre/Nancy), les Mulhousiennes se subliment face aux meilleures. À l’image de la seule défaite déplorée par le leader Béziers, œuvre des postières, l’ASPTTM a réservé le même sort à une formation raphaëloise qui partageait jusque-là la 3e place avec les Alsaciennes.

À la décharge de Saint-Raphaël, il faut bien reconnaître que l’absence de Liesbeth Vindevoghel, en délicatesse avec ses muscles abdominaux, a pesé. Tout simplement parce que les Raphaëloises ont été à cours de solutions quand, au milieu du 2e set, la défense et le block mulhousien ont pris la mesure de l’attaque varoise. « Je craignais davantage l’absence de Vindevoghel que sa présence, relativise Magali Magail. Saint-Raphaël s’appuie beaucoup sur cette joueuse et la préparation de ce match a été axée sur elle. J’avais vraiment peur qu’elles baissent la garde… » Heureusement pour elles, il n’en a rien été. Et, exception faite pour un 1er set un peu poussif, la suite a donné lieu à une belle démonstration mulhousienne avec une courageuse Léa Soldner, qui a donné le ton à la défense. Si le 1er set a été pour le moins disputé, avec Saint-Raphaël comblant l’écart par trois fois (9-5 à 11-11, 17-15 à 17-17 puis 21-18 à 22-22), il faut bien reconnaître que l’ASPTTM a toujours eu le mérite de mener à l’exception de l’entame (0-2) et d’une courte séquence (12-13) marquée par la réussite de l’Américaine Kiesha Leggs (3/4 en attaque dans le 1er set). Les quelque 3000 spectateurs ont tout même eu droit à leur lot de frayeurs quand la Belge Karolina Goliat (7/10 au 1er set) a effacé deux balles de set (24-22, 24-24) avant que Hayley Spelman ne trouve la ligne (25-24) et que Bojana Markovic ne scelle la manche en jouant le block-out (26-24).

Le tournant du match s’est situé à 14-13 au 2e set sous l’impulsion d’un block local freinant de nombreux ballons ramenés par la défense. Dès lors, Lexi Dannemiller était davantage en mesure d’exploiter ses deux centrales et ex-Raphaëloises, Ciara Michel et Michaela Abrhamova (72 % d’efficacité offensive). Et comme en bout de filet Hayley Spelman et Britt Herbots rayonnaient, la victoire postière prenait forme avec une séquence tout à l’avantage de l’ASPTTM (14-13 à 21-13) avant la conclusion de Ciara Michel au block (25-15).

À l’entame du 3e set, Karolina Goliat au service et Julieta Lazcano relançaient Saint-Raphaël (1-6). Mais le sursaut d’orgueil ne durait pas. Britt Herbots égalisait (7-7) et l’ASPTTM repartait de plus belle (12-7, 18-12, 25-19) pour s’offrir un succès somme toute aisé. «  Pas si facile que ça, rectifie la passeuse Lexi Dannemiller. Il a fallu attendre qu’on retrouve de l’agressivité, dans le 2e set, pour mettre Saint-Raphaël sous pression ».

 

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 27/10/2018 20:00 Quimper | Mulhouse
LE 03/11/2018 20:00 Mulhouse | Marcq En Baroeul
LE 10/11/2018 19:00 RC Cannes | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 0 0 0 0
2.Béziers 0 0 0 0
3.IFVB 0 0 0 0
4.Marcq En Baroeul 0 0 0 0
5.Quimper 0 0 0 0
6.RC Cannes 0 0 0 0
7.Mougins 0 0 0 0
8.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
9.St-Raphaël 0 0 0 0
10.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
11.Chamalières 0 0 0 0
12.Le Cannet 0 0 0 0
Tous les résultats