ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 22/01/2018 : Avertissement sans frais

 

À quatre jours de son match capital en Ligue des champions, mercredi prochain à 20h au Palais des sports face aux Roumaines d’Alba Blaj, l’ASPTT Mulhouse a été sérieusement menacée par de courageuses Ébroïciennes.

Même si l’ASPTT Mulhouse peut se vanter d’avoir gagné là où Le Cannet (1-3), Nantes (0-3) et Paris/Saint-Cloud (0-3) ont perdu, la victoire mulhousienne obtenue au tie-break samedi soir à Évreux ne constitue pas une performance. « C’est clair ! C’est un point et beaucoup d’énergie de perdus» , confirme Magali Magail, le coach postier. En difficulté financière, le club ébroïcien a laissé partir la Slovaque Miroslava Kuciakova et la Serbe Nada Mitrovic. De plus, Monika Salkute, l’attaquante de pointe lituanienne était malade et a limité sa participation à une intervention dans le 4e set. Du coup Olivier Lardier a composé avec les moyens du bord. « Avec trois passeuses sur le terrain ! » s’amuse le coach ébroïcien. Dans un premier temps, l’ASPTTM n’a pas fait de détails en imposant son block et sa force de frappe pour laminer son adversaire (25-14, 25-18) après avoir mené respectivement 21-10 et 21-11. Et soudain, ce fut le trou noir !

Magali Magail plaide coupable

« Je fais l’erreur de changer une équipe qui gagne , avoue Magali Magail. Je change trois joueuses du six de base parce que je voulais les préserver avant le match de mercredi en Ligue des Champions. J’assume ma responsabilité… Mais si je ne le fais pas là – les changements -, je ne le fais jamais ! »

À l’entame du 3e set, la passeuse Aziliz Divoux, l’attaquante de pointe Hayley Spelman – déjà remplacée dans la 2e manche – et Bojana Markovic restent sur le banc pour donner du temps de jeu à Lexi Dannemiller, Lara Davidovic et l’internationale péruvienne Carla Rueda. Ce qui suffit à dérégler le bel ensemble et permet à Évreux de faire illusion. « Les deux premiers sets ont été à la hauteur du jeu qu’on doit être capable de développer » , explique le coach postier. Mais pas la suite…

À l’image des contres gagnants (7 dans les deux premiers sets et 4 dans les trois manches suivantes), l’ASPTTM s’est fragilisée toute seule. « Si tu laisses l’espoir à ton adversaire, tu t’exposes à une sanction , poursuit Magali Magail. Nous avons baissé la garde dans ce 3e set et on a fait le jeu de notre adversaire. On savait qu’Évreux était très fort en défense et plus on allait taper fort et plus cette défense allait élever son niveau. On a donné les deux sets à Évreux… Et dès que tu donnes le doigt tu te fais prendre le bras ! » Malgré le retour des titulaires du départ, au début du 4e set, l’ASPTTM ne parvient à réagir qu’une seule fois. En égalisant à 10-10 après avoir été menée 10-7. À 12-13, les Mulhousiennes laissent repartir Évreux (19-15, 25-22) qui obtient un billet inespéré, en début de match, pour le tie-break. Un tie-break que l’ASPTTM a remporté en maîtrisant, cette fois, son sujet (3-5, 5-10, 7-12, 10-15) avec la rentrée de Ciara Michel au centre.

« Il faudra être survolté ! »

Au niveau comptable, le club postier gagne un point sur son premier poursuivant Aix/Venelles battu par Béziers (2-3). Mais le point obtenu par les Provençales est autrement plus flatteur que les deux points mulhousiens. « Nous avons la chance d’avoir notre destin en main, relativise Magali Magail à juste titre. L’objectif est de défendre notre 3e place »… Et d’espérer que Le Cannet ne remonte pas au-delà du 4e rang. Sous l’impulsion de la passeuse serbe Bojana Zivkovic (10 points dont 6 balles en première main), Le Cannet et ses trois Cubaines ont surclassé Nantes (3-0), ce samedi, et confirmé leur menace. L’ASPTTM a la chance de recevoir trois de ses quatre poursuivants directs (Aix/Venelles, Paris/Saint-Cloud et Le Cannet). C’est là, comme ce mercredi face aux Roumaines d’Alba Blaj, qu’il faudra être fort. « Il faudra être survolté ! » anticipe Magali Magail.

 

Article signé Christian Entz

 

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 54 22 19 3
2.RC Cannes 54 22 18 4
3.Mulhouse 45 22 15 7
4.St-Raphaël 37 22 11 11
5.Le Cannet 35 22 14 8
6.Venelles 30 22 11 11
7.SF Paris St-Cloud 30 22 10 12
8.Nantes 27 22 8 14
9.Vandoeuvre Nancy 23 22 8 14
10.Quimper 20 22 7 15
11.Evreux 20 22 7 15
12.Chamalières 11 22 4 18
Tous les résultats