Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 22/10/2016 : L’ASPTTM est sur le pont

Les volleyeuses mulhousiennes entament le championnat de Ligue A féminine ce soir à 20 h à Nantes. Le déplacement s’annonce périlleux pour les postières face au club nantais, vice-champion de France 2014 et finaliste de la dernière Coupe de France, qui aspire au lustre de ce récent passé.

S’il en est une à Mulhouse qui connaisse bien Nantes, c’est Angie Bland. L’internationale belge y a passé ces trois dernières années et a été l’un des grands artisans de la faste saison 2013/2014 soldée par deux finales en championnat et en Coupe de France face à Cannes. En évoquant ce premier déplacement, la première réaction d’Angie Bland est à la fois révélatrice de l’humour de la joueuse mais aussi de la difficulté de la tâche postière : « Aïe, Aïe, Aïe ! »

« Il y a beaucoup de choses qui vont faire de ce match une rencontre pas comme les autres. Pour moi, mais aussi pour toute l’équipe, poursuit Angie Bland. D’abord, c’est le match d’ouverture. Ce qui est toujours très excitant… Ensuite, c’est Nantes et à Nantes ! ». « Ça fait deux mois qu’on travaille en attendant ce moment, renchérit la capitaine, Alina Albu. J’ai l’impression qu’on s’entraîne depuis une éternité et il est temps que ça commence ! »

« Chaque joueuse qui revient dans un club qu’elle a quitté a quelque chose à montrer ! »

Après avoir beaucoup bourlingué en sortant de sa Belgique natale, en passant par Icaro Aloro (Espagne), Altamura, Pavia (Italie), Köniz (Suisse), Stuttgart (Allemagne), Yuzhny (Ukraine), Aix-La-Chapelle (Allemagne), Angie Bland a pour la première fois posé ses valises pour un séjour qui a dépassé la saison sportive. C’était à Nantes aux côtés des Clémentine Druenne, Marion Gauthier-Rat et de la compatriote belge Els Vandesteene qui seront encore adversaires des Mulhousiennes, ce soir. « Il y aura forcément de l’émotion pour moi… Mais de l’émotion positive, enchaîne la centrale belge. Je vais retrouver des amis, des gens avec qui j’ai partagé beaucoup de bonheur. Ces moments-là sont toujours particuliers mais ils sont aussi communs à ceux qui se déplacent… Chaque joueuse qui revient dans un club qu’elle a quitté a quelque chose à montrer ! »

Finaliste malheureux de la dernière Coupe de France et éliminé sans gloire dès le 1er tour des play-offs, comme Mulhouse, Nantes s’est donné les moyens d’effacer sa frustration. Le départ précipité de la passeuse brésilienne Fernandinha, qui avait littéralement déserté à quelques semaines de la reprise du championnat de l’an dernier, n’a pas empêché les dirigeants nantais de persister dans la filière brésilienne. Keylia Fabrino Ramos avait pris le relais Fernandinha et, aujourd’hui, c’est Ana Tiemi (28 ans, 1,88m, ex-Vôlei Bauru/Brésil) qui orchestre la formation nantaise avec, pour principale complice, l’attaquante de pointe roumaine Roxana Bacsis (28 ans, 1,90 m), meilleure marqueuse et victorieuse de la dernière Challenge Cup avec le CSM Bucarest, qu’elle a côtoyée en 2014/2015 dans le club de la capitale roumaine.

« Nantes, comme Mulhouse, a pour objectif de jouer le top 4 du championnat, affirme Angie Bland. Ce match tombe un peu tôt pour les deux équipes et ressemble déjà à un quart, voire à une demi-finale. Ce sera un très gros match avec forcément des conséquences pour le perdant. Or, on ne peut pas se permettre que ça se passe mal sans prendre le risque d’avoir le couteau sous la gorge au moment d’accueillir les championnes de France, Saint-Raphaël, la semaine suivante. Je ne me vois pas commencer le championnat par deux défaites… Pour ça, il ne faut pas rater le départ même si c’est à Nantes ! »

NANTES – ASPTT MULHOUSE , ce soir 20 h. Nantes : Ana Tiemi Takagui (Bré), Nina Stojiljkovic (Fra), Clémentine Druenne (Fra), Els Vandesteen (Bel), Hana Cutura (Cro), Roxana Bacsis (Rou), Fanta Fofana (Fra), Laura Pihlajamaki (Fin), Marion Gauthier-Rat (Fra), Sarka Barborkova (Tch), Luiza Ungerer de Carvalho Rocha (Bré), Julia Dhondt (Fra). Entr. : Sylvain Quinquis. ASPTTM : Athina Papafotiou (Grè), Maria Alejandra Marin (Col), Bojana Markovic (Serb), Daly Santana (P-R), Astrid Souply (Fra), Maéva Orlé (Fra), Lara Davidovic (Fra), Angie Bland (Bel), Alina Albu-Illie (Rou), Olga Trach (Ukr), Léa Soldner (Fra). Entr. : Magali Magail.

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats