ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 23/04/2017 :Tout simplement sublime !

L’ASPTT Mulhouse a réussi l’exploit de battre Cannes, hier soir au Palais des sports, au terme d’un match exceptionnel disputé en cinq sets (3-2). Il reste aux Mulhousiennes à confirmer cette victoire, mercredi prochain à Cannes, pour accéder à la finale.

C’est pour une place en finale que Cannes et Mulhouse étaient aux prises, hier soir. Une finale que les Cannoises ont régulièrement atteinte ces 23 dernières années pour remporter 20 titres. Par rapport à la vitrine mulhousienne qui reste à remplir (12 finales, dont 8 en championnat, toutes concédées aux Azuréennes), l’expérience des grands rendez-vous était tout à l’avantage de Cannes, dont l’effectif a désormais retrouvé un profil comparable aux glorieux contingents qui ont fait sa légende.

Dans une ambiance digne de l’affiche et un Palais des sports plein à craquer avec quelque 3800 spectateurs, le 1er set a donné lieu a des échanges de toute beauté. Daly Santana, Bojana Markovic, Angie Bland répliquaient aux Sanja Bursac et Calderon Diaz. Les égalités se succédaient jusqu’à 12-12. Contrainte de prendre des risques pour soutenir le rythme cannois, l’ASPTTM déplorait un léger déchet (5 fautes directes) qui suffisait à faire la différence (13-16). Olga Trach et Daly Santana attrapaient par deux fois Calderon Diaz au filet (16-18, 17-18, 21-21), sans empêcher la Cubaine de conclure sur une petite diagonale de folie (23-23, 23-25). Du grand art !

Pour avoir imposé sa loi sans le moindre contre et service gagnant, Cannes semblait hors d’atteinte. C’était mal connaître les Postières, portées par un public déchaîné au fur et à mesure que la superbe cannoise s’effaçait dans une 2e manche sublime, vue de Mulhouse. Les montées en puissance de Maëva Orlé et Bojana Markovic donnaient un nouvel élan à l’ASPTTM, qui réalisait le break d’entrée (10-6). Remarquablement orchestrées à la passe par Athina Papafotiou, qui n’a jamais permis à Cannes de signer le moindre contre gagnant dans les deux premières manches, les Mulhousiennes frôlaient la perfection pour dominer Cannes (17-10, 25-15) avec une insolente réussite offensive (16/22).

À 6-4 au 3e set, la Brésilienne Mariana Thomaz de Aquino, qui venait d’entrer en jeu, signait le premier block gagnant de Cannes. C’est néanmoins le contre mulhousien qui s’illustrait avec Maëva Orlé et Bojana Markovic (12-10). À 21-20, Daly Santana s’envolait au filet, déterminée à trouer le parquet (22-20). Léa Soldner défendait l’attaque suivante, que Bojana Markovic concrétisait au filet (23-20). Laurent Tillie changeait alors de passeuse en sollicitant la Serbe Tanja Grbic pour la Croate Vredana Jaksetic. Un bon coup qui permettait à Cannes de combler l’écart (24-23) avant l’attaque gagnante de Daly Santana (25-23).

D’une intensité exceptionnelle, le 4e set donnait lieu à des duels acharnés et passionnants. Tour à tour Daly Santana (18-18), sur son 5e ace, Bojana Markovic (19-19) et Olga Trach (20-20) arrachaient l’égalisation. Mais Sanja Bursac et l’inévitable Calderon Diaz sauvaient la mise pour Cannes (23-25). Le tie-break qui s’ensuivait était à déconseiller aux cardiaques. En position de force à 7-4, l’ASPTTM perdait son bénéfice (8-9). Santana Daly se déchaînait pour signer trois points déterminants (10-9, 11-9, 12-10). La suite (14-10) et, surtout, la fin (15-12) n’étaient que pur bonheur.

 

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 16/12/2017 20:00 Le Cannet | Mulhouse
LE 06/01/2018 19:00 Mulhouse | Vandoeuvre Nancy
LE 13/01/2018 20:30 Béziers | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.RC Cannes 26 10 9 1
2.Béziers 25 10 9 1
3.Mulhouse 21 10 7 3
4.Venelles 17 10 6 4
5.Le Cannet 15 10 5 5
6.SF Paris St-Cloud 14 10 5 5
7.St-Raphaël 14 10 4 6
8.Evreux 14 10 4 6
9.Nantes 12 10 3 7
10.Vandoeuvre Nancy 10 10 4 6
11.Quimper 9 10 3 7
12.Chamalières 3 10 1 9
Tous les résultats