Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 24/11/2016 : Mulhouse sans frayeurs

Face à des Ebroïciennes diminuées, l’ASPTT Mulhouse a rendu une copie propre pour se qualifier avec conviction pour les quarts de finale de la Coupe de France (3-0).

Évreux – Mulhouse 0-3. Arbitres : MM. Crépel et Cornicard. Spectateurs : 300. Les sets : 25-21, 25-23, 25-16. Durée du match : 1 h 29

Évreux : Bouzinac, Nadeau, Olinga, Sanchez, Burzamovic, Salbot puis Schiro, Oliveira-Souza, Almaric, Fidon. Ent: Lardier

Mulhouse : Marin, Santana, Albu, Markovic, Trach, Orlé puis Papafotiou, Davidovic. Ent : Magail

Pour son troisième des quatre déplacements consécutifs après les cartons pleins à Vandoeuvre-Nancy et Quimper (0-3), la formation alsacienne a remis le couvert pour le compte de son entrée en lice en Coupe de France avec une qualification nette et sans bavure. La confirmation que la troupe de Magali Magail ne cesse d’engranger confiance et certitudes.

Orlé et Albu dans tous les bons coups

Toujours privée de sa canonnière Mariana Ferrara et avec sa pointue Julie Oliveira-Souza pas à 100 % de ses possibilités, la formation ébroïcienne, qui restait sur trois revers de rang, avait décidé au vu du calendrier infernal de faire un tantinet l’impasse sur ce tour en donnant l’occasion à trois jeunes de se distinguer (Bouzinac, Salbot, Olinga). En revanche, Mulhouse, cinq fois finaliste de cette épreuve, jouait clairement le coup à fond. Alignant toutes ses forces vives, Magali Magail voyait ses filles en rodage au début du premier set (6-6). La jeune garde euroise faisait mieux que de se défendre, soutenant la comparaison avec les attaques de Maëva Orlé (8-10). Peu à peu, Mulhouse trouvait la faille et ne manquait pas de porter l’estocade (14-19). Sérieuses et appliquées, les Mulhousiennes remportaient logiquement la première manche (21-25). Toutefois, l’EVB était loin d’abdiquer et grâce à une qualité de services nettement plus efficace – les Alsaciennes surnageaient par un contre d’Albu – mais les Euroises conservaient un coup d’avance (3-0, 8-6). Alors que les tous les signaux étaient au vert pour les Haut-Rhinoises (14-18), ces dernières multipliaient soudainement les fautes directes et les approximations en tous genres. Si bien qu’Evreux, renforcé par les entrées en jeu de Fidon et Almaric, prenaient possession des lieux (19-18).

Béziers n’a qu’à bien se tenir

Dans une fin de set électrique, où Fidon répliquait à la réussite de Santana (23-23), Mulhouse remportait la seconde manche au couteau grâce au panache de Santana (23-25). Mais il était moins une pour les Mulhousiennes, qui retrouvaient toute leur verve dans la troisième manche. Plus précises à l’instar de Markovic et trouvant la parade aux assauts adverses avec des nouveaux blocs d’Albu et des services gagnants d’Orlé pour couronner le tout, elles faisaient la course en tête (4-8). Les Normandes lâchaient peu à peu du lest, laissant « Trach and co » dérouler pour mener à bien leur ambition de conclure en trois sets (7-14). Poursuivant jusqu’au bout son match sans fioritures (23-12), Mulhouse décrochait aisément son billet pour les quarts de finales, rejoignant Cannes, Béziers, Aix, Vandoeuvre-Nancy, Nantes, Le Cannet et le petit poucet Mougins qualifiés mardi soir. Avec cette forme optimale, un duel s’annonce alléchant samedi dans l’Hérault, Mulhouse rendant visite au leader Béziers, soit les deux favoris annoncés par de nombreux observateurs. Un test grandeur nature.

 

Article signé: Thomas Loisel

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats