ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 25/03/2018 : La tête déjà aux play-offs

En alignant cinq joueuses du centre de formation aux côtés des cinq remplaçantes du collectif pro, l’ASPTT Mulhouse a logiquement essuyé une défaite, hier soir à Chamalières, sans importance au classement. Les Mulhousiennes étaient déjà assurées de leur 3e place et elles joueront bien Aix en play-offs.

Les priorités des uns ne sont pas toujours celles des autres. Alors que Chamalières avait ciblé ce dernier match de la saison face à Mulhouse, hier soir, à domicile, pour réussir sa sortie, son adversaire avait clairement privilégié le repos de ses cadres. À une semaine du début des phases finales et de la défense de son titre de champion de France, l’essentiel était ailleurs pour l’ASPTTM.

Chamalières s’est donc retrouvé face à une équipe alsacienne mixte avec cinq pros et autant de jeunes du Centre de formation. Cela s’est parfois ressenti, même si Mulhouse a assez peu puisé dans les rangs de sa classe biberon, mais ces circonstances spéciales, indépendantes de leur volonté, n’altèrent pas une seconde la joie des Auvergnates qui ont bouclé l’affaire en trois manches (25-19, 25-19, 25-21).

Avec Rueda Cotito, bien muselée durant les deux premiers sets, Davidovic, Jeanpierre, Abrhamova, Budrak et la passeuse Divoux, Mulhouse ne manque pas d’arguments et Chamalières a tout de même trouvé les armes pour tenir le score au début de chaque set, avant de réussir à se détacher. Le groupe d’Atman Toubani s’était fixé le difficile pari de ne pas passer à côté de sa sortie et il a atteint son but.

Ce n’est pas une impasse et d’ailleurs les choix de Magali Magail n’ont pas remis en cause l’équité sportive, mais en laissant une majeure partie de ses pros à la maison pour travailler et surtout leur éviter une fatigue inutile à une semaine de plays-offs, Mulhouse avait clairement une autre ambition face au dernier de la classe. Une lanterne rouge qui s’était rebellée, le week-end dernier, en battant Quimper en trois manches serrées. Mulhouse n’a pas fait mieux. Et même si ce n’était pas un adversaire au complet, pas question de ne pas savourer du côté d’Atman Toubani. Il y a eu de l’énergie dans le jeu proposé par les locales, de l’enthousiasme, une belle activité dans les duels au filet, quelques défenses de haute volée, assez de variation offensive également pour bousculer le champion de France.

Mulhouse a toutefois de la réserve et a toujours collé au score. À l’image de deux premiers sets où Chamalières a presque toujours mené le bal sans jamais parvenir à prendre le large pour autant. Mais après le second temps mort technique (16-12 dans la première manche, 16-15 dans la deuxième), le léger coup d’accélérateur des Auvergnates a fait à chaque fois la différence (25-19, 25-19).

Et si le troisième set a laissé croire à une agréable promenade de santé des Auvergnates très vite devant (10-3), le staff alsacien s’est rapidement chargé de redonner de l’intérêt au débat. En un temps mort bien ciblé, Mulhouse a remis une bonne pression sur les épaules des Chamaliéroises (13-11) grâce à Rueda Cotito enfin plus à son avantage. Du côté des locales, il a donc fallu continuer à s’employer, à s’envoyer aussi, afin de ne pas tout remettre en question face à un jeune adversaire qui n’attendait que cela. Mais encore une fois dans ce duel entre jeunes Françaises, elles étaient trois de chaque côté, les fins de sets mieux gérées par Chamalières ont fait la différence (25-21).

Calendrier

LE 27/10/2018 20:00 Quimper | Mulhouse
LE 03/11/2018 20:00 Mulhouse | Marcq En Baroeul
LE 10/11/2018 19:00 RC Cannes | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 0 0 0 0
2.Béziers 0 0 0 0
3.IFVB 0 0 0 0
4.Marcq En Baroeul 0 0 0 0
5.Quimper 0 0 0 0
6.RC Cannes 0 0 0 0
7.Mougins 0 0 0 0
8.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
9.St-Raphaël 0 0 0 0
10.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
11.Chamalières 0 0 0 0
12.Le Cannet 0 0 0 0
Tous les résultats