ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 26/11/2016 : Le choc au sommet

Les volleyeuses mulhousiennes s’attaquent, ce soir à 20 h 30 à Béziers, au leader invaincu de la Ligue A féminine pour un choc forcément au sommet.

Voilà deux saisons que le déplacement à Béziers tombait bien pour l’ASPTT Mulhouse. En 2014, les Mulhousiennes avaient joué les Biterroises sur terrain neutre, à Saint-Dié, dans le cadre de la 1re journée de championnat disputée sur un site unique pour signer une victoire en trois sets secs. La saison dernière, les Mulhousiennes ont eu le bonheur d’affronter Béziers privé de sa meilleure attaquante, Héléna Cazaute, pour s’imposer au Four à Chaux (3-2).

L’ASPTTM encore privée de Bland

Aujourd’hui, les mouches ont changé d’âne et les données initiales sont moins avantageuses pour les postières. Béziers est le leader incontesté du championnat et baigne en pleine réussite. À l’inverse, l’ASPTTM vient d’apprendre que sa centrale belge, Angie Bland, souffre d’une hernie discale et que son absence va se prolonger. « Nous n’aurons pas pu jouer une seule fois de la saison avec nos trois centrales » , déplore Magali Magail, le coach postier.

La réussite actuelle de Béziers repose beaucoup sur l’efficacité de sa jeune paire d’attaquantes Héléna Cazaute, révélation du dernier championnat, et la recrue franco-suédoise Isabelle Haack (17 ans, 1,94 m). Cette dernière, championne de Suède ces deux dernières années avec Engelholms et MVP 2016 du championnat suédois, est d’ores et déjà la révélation de cette fin d’année en Ligue A féminine. « Personne n’a trouvé de solution face à Haack pour l’instant , explique Magali Magail. Ça part de très haut et c’est souvent à la défense qu’il appartient de trouver une parade. La seule fois où Béziers a été en difficulté, c’était à Nantes quand Cazaute et Haack étaient en panne de réussite offensive (9/44). Mais cela n’a duré que deux sets (25-20, 25-12). Il a suffi que ces deux-là se retrouvent pour que la tendance s’inverse. » Cazaute et Haack avaient finalement terminé le match avec des stats honorables (respectivement 21/43 et 16/51) et Béziers avait gagné 3-2 après avoir été mené 0-2. « Béziers a pour seul point faible la jeunesse de ses jeunes attaquantes , poursuit le coach postier. Mais aujourd’hui, l’insouciance de cette jeunesse est devenue son point fort ! »

« Il nous faudra réaliser un très gros match pour exister »

Du côté mulhousien, il n’est pas question pour autant d’afficher un quelconque complexe d’infériorité. Bien au contraire. « Même Daly Santana, qui débarque dans notre championnat et ne connaît pas forcément l’histoire des Béziers-Mulhouse, a compris que ce match était d’une très grande importance , confie Magali Magail. Il y a des signes au sein du groupe qui confirment un bel état d’esprit. Après avoir voyagé en bus en rentrant d’Évreux, dans la nuit de mercredi à jeudi, on s’est retrouvé le lendemain pour enchaîner une séance vidéo, musculation et entraînement. En d’autres temps, cela aurait pu ronchonner. Et là, rien du tout. Je pense que les filles ont compris qu’il nous faudra réaliser un très gros match pour exister. »

LES EFFECTIFS

Béziers-ASPTT Mulhouse, ce soir à 20 h 30 au Four à Chaux.

Béziers : Héléna Cazaute, Yeisy Soto, Pauline Martin, Safiatou Zongo, Berit Kauffeldt, Pauline Martin, Rita Liliom, Lisa Arbos, Isabelle Haack, Lena Mollers, Alexandra Rochelle, Alisée Camberabéro.

ASPTTM : Maëva Orlé, Astrid Souply, Alina Albu, Olga Trach, Léa Soldner, Athina Papafotiou, Lara Davidovic, Bojana Markovic, Daly Santana, Maria Alejandra Marin.

Article signé: Christian Entz

Calendrier

LE 24/11/2017 19:00 Venelles | Mulhouse
LE 28/11/2017 20:00 Terville Florange (Elite) | Mulhouse
LE 02/12/2017 20:00 Mulhouse | RC Cannes

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 15 6 5 1
2.RC Cannes 15 6 5 1
3.Mulhouse 14 6 5 1
4.St-Raphaël 11 6 3 3
5.Le Cannet 10 6 4 2
6.Venelles 9 6 3 3
7.SF Paris St-Cloud 8 6 3 3
8.Nantes 8 6 2 4
9.Evreux 7 6 2 4
10.Vandoeuvre Nancy 5 6 2 4
11.Quimper 4 6 1 5
12.Chamalières 2 6 1 5
Tous les résultats