ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 27/01/2018 : Un duel « d’Européens »

Avant les difficiles déplacements à Saint-Raphaël et à Cannes, l’ASPTT Mulhouse ne peut pas se permettre de perdre des points à domicile, ce soir (20 h) au Palais des sports, face à des Nantaises qui restent sur une victoire (3-2) à Budapest.

S’il y a bien une équipe que personne n’attendait aussi mal classée, à cette période de la saison, c’est sans aucun doute Nantes. « Nantes est l’équipe qui a subi le moins de changements durant l’intersaison et figure à ce titre parmi les prétendants aux premières places » , confiait Magali Magail, le coach postier, à l’entame du championnat. Aujourd’hui, Nantes est 10e mais partage les points avec Quimper (8e ), le dernier qualifié du moment pour les play-offs. Depuis 2014, l’année où Nantes a disputé la finale des play-offs face à Cannes, l’équipe de Sylvain Quinquis n’a jamais raté la porte de la poule finale de la Ligue A féminine. La seule fois où le club nantais a pointé à la 10e place de la Ligue A, il est pourtant venu mettre un 3-0 aux Mulhousiennes au Palais des sports en 8es de finale de la Coupe de France, le 18 décembre 2012.
Comme l’ASPTTM, Nantes a joué en Coupe d’Europe ce mercredi. Mais, à la différence des Mulhousiennes, les Nantaises se sont imposées à Budapest (3-2) et peuvent envisager avec sérénité leur présence en quart de finale de la Challenge Cup. Un comble pour une formation qui occupe le dernier fauteuil des non-relégables en France…
Cela confirme aussi que Nantes n’est pas à sa place. « Nantes est très irrégulier cette saison et arrive aussi à l’être dans un même match , explique Magali Magail. On s’en est bien sorti chez elles, au match aller (3-0: 25-22, 25-17, 25-12), après un premier set très chaud ». Ce jour-là, l’Américaine Katie Lynn Carter était passée à côté de son match et avait été créditée d’une efficacité offensive de 15 %. Ce qui ne l’empêche pas, aujourd’hui, d’être la 2e meilleure marqueuse du championnat (voir encadré). Autant dire que son duel des « pointues » avec sa compatriote Hayley Spelman sera un match dans le match. Il aura autant d’importance que le secteur service/réception, qui n’a pas été à l’avantage des Mulhousiennes, ce dernier mercredi face aux Roumaines d’Alba Blaj.
« Il est évident qu’il va falloir gagner en stabilité, notamment en réception, et retrouver une qualité de service qui nous a manqué mercredi, confie Magali Magail. À côté de çà, il faudra maintenir la combativité, notamment au soutien, affichée face aux Roumaines… Nous avons remonté 17 fois la balle sur nos attaques contrées ! »
De part et d’autre, les deux équipes sont annoncées au complet. Si Nantes déplore la fatigue du déplacement à Budapest, elle a été particulièrement bien limitée. Les Nantaises sont restées jeudi en Hongrie pour venir directement à Mulhouse hier. Rien n’a été pris à la légère pour un match disputé en configuration européenne (avec Taraflex au sol et retransmission télévisée (sur L’Équipe TV), qu’aucune des deux équipes n’a le droit de perdre.
ASPTTM-NANTES. Ce soir 20 h au Palais des sports.ASPTTM : Markovic, Dannemiller, Trach, Herbots, Michel, Divoux, Jeanpierre, Soldner, Spelman, Abrhamova, Davidovic, Rueda. Nantes : Le Roux, Handley, Ndoye, Pihlajamaki, Carter, Ungerer de Carvalho Rocha, Druenne, Gauthier-Rat, Takagui, Vilponen, Vandesteene, Kauffeldt.

 

Article signé Christian Entz

 

Calendrier

LE 27/10/2018 20:00 Quimper | Mulhouse
LE 03/11/2018 20:00 Mulhouse | Marcq En Baroeul
LE 10/11/2018 19:00 RC Cannes | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 0 0 0 0
2.Béziers 0 0 0 0
3.IFVB 0 0 0 0
4.Marcq En Baroeul 0 0 0 0
5.Quimper 0 0 0 0
6.RC Cannes 0 0 0 0
7.Mougins 0 0 0 0
8.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
9.St-Raphaël 0 0 0 0
10.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
11.Chamalières 0 0 0 0
12.Le Cannet 0 0 0 0
Tous les résultats