ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 27/01/2017 : ASPTTM : un rang à tenir

Pour la première fois de la saison, les volleyeuses mulhousiennes auront leur place de leader de la Ligue A féminine à défendre, ce soir à 20h au Palais des sports, face à Quimper qui sera coaché par la Bartenheimoise Lauriane Truchetet.

À quatre jours d’une demi-finale de la Coupe de France face à Béziers (mardi prochain à 20h), appelée à faire le plein au Palais, il est bien difficile aux Mulhousiennes de ne pas avoir la tête à cette échéance capitale. C’est très certainement là que réside la première difficulté à surmonter ce soir.

Il est à souhaiter que la récente prestation face à Vandoeuvre/Nancy, soldée par une victoire en quatre sets après l’échec de la manche initiale, ait porté ses fruits. Quimper, qui déposera sa carte de visite au Palais, se présente dans les mêmes dispositions que les Lorraines. À l’inverse des Mulhousiennes qui jouent gros, à commencer par leur place de leader, Quimper n’a rien à perdre. Antépénultième au classement, menacées par Vandoeuvre/Nancy actuellement relégable, les Bretonnes feraient d’un point leur bonheur.

Coach suspendu par ses dirigeants

« Notre premier objectif sera de retrouver l’état d’esprit qui a été le nôtre samedi dernier pour pousser Saint-Raphaël au tie-break, confie Lauriane Truchetet passée du rang de coach-adjoint à entraîneur principal. Les dirigeants ont suspendu Emmanuel Fouchet, mercredi dernier, et m’ont sollicitée pour assurer l’intérim avec Alex Aguilo Ribas ». Pour Lauriane Truchetet (33 ans en avril prochain), qui avait œuvré à l’ASPTT Mulhouse lors de la saison 2013/2014, cette situation n’est pas une première puisqu’elle avait déjà suppléé Thibaut Gosselin, à Vannes (2014/2015), quand celui-ci avait été hospitalisé. Ce soir, dans un Palais des sports qu’elle connaît particulièrement bien, elle pourra compter sur de solides arguments à l’instar de la passeuse brésilienne Cécilia Aragao (ex-Kamnik Lubjana), de l’attaquante cubaine Yaremis Mendaro Leyva (22 ans, 1,87m) et de la centrale anglaise Grace Carter (ex-Paris/Saint-Cloud).

« On a eu notre avertissement »

« C’est une équipe qui présente de belles qualités offensives, commente Magali Magail, le coach postier. Pour nous, il s’agira de ne pas se mettre en danger comme on a pu le faire en début de match face à Nancy. On a eu notre avertissement de la part des Lorraines… On sait qu’il faut se méfier des équipes qui jouent leur peau. Il ne faut surtout pas les laisser s’enflammer ! »

Soumises à des conditions climatiques particulièrement difficiles au Palais des sports – le thermomètre affichait 16 degrés, hier, à l’entraînement – les Mulhousiennes traînent quelques soucis de santé. Ce qui ne les empêchera pas de s’annoncer au complet et avec une belle certitude… On ne les cueillera pas à froid !

ASPTT Mulhouse – Quimper, ce soir à 20h au Palais des sports. ASPTTM : Athina Papafotiou (Gre), Maria Alejandra Marin (Col), Bojana Markovic (Srb), Daly Santana (Prc), Astrid Souply (Fra), Maéva Orlé (Fra), Lara Davidovic (Fra), Angie Bland (Bel), Alina Albu-Illie (Rou), Olga Trach (Ukr), Léa Soldner (Fra). Entr : Magali Magail. Quimper : Cécilia Aragao (Bré), Eleonore Cordier (Fra), Taiana Tere (Fra), Nikolina Jelic (Cro), Kelly Oublié (Fra), Yaremis Mendaro Lyeva (Cub), Grace Carter (Ang), Marième Diagne Wané (Sén), Roxane Hasseni (Fra), Ioana Pristavu (Rou), Thaïs Daden (Fra), Marie Nevot (Fra). Entr : Lauriane Truchetet. Arbitres : Thierry Petitjean et Stéphane Takaichvili

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 16/12/2017 20:00 Le Cannet | Mulhouse
LE 06/01/2018 19:00 Mulhouse | Vandoeuvre Nancy
LE 13/01/2018 20:30 Béziers | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.RC Cannes 26 10 9 1
2.Béziers 25 10 9 1
3.Mulhouse 21 10 7 3
4.Venelles 17 10 6 4
5.Le Cannet 15 10 5 5
6.SF Paris St-Cloud 14 10 5 5
7.St-Raphaël 14 10 4 6
8.Evreux 14 10 4 6
9.Nantes 12 10 3 7
10.Vandoeuvre Nancy 10 10 4 6
11.Quimper 9 10 3 7
12.Chamalières 3 10 1 9
Tous les résultats