Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 27/04/2017 : Cannes reviendra à Mulhouse

L’ASPTT Mulhouse a mené deux sets à rien, hier soir à Cannes, avant de s’écrouler face à la Cubaine Calderon Diaz qui a été le grand artisan du retournement de situation (3-2). Mulhousiennes et Cannoises se retrouveront, samedi à 13h 30 au Palais des sports, pour une dernière confrontation, finale des play-offs en jeu.

En Coupe comme en play-offs, l’ASPTT Mulhouse n’a encore jamais réussi à éliminer Cannes. La série est toujours en cours en attendant la belle de ce samedi.

Comme on pouvait s’en douter, Laurent Tillie a changé son fusil d’épaule pour entamer le match de la dernière chance du RC Cannes. Olga Savenchuk, qui avait peu joué à Mulhouse et sans marquer le moindre point, a laissé sa place à sa compatriote Nadia Kodola. Quant à la Brésilienne Mariana Thomaz de Aquino, elle a fait son retour dans le six de base cannois. A l’inverse, Magali Magail n’a rien changé en sollicitant son six victorieux à Mulhouse (3-2), samedi dernier. On ne change pas une équipe qui gagne… Et le premier set en a été le plus bel aperçu avec quelques points d’anthologie tel cet enchaînement de Bojana Markovic, qui s’en allait défendre Calderon Diaz avant de conclure le même échange en attaquant aux trois mètres (10-14). Ou encore l’envolée de Daly Santana, derrière la ligne des trois mètres, soldée par une petite diagonale (14-20). Des gestes tout simplement sublimes qui étaient l’apanage de Cannes jusque-là et que l’ASPTTM est désormais capable de produire. Et comme Olga Trach, Angie Bland et Maëva Orlé n’étaient pas en reste au filet, la prestation mulhousienne tournait à la démonstration (15-25).

Il fallait se pincer pour y croire !

En sollicitant la Serbe Tanja Grbic à la passe, à la place de Vedrana Jaksetic, Laurent Tillie optait néanmoins pour une utilisation abusive de son explosive cubaine dès le 2e set. Avec à son actif cinq attaques gagnantes et surtout 3 aces, Calderon Diaz tenait à bout de bras le RC Cannes (15-13, 19-17, 22-19). A 23-22, les deux coaches procédaient à un double-changement pour bénéficier de trois attaquantes au filet. Dont l’Américaine Christie Jaeckel-Schmieder dans les rangs postiers qui sauvait une première balle de set (24-23) avant l’égalisation mulhousienne (24-24). Toujours orchestrée par Maria-Alejandra Marin, l’ASPTTM renversait la tendance pour doubler son capital sur le service de Daly Santana (24-26).

Jouant son va-tout, Cannes prenait à son compte la 3e manche avec toujours Calderon Diaz en état de grâce qui se chargeait de provoquer le break (7-2), avant de creuser l’écart (16-11, 17-12, 25-18) avec la complicité de Sanja Bursac.

Le 4e set était du même tonneau. Le contexte devenait pesant. L’ASPTTM défendait tant bien que mal mais Calderon Diaz trouvait ses angles et le terrain pour enchaîner les coups gagnants (10-9, 14-13, 19-15, 21-18). Au prix d’un beau sursaut d’orgueil, les Léa Soldner, Kristy Jaeckel-Schmieder et Alina Albu comblaient l’écart (22-21). Mais l’inévitable Cubaine poursuivait son festival (23-21, 25-22). Après un dernier avantage mulhousien à 2-3 au tie-break, Thomaz de Aquino trouvait la faille (4-3). Dès lors, l’ASPTTM courait après le score (6-3, 10-6, 12-10) mais sans parvenir à contester la supériorité cubaine du RC Cannes (15-11) ! « On va gagner samedi devant notre public ! », se voulait rassurante Olga Trach. Le rendez-vous est pris !

 

Article signé de notre envoyé spécial Christian Entz

Calendrier

LE 04/10/2017 Mulhouse | Stuttgart
LE 07/10/2017 18:40 Mulhouse | Venelles
LE 16/10/2017 20:00 Mulhouse | Chamalières

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 0 0 0 0
2.RC Cannes 0 0 0 0
3.Chamalières 0 0 0 0
4.Evreux 0 0 0 0
5.Le Cannet 0 0 0 0
6.Mulhouse 0 0 0 0
7.Nantes 0 0 0 0
8.Quimper 0 0 0 0
9.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
10.St-Raphaël 0 0 0 0
11.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
12.Venelles 0 0 0 0
Tous les résultats