ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 28/02/2018 : La leçon de Rousseaux

 

Emmenées par une excellente Hélène Rousseaux, les Polonaises de Rzeszow ont dominé les Mulhousiennes de l’ASPTTM (3-1), hier soir au Palais des sports, à l’occasion du baisser de rideau en Ligue des champions.

La 7e campagne en Ligue des champions de l’ASPTT Mulhouse s’est plutôt mal terminée hier soir, au Palais des sports. Certes, la 3e place en jeu dans le groupe A n’accordait aucun accessit et se limitait à un rang honorifique. Les Mulhousiennes n’en avaient pas moins une grosse envie de solder dignement un parcours européen encourageant et marqué par la victoire à Zurich et les cinq sets disputés en Roumanie face à Alba Blaj.

Le set initial allait révéler cet état d’esprit conquérant que l’ASPTTM s’est forgé tout au long de la plus prestigieuse des compétitions de clubs. Après une entame à l’avantage des Polonaises (2-4, 6-7), les Mulhousiennes faisaient le break (de 10-11 à 15-11) avec quatre points d’Olga Trach. Malgré une température glaciale, le Palais s’enflammait quand un contre de la même Olga Trach plaçait l’ASPTTM en position de force (17-12).

Cet avantage conséquent aurait pu suffire en championnat. Mais pas face au n°3 polonais du moment emmené par une Hélène Rousseaux diabolique (8 pts au 1er set). À 20-17, les Mulhousiennes vivaient leurs dernières illusions. Les Polonaises, sans déplorer le moindre déchet dans la manche, inversaient la tendance (20-20, 21-23). Le verdict était cruel pour l’ASPTTM (23-25) qui n’avait accusé qu’une faute directe et trouvé en Hayley Spelman (8 pts dont 7 attaques gagnantes) son fer de lance avec la complicité de Lexi Dannemiller à la passe. « Nous nous étions promises de prendre du plaisir sur ce match, confiait Olga Trach. Mais une fois de plus, nous n’avons pas été très constantes et, finalement, nous éprouvons un sentiment de frustration. »

Après une 2e manche passée par pertes et profits et tout à l’avantage des Anna Kaczmar, Katarzyna Zabinska et Adela Helic (2-9, 3-13, 14-25), les Mulhousiennes retrouvaient leurs vertus défensives dans un 3e set qui sera finalement une maigre consolation.

Un sursaut d’orgueil

Britt Herbots, habituellement si explosive, était chargée comme il se doit par les Polonaises et marquait son premier point au filet à 13-13. C’était l’heure du sursaut d’orgueil local concrétisé par Léa Soldner en défense (16-13), Olga Trach (19-17, 20-19) et Hayley Spelman en attaque.

À 23-22, Markovic offrait la balle de set aux siennes sur un ace (24-22) qu’Herbots concrétisait (25-23). Le sursis était de courte durée. Rousseaux (27 pts, dont 24 attaques gagnantes) était sur un nuage en cette soirée pour emmener Rzeszow vers un succès logique (4-6, 6-8, 11-20, 17-25). « On savait que si on arrivait à arrêter les pipes (attaque derrière une fixation) de Britt (Herbots) , ce serait plus difficile pour Mulhouse, avouait Hélène Rousseaux. On a beaucoup voyagé ces dix derniers jours et on était un peu fatiguées… Mais on est un peu comme des robots ! » Mulhouse aura à méditer sur les bonnes paroles de Rousseaux.

 

Article signé Christian Entz

 

Calendrier

LE 27/10/2018 20:00 Quimper | Mulhouse
LE 03/11/2018 20:00 Mulhouse | Marcq En Baroeul
LE 10/11/2018 19:00 RC Cannes | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 0 0 0 0
2.Béziers 0 0 0 0
3.IFVB 0 0 0 0
4.Marcq En Baroeul 0 0 0 0
5.Quimper 0 0 0 0
6.RC Cannes 0 0 0 0
7.Mougins 0 0 0 0
8.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
9.St-Raphaël 0 0 0 0
10.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
11.Chamalières 0 0 0 0
12.Le Cannet 0 0 0 0
Tous les résultats