ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 28/10/2017 : Règlement de compte au Palais

L’affiche ASPTT Mulhouse – Béziers tombe un peu tôt, aujourd’hui à 20 h au Palais des sports. Elle n’en est pas moins déjà allèchante compte tenu de la situation au classement de la Ligue A féminine et, forcément, explosive en vertu du passé.

Dans un bel ensemble, l’ASPTT Mulhouse et Chaumont sont devenus les premiers champions de France de la Ligue A issus du Grand-Est, en mai dernier. Dans la même harmonie, ils ont remporté la Supercoupe en septembre et concédé leur première défaite en championnat, le week-end dernier. En marge du sort qui n’épargne pas les meilleurs, il y a surtout des challengers qui se sentent pousser des ailes à l’idée d’affronter les tenants du titre. Et dans cet ordre d’idées, la venue de Béziers, aujourd’hui à 20 h au Palais des sports, n’a encore jamais constitué pareille menace.
Même en relativisant les souvenirs du passé et des demi-finales de play-offs souvent acharnées entre Mulhousiennes et Biterroises, le verdict de la dernière saison et la situation actuelle du championnat suffisent à faire de ce rendez-vous un nouveau choc au sommet.

« On doit… On doit… On ne doit rien du tout »
À Mulhouse, personne n’a oublié la victoire de Béziers, la saison dernière, qui a privé l’ASPTTM d’une finale de la Coupe de France. Et dans l’Hérault, on l’a encore mauvaise à l’idée de s’être fait piquer la vedette par les Mulhousiennes, alors qu’il y avait tout pour faire du Béziers 2017 un champion avec le phénomène Isabelle Haak, partie depuis à Scandicci en Italie, et sans la blessure d’Helena Cazaute désormais à Cannes. Il y a quatre mois, en prenant connaissance du calendrier, les dirigeants biterrois étaient en droit de se plaindre avec un déplacement d’entrée à Nantes, la réception de Cannes et un détour chez les championnes de France à suivre. Aujourd’hui, le verdict est implacable avec deux performances en ouverture – victoire à Nantes (25-20, 25-18, 25-18) et un succès aux dépens de Cannes (25-20, 25-23, 25-18). À l’inverse, malgré un programme moins compliqué, l’ASPTT Mulhouse accuse déjà le handicap d’une défaite concédée à Vandoeuvre/Nancy (20-25, 25-23, 28-26, 25-18). Du coup, il est facile de deviner les impératifs qui incombent aujourd’hui aux Mulhousiennes. « On doit… On doit… On ne doit rien du tout , relativise Magali Magail, le coach postier. L’an dernier, nous avions le même nombre de points après deux journées (défaite au tie-break à Nantes et victoire en cinq sets aux dépens de Saint-Raphaël) et cela ne nous a pas empêchées d’être championnes. Il faut qu’on se recentre sur nous et les valeurs qui peuvent nous rendre fortes. Pour cela, il faudra retrouver notre sérénité et ne pas se laisser submerger par l’enjeu et l’adversité. Il faudra accepter de prendre des coups d’une équipe bénéficiant d’un gros potentiel offensif… Et il ne faudra pas oublier d’en rendre au moins un de plus ! »
Du côté local, la grande nouveauté concernera le baptême de l’attaquante péruvienne Carla Rueda arrivée en début de semaine d’Amérique du Sud. « Elle nous offre une solution supplémentaire , commente à ce sujet le coach postier. Mais elle a encore du mal à se remettre du décalage horaire. » Un souci que les bondissantes Américaines Krystal Rivers (20/34 en attaque face à Cannes) et Janisa Johnson, fers de lance de Béziers, ne connaissent pas. En revanche, la Norvégienne Mari Aase Hole, meilleure attaquante de la Ligue A féminine en 2015, a été préservée jusque-là. Qu’importe… Il n’y a que les Mulhousiennes qui peuvent rebondir aujourd’hui !

ASPTT MULHOUSE – BÉZIERS , ce soir 20 h au Palais des sports. ASPTTM : Aliziz Divoux (Bel), Alexa Dannemiller (USA), Bojana Markovic (Ser), Carla Rueda (Per), Lisa Jeanpierre (Fra), Britt Herbots (Bel), Hayley Spelman (USA), Lara Davidovic (Fra), Michaela Abrhamova (Svk), Ciara Michel (Ang), Olga Trach (Ukr), Léa Soldner (Fra). Entraîneur : Magali Magail assistée de Christophe Magail. Béziers  : Eva Mori (Slo), Pauline Martin (Fra), Janisa Johnson (USA), Juliette Fidon (Fra), Mari Haase Hole (Nor), Clara Martin (Fra), Krystal Rivers (USA), Amber Rolfzen (USA), Yeisi Soto (Col), Marie Centelles (Fra), Alexandra Rochelle (Fra), Chloé Once (Fra). Entraîneur : Cyril Ong. Arbitres  : MM. Gadenne et Sawrei.

 

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 21/04/2018 16:30 RC Cannes | Mulhouse
LE 26/04/2018 18:45 Mulhouse | RC Cannes
LE 28/04/2018 19:00 RC Cannes | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 54 22 19 3
2.RC Cannes 54 22 18 4
3.Mulhouse 45 22 15 7
4.St-Raphaël 37 22 11 11
5.Le Cannet 35 22 14 8
6.Venelles 30 22 11 11
7.SF Paris St-Cloud 30 22 10 12
8.Nantes 27 22 8 14
9.Vandoeuvre Nancy 23 22 8 14
10.Quimper 20 22 7 15
11.Evreux 20 22 7 15
12.Chamalières 11 22 4 18
Tous les résultats