Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 29/03/2016 : Du grand Cannes au Palais des Sports

L’ASPTT Mulhouse ne pouvait pas espérer meilleur contexte pour recevoir Cannes, ce soir à 20 h 30 au Palais des sports. 48 heures après leur victoire en Coupe de France, les Cannoises sont dans une dynamique exceptionnelle mais sans être imbattables.

Dimanche soir à Paris, sur les coups de 20 h 30, Cannes doute quand Nantes marque son 19e point dans le 4e set (14-19). À ce moment de la finale de la Coupe de France, le tie-break se dessine avec toutes les incertitudes qu’il engendre. Dix minutes plus tard, tout rentre dans l’ordre. La Cubaine Nancy Carrillo a lâché le bras au service (21-21) comme elle l’avait déjà fait dans la manche initiale pour provoquer le break (12-12, 17-12). Et comme très souvent, Cannes s’impose en quatre sets tout en ayant souffert (26-24) pour s’épargner l’aléatoire tie-break. C’est cette souffrance qui inspire aujourd’hui les Mulhousiennes. À cela se rajoute l’inévitable relâchement au surlendemain d’une finale intense qui aura coûté autant d’influx que d’énergie… C’est du moins ce que ces dernières espèrent. Et pour peu que les Cannoises soient perturbées par le changement de ballon (Molten en Coupe et Mikasa en championnat), les postières seraient bien bêtes si, dans un coin de leur tête, elles n’envisageaient pas de tenter un gros coup.

« Nous avons joué avec beaucoup de pression contre Nantes »

Arrivées à Mulhouse, hier, sans repasser par Cannes, les joueuses de Yan Fang accusent la fatigue. « Mais au-delà de la fatigue, nous sommes surtout soulagés, avoue ce dernier. Nous vivons une saison très dure et nous avons joué avec beaucoup de pression contre Nantes. Au moins, maintenant, nous sommes assurés d’avoir déjà gagné quelque chose ! »

Il convient néanmoins de tempérer l’enthousiasme des doux rêveurs. Parce qu’entre le Cannes de la saison régulière et celui qui se profile pour les play-offs, il y a un monde… Et surtout une certaine Nancy Carrillo, pur produit de la Havane. Médaillée de bronze aux Jeux Olympiques à Athènes en 2004 avec l’équipe nationale cubaine, Nancy Carrillo (1,90 m, 30 ans) a depuis transité par Ekaterinbourg (2005/2006), La Havane (2006/2009), Sao Bernardo au Brésil (2011/2012), Voléro Zurich (2012/2013), OMSK en Russie (2013/2015) et, plus récemment, Tianjin en Chine où elle vient de terminer la saison avec le titre de championne de Chine. En fin tacticien, Yan Fang avait programmé la venue de la Cubaine dès le début de saison en sachant que le championnat de Chine serait terminé dès le mois de février pour récupérer l’indispensable fer de lance qui lui faisait défaut avant les échéances capitales de la fin de saison. Et depuis le 14 février, date de ses débuts cannois face à Paris/Saint-Cloud (3-0), Nancy Carrillo n’a connu qu’une seule défaite avec les championnes de France. Et encore, au tie-break (13-15), au Cannet, et avec 43 % d’efficacité offensive !

« Je présenterai à Mulhouse les douze joueuses qui ont joué la finale de dimanche mais il est fort possible qu’il y ait du changement dans le six de départ, confie Yan Fang. Je voudrais bien en ménager certaines. » Pour l’ASPTT Mulhouse, qui n’a gagné qu’à trois reprises contre Cannes depuis le début des années 2000, une éventuelle victoire serait bénéfique pour le prestige et la dynamique du groupe, mais sans bénéfice comptable pour le classement. En revanche, Cannes doit ramener au moins deux points de Mulhouse pour assurer sa 1re place. « Un point devrait suffire, rectifie le coach cannois. Et comme, de toute façon, on ne sait qui terminera à la 7e ou la 8e place – en principe Saint-Raphaël ou Le Cannet qui restent sur des victoires face à Cannes – la 1re place n’est pas forcément la plus importante ». En considérant que ce match sera retransmis en direct sur L’Équipe 21 et connaissant l’esprit de la gagne que cultive Yan Fang, l’aveu du coach chinois est à prendre avec des baguettes !

ASPTT Mulhouse – RC Cannes, ce soir à 20 h 30 au Palais des sports. ASPTTM : Athina Papafotiou (Gre), Marta Biedzak (Pol), Bojana Markovic (Ser), Karla Klaric (Cro), Astrid Souply (Fra), Maéva Orlé (Fra), Lara Davidovic (Fra), Alina Albu-Illie (Rou), Yulia Ferulik (Rus), Olga Trach (Ukr), Marielle Bousquet-Rollet (Fra), Léa Soldner (Fra). Coach : Magali Magail.Cannes : Letizia Camera (Ita), Sanja Bursac (ser), Alexandra Lazic (Sue), Viktoriya Delros (Ukr), Nadia Kodola (Ukr), Gergana Dimitrova (Bul), Myriam Kloster (Fra), Sara Hutinski (Slo), Déborah Ortschitt (Fra), Marina Akulova (Rus), Rachel Sanchez-Perez (Cub), Nancy Carrillo (Cub). Coach : Yan Fang.

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 04/10/2017 Mulhouse | Stuttgart
LE 07/10/2017 18:40 Mulhouse | Venelles
LE 16/10/2017 20:00 Mulhouse | Chamalières

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 0 0 0 0
2.RC Cannes 0 0 0 0
3.Chamalières 0 0 0 0
4.Evreux 0 0 0 0
5.Le Cannet 0 0 0 0
6.Mulhouse 0 0 0 0
7.Nantes 0 0 0 0
8.Quimper 0 0 0 0
9.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
10.St-Raphaël 0 0 0 0
11.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
12.Venelles 0 0 0 0
Tous les résultats