ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 30/10-2017: L’ASPTTM fait « block »

Avec un block plus efficace et une réception assez stable, les volleyeuses mulhousiennes ont rectifié le tir aux dépens de Béziers (3-0). Une semaine après leur défaite concédée à Nancy, eles prennent la tête du championnat aux dépens de leur victime du jour.

Plutôt dépassée au filet et en réception, une semaine plus tôt à Nancy, l’ASPTTM a eu une réaction digne d’un champion en titre qu’elle est. Et, curieusement, la victoire mulhousienne aux dépens de Béziers s’est dessinée en fin de 2e set, sur trois exploits défensifs, dans le même contexte que la défaite accusée une semaine plus tôt.
À Nancy, l’ASPTTM était tombée sur une héroïque libéro, Amanda Benson, qui avait sauvé les Lorraines au 3e set quand les Mulhousiennes avaient la main (24-22) pour prendre le match à leur compte. Samedi, après un set initial rondement mené, avec un 10-3 pour finir (de 15-15 à 25-18), l’ASPTTM accusait le coup face à la force de frappe de Krystal Rivers et de Janisa Johnson. À tel point que Béziers se retrouvait à un poil de l’égalisation en menant 21-23 avant le sursaut d’orgueil local.

« Je me suis mise dans ma bulle »

À 22-23, il y eut d’abord l’entrée en jeu de Lisa Jeanpierre au service avec trois engagements qui ont privé Béziers d’une réelle construction offensive. « C’était assez impressionnant, raconte cette dernière. Quand tu rentres en jeu ainsi et que le public scande ton nom au moment où tu vas servir, ça fait monter la pression… Mais j’aime ça ! Après, je savais ce que je devais faire. Je me suis mise dans ma bulle en restant concentrée sur ma cible et ça a marché ! » Ensuite, il y a eu cette 1re balle de set pour Béziers sauvée par Haley Spelman. Avec ses 2,02m, la grande Américaine n’a pas le profil pour exceller dans ce domaine. Elle ne s’en est pas moins pliée, au sens propre du terme, à l’exigence du moment en ramassant un ballon que Lexi Dannemiller est allé placer hors de portée de la défense biterroise (24-24). Et, à 25-24, c’est Léa Soldner et Britt Herbots qui ont défendu les deux attaques héraultaises avant la conclusion de cette dernière (26-24) qui aura joué particulièrement juste les points déterminants. Quant à la suite, elle a été le reflet de cette réussite avec une formation mulhousienne affichant une belle sérénité et un jeu efficace par rapport à une équipe biterroise accusant deux fois plus de fautes en attaque (7 pour l’ASPTTM, 15 pour Béziers). « Quand on joue sur nos valeurs avec le respect des consignes, le résultat est là, se félicitait Magali Magail. Nous n’avons pas forcément été très performantes sur des points directs au contre. Mais très appliquées pour couvrir des zones et permettre à la défense de s’organiser ».
Individuellement, il convient de féliciter l’ensemble des joueuses avec une mention pour Britt Herbots, décisive une fois de plus, pour Bojana Markovic, qui a su se remettre en selle après avoir été en difficulté au milieu du 1er set, et pour la passeuse Lexi Dannemiller, sollicitée à partir de 13-16 au 2e set, qui a joué juste tout en affichant une belle détermination au filet. « C’est extra de gagner ainsi dans ce contexte… Dans cette ambiance » lâchait la passeuse Américaine en quête de superlatifs pour exprimer son bonheur. Un bonheur d’autant plus grand que l’ASPTTM profitait de ce succès en trois manches pour reprendre la tête du championnat, pour un petit set de mieux par rapport à Béziers.

 

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 54 22 19 3
2.RC Cannes 54 22 18 4
3.Mulhouse 45 22 15 7
4.St-Raphaël 37 22 11 11
5.Le Cannet 35 22 14 8
6.Venelles 30 22 11 11
7.SF Paris St-Cloud 30 22 10 12
8.Nantes 27 22 8 14
9.Vandoeuvre Nancy 23 22 8 14
10.Quimper 20 22 7 15
11.Evreux 20 22 7 15
12.Chamalières 11 22 4 18
Tous les résultats