ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 30/10/2016 : L’ASPTTM n’abandonne jamais

Les Mulhousiennes, pourtant menées deux sets à rien vendredi soir au Palais des sports face aux championnes de France de Saint-Raphaël, sont revenues dans le match pour s’imposer au terme d’u tie-break très indécis (3-2).

« Tanja » Bokan, l’ex-star de l’ASPTT Mulhouse, était venue en amie assistée au match. Elle était à côté d’Alina Albu, la capitaine mulhousienne actuellement blessée. Et comme les spectateurs présents au Palais des sports vendredi soir, elles se sont rendu compte que cette rencontre face à Saint-Raphaël serait indécise jusqu’au bout. Sans vraiment mal jouer, les Haut-Rhinoises se sont fait déborder par quelques fautes, aux mauvais moments, à la fin des deux premiers sets (23-25, 23-25). Les visiteuses défendant à tout va, les protégées de Magali Magail se retrouvaient dos au mur. « Une fois de plus, c’est dans cette situation difficile que les filles lâchent le bras » , soulignait, à l’issue de la partie, le coach postier.

« Sentir le public vibrer, c’est extraordinaire »

Dans la 3e manche, les Mulhousiennes ont pu compter sur la libéro Léa Soldner, qui a ramené de nombreuses balles, sur une Daly Santana qui avait le bras en feu et sur Maria Alejandra Marin qui avait pris la place d’Athina Papafotiou à la passe. « Nous avons retrouvé de l’énergie avec Maria » , confiait Santana. « Je me suis fait particulièrement plaisir, ce n’est que du bonheur » , confiait pour sa part la patronne de la défense. « Sentir le public vibrer ainsi nous a beaucoup apporté, c’est extraordinaire. » « C’est une grande joie et nous n’avons jamais abandonné », remarquait l’attaquante-réceptionneuse de l’ASPTTM. Avec son style, Santana a continué à faire le show et a enflammé le public. « Le début du match était vraiment difficile. Même si cela ne tournait pas en notre faveur, nous avons continué à nous battre. Nous avons peu à peu eu la sensation de monter notre niveau, chacune dans son domaine. J’étais mieux à la fin du troisième et du quatrième set mais pas seulement en attaque, au block défensif et en défense » , analysait la Portoricaine qui ne tirait pas la couverture sur elle pour autant.

« Nous les avons usées »

« Nous avons mis plus de pression au service et nous les avons usées » , rapportait la centrale belge Angie Bland. « On est passé un peu plus par le centre et on a réalisé plusieurs blocks ». Celle-ci en a réalisé un primordial sur sa compatriote Liesbeth Vindevoghel pour amener la balle de troisième set à 24-23.

Toutes les coéquipières d’Olga Trach se sont distinguées pour remporter un tie-break intense (15-12). Certes, Magali Magail et son staff sont passés par de nombreuses émotions, mais les sourires étaient de mise avant le déplacement à Vandoeuvre samedi prochain

 

Article signé Thierry Hufschmitt

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 54 22 19 3
2.RC Cannes 54 22 18 4
3.Mulhouse 45 22 15 7
4.St-Raphaël 37 22 11 11
5.Le Cannet 35 22 14 8
6.Venelles 30 22 11 11
7.SF Paris St-Cloud 30 22 10 12
8.Nantes 27 22 8 14
9.Vandoeuvre Nancy 23 22 8 14
10.Quimper 20 22 7 15
11.Evreux 20 22 7 15
12.Chamalières 11 22 4 18
Tous les résultats