Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 31/03/2016 : Langage des signes au Palais

Si la rencontre entre Mulhousiennes et Cannoises a été de haut niveau mardi soir au Palais des sports (1-3), la fin de match houleuse a quelque peu gâché la fête.

L’ASPTT Mulhouse a bousculé le leader de la Ligue A féminine, Cannes, mardi soir en s’inclinant en quatre manches serrées (1-3 : 21-25, 21-25, 25-21, 23-25). Le spectacle sur le terrain a été magnifique, mais la fin de partie houleuse, où les gestes indignes se sont multipliés, a assombri le tableau.

Le coach cannois Yan Fang a notamment manifesté son mécontentement envers certaines personnes du public par un doigt d’honneur juste après la victoire des siennes. La réaction des quelques supporters assis juste derrière lui a été tout autant puérile, ces derniers envoyant des boulettes de papier sur le terrain. Ce triste spectacle, devant les caméras de L’Équipe 21 présentes au Palais des sports, est déplorable.

« Les petits détails face à Cannes, ça ne pardonne pas »

Mais Magali Magail, le coach postier, ne voulait pas trop s’attarder sur ces événements. « Le Palais des sports était rempli et on a senti une grosse ambiance durant tout le match » , soulignait l’entraîneur de l’équipe de France. « C’est vraiment dommage, tout cela gâche la fête », concluait-elle rapidement.

Car avant cela, ses protégées ont réalisé un match plein en étant combatives à souhait, notamment en défense. Et chaque postière a été déterminante durant cette confrontation de haut vol. Les Mulhousiennes ont parfois fait jeu égal, voire dominé leurs adversaires, et prouvé qu’elles avaient du cran. Les Haut-Rhinoises sont parvenues à mettre le champion de France en danger en plusieurs occasions. « Mais c’est une somme de petits détails qui nous empêche de gagner. Face à une grosse équipe comme Cannes, cela ne pardonne pas » , constatait Bojana Markovic à l’issue des débats. C’est pourtant la Serbe qui, dans le premier set, a permis aux siennes de faire vibrer le public en infligeant un 10-4 aux Cannoises (de 6-11 à 16-15).

Après la perte des deux premières manches, « on a fait le choix de plus utiliser les centrales » , soulignait la passeuse Athina Papafotiou. La tactique fut payante et l’ambiance est montée d’un cran devant 3500 spectateurs aux anges après le gain du troisième set (de 9-12 à 25-21).

Dans la dernière manche, les Mulhousiennes accrochaient les Cannoises jusqu’à 20-20. Mais Nancy Carrillo mettait fin aux espoirs de Mulhouse (23-25). Et il fallut attendre dix bonnes minutes après la fin du match pour que les joueuses de l’ASPTT puissent, dans un calme enfin revenu, remercier leur public.

La prestation devant le champion en titre pourrait être un signe fort et positif pour l’ASPTT Mulhouse avant un déplacement qui s’annonce périlleux à Nantes samedi. Si elles font preuve de la même envie, les Haut-Rhinoises sont capables de tout.

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats