Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 05/02/14 : Coupe d’Europe : ça sent bon pour l’ASPTT Mulhouse

Victorieuses (3-1) du match aller des quarts de finale de la Coupe d’Europe, hier soir à Kamnik (Slovénie), les Mulhousiennes ont fait un grand pas vers une qualification qu’il faudra toutefois valider, mardi prochain au Palais des sports, par le gain de deux sets.

En vingt ans d’histoire en Coupe d’Europe, l’ASPTT Mulhouse n’a franchi qu’une fois le cap des quarts de finale. C’était en 1998, aux dépens des Russes d’Ekaterinburg. Depuis hier soir, au prix d’une belle performance face à des Slovènes qui n’avaient pas encore concédé le moindre set dans leur salle en Coupe d’Europe, les perspectives d’une demi-finale sont tracées. Le plus dur reste cependant à faire, mardi prochain au Palais des sports, à l’occasion du match retour. « Nous n’en sommes qu’à la moitié du chemin » , relativisait avec beaucoup de prudence, Armelle Faesch, à l’issue des débats.

En agressant la réception slovène à l’entame du match, les Mulhousiennes ont trouvé d’entrée le point faible de cette équipe dont les arguments offensifs sont assez exceptionnels. Et comme le block avec la ligne Tsekova-Ferulik-Jaeckel fonctionnait bien (6-2), l’ASPTTM n’avait pas à construire… Elle se contentait de détruire ! Cette opération de destruction se poursuivait jusqu’à (17-11). Jusqu’à ce que Lana Scula, en bout de filet, ne sème la panique au sein de la défense mulhousienne (17-15). Alina Albu et Ana Lazarevic, sur sa première attaque gagnante, relançaient l’ASPTTM qui gérait son capital tout en restant sous la menace des Slovènes (20-19, 21-20, 24-20, 25-22).

En panne de réussite au centre, le jeu offensif des postières perdait en crédibilité dans le 2e set. Le contre slovène n’avait aucun mal à lire le jeu d’Armelle Faesch puis de Lana Dabic. Avec huit contres gagnants, dont six pour les centrales Lucille Charuk et Tamara Borko, le Calcit Kamnik étouffait littéralement les Mulhousiennes (4-9, 11-20, 13-25) dont l’efficacité offensive (12/40) était remise en question.

Au plus profond de leur désarroi, les Mulhousiennes retrouvaient en ce début de 3e manche la lucidité qui avait fait défaut. Ce qui n’était pas une mince affaire face à une formation slovène invaincue cette saison. Kristy Jaeckel d’abord, en mettant de la puissance dans son bras, Marielle Bousquet, Ana Lazarevic et Armelle Faesch en défense, ensuite, ébranlaient la confiance locale (8-6, 12-7). Et, malgré le soutien du public tout acquis à la cause locale, Kamnik subissait la détermination mulhousienne. Le doute avait changé de camp et, dans l’euphorie ambiante, Ana Lazarevic réalisait un festival au service pour conclure (25-15).

En termes de suspense, le meilleur était à venir avec un 4e set sublime entre une équipe mulhousienne libérée par le gain d’un point, au titre des deux manches remportées, et une formation slovène qui jetait toutes ses forces dans la bataille. Une bataille qui faisait rage à l’image des nombreuses égalités successives jusqu’à 15-15 après une belle série de services de Petya Tsekova (de 6-8 à 10-8). Yulia Ferulik au contre (16-15), Ana Lazarevic avec un astucieux renvoi à deux mains (20-18), Alina Albu sur une balle placée (21-19), Armelle Faesch au block (22-19) et enfin Kristy Jaeckel (25-22), en attaque, concrétisaient le succès mulhousien. « Il ne faut surtout pas se dire que c’est gagné ! » lâche Armelle Faesch. Hier soir, à Kamnik, les Mulhousiennes ont toutefois tout fait pour qu’on y croit !

Article signé de l’envoyé spécial Christian Entz

Calendrier

LE 28/10/2017 20:00 Mulhouse | Béziers
LE 03/11/2017 20:00 Mulhouse | Evreux
LE 11/11/2017 20:00 Nantes | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 6 2 2 0
2.SF Paris St-Cloud 5 2 2 0
3.Mulhouse 3 2 1 1
4.Vandoeuvre Nancy 3 2 1 1
5.Evreux 3 2 1 1
6.Nantes 3 2 1 1
7.RC Cannes 3 2 1 1
8.Le Cannet 2 1 1 0
9.Chamalières 2 2 1 1
10.St-Raphaël 2 2 0 2
11.Quimper 1 2 0 2
12.Venelles 0 1 0 1
Tous les résultats