Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 07/01/16: « Certains ont eu un peu de retard à l’allumage ! »

Magali Magail, entraîneur de l’ASPTT Mulhouse et de l’équipe de France féminine

Si l’on se réfère à cette première – presque – moitié de championnat en Ligue A féminine et aux résultats en Coupe d’Europe, le niveau du volley féminin français est-il en hausse ou en baisse ?

« Je pense que le niveau est en baisse mais il est beaucoup plus homogène et plus dense que par le passé. Aujourd’hui, en Ligue A féminine, tout le monde peut battre n’importe qui et plus personne ne domine outrageusement le championnat comme Cannes l’a fait ces dernières années. Il y a bien longtemps que les clubs français n’avaient plus perdu en Coupe d’Europe face à des équipes suisses ou finlandaises. Ce qui est arrivé à Béziers et à Paris. Mais, peut-être qu’il ne s’agissait pas d’une priorité pour eux ? Après, il convient de considérer que toutes les équipes de la Ligue A féminine, à l’exception de Chamalières, ont changé de passeuses. Il y a eu des conséquences en début de saison… Mais, ce qu’il y a de bien, c’est que tout le monde s’est retrouvé de ce fait sur un pied d’égalité. Sauf que certains ont eu un peu de retard à l’allumage ! »

Cette première moitié de championnat a-t-elle été marquée par des performances de la part des joueuses concernées par l’équipe de France ?

« Ce qu’il y a de positif dans ce bilan intermédiaire, c’est qu’il y a beaucoup plus de joueuses françaises qui jouent en ayant des responsabilités. Je pense plus particulièrement à Marion Gauthier-Rat ou Clémentine Druenne qui tiennent un rôle important à Nantes. Il y a aussi Héléna Cazaute, qui joue tous le temps à Béziers, ou encore Maéva Orlé chez nous, à Mulhouse. Son état de forme a influé sur le résultat ».

Comment voyez-vous la suite de la saison. Le recrutement du Cannet et de Cannes va-t-il changer la donne ?

« Déjà, il faut voir ce que les équipes auront recruté. Notamment Cannes ! C’est à double-tranchant… Un recrutement en milieu de saison peut très bien faire exploser un groupe comme le faire avancer. La seule certitude que j’ai c’est que nous aurons la même équipe pour les matches retour parce que nous n’avons pas les moyens de recruter. Après, je pense que Le Cannet peut revenir dans la course aux play-offs mais pas dans les trois premières places de la phase régulière du championnat »

 

Propos recueillis par C.E.

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats