Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 07/01/16: L’ASPTTM a le beau rôle

Leader de la Ligue A féminine, après neuf journées de championnat, l’ASPTT Mulhouse peut voir venir. Compte tenu des moyens en jeu et du recrutement du Cannet et de Cannes, l’ASPTTM reste l’outsider qui n’a rien à perdre.

Les volleyeuses mulhousiennes ont passé un joyeux Noël. Pour la première fois de leur histoire, elles sont passées d’une année à l’autre dans le fauteuil de leader. La position est honorifique mais n’a pour seul privilège que d’accorder un peu de bonus, dans la course à la qualification pour la Coupe d’Europe, par rapport à des prétendants comme Nantes et Le Cannet aujourd’hui handicapés.

Les Mulhousiennes n’auront pas à attendre longtemps pour être fixées sur leurs possibilités réelles puisqu’elles se déplaceront à Cannes (le 15 janvier) avant de recevoir Béziers (le mardi 19 janvier à 20 h au Palais des sports). Deux matches très compliqués mais dont le contexte a quelque chose d’avantageux.

Une nouvelle passeuse russe à Cannes

Cannes, aujourd’hui 4e à trois points des Mulhousiennes, qui ne peut se permettre de mettre une croix sur le titre après un règne en cours de 18 couronnes consécutives, a tranché dans le vif. L’attaquante de pointe italienne, Marika Bianchini, a été remerciée et « rachetée » par Piacenza, le club de Christina Bauer. Quant à la passeuse, Letizia Camera, ses jours sont comptés sur la Croisette. Une nouvelle passeuse russe (ex-Omsk et Dinamo Moscou), celle qui a orchestré la Russie championne du monde en 2006, est actuellement à l’essai. Elle ne pourra, toutefois, pas jouer avant la phase retour (23 janvier). Ce qui obligera Cannes à évoluer, le 12 janvier à Paris et le 15 face à l’ASPTTM, dans sa configuration actuelle tout en sachant que les dirigeants cannois devront négocier dans le même temps une séparation à l’amiable avec Letizia Camera. « Cette semaine du 15 au 22 janvier est capitale à mes yeux, annonce Magali Magail, le coach postier. Si on gagne ces trois matches (Cannes le 15, Béziers le 19, Aix/Venelles le 22) on pourra voir venir tranquillement en sachant que nous accueillerons Le Cannet, Paris et Cannes lors des matches retour. Le plus important dans la saison, c’est de pouvoir préparer sereinement les play-offs. Ce que nous n’avons pas pu faire la saison dernière puisqu’on était à la lutte pour les places européennes jusqu’à la dernière journée de championnat. Aujourd’hui, on a l’occasion de se mettre à l’abri un peu plus tôt ».

19 points d’avance sur Le Cannet

Dans cet ordre d’idées, il conviendra de finir le championnat à l’une des quatre premières places. Au pire à la 5e si le champion et le vainqueur de la Coupe de France figuraient dans le carré d’as. Nul doute que Le Cannet, dans une nouvelle configuration qui lui permettra d’aligner désormais sa blessée rétablie, Debby Stam-Pillon (actuellement à Ankara avec les Pays-Bas pour la qualification olympique) et son joker médical Olga Savenchuk, va jouer les épouvantails pour les matches retour.

Mais avec 19 points d’avance, l’ASPTTM semble à l’abri de cette menace.

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats