Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 07/02/15 : L’ASPTTM s’est retrouvée

Le Hainaut n’a pas pesé bien lourd, hier soir au Palais des sports, face à une formation mulhousienne qui s’est rassurée avec le retour d’Alina Albu. En obtenant sa 9e victoire en Ligue A féminine, l’ASPTTM lorgne à nouveau sur le peloton de tête.

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ». C’est Lamartine qui l’a dit et l’ASPTTM qui l’a confirmé ! Hier soir, avec le retour d’Alina Albu dans le six de base, le collectif mulhousien a retrouvé sa sérénité. « Avec Alina, nous retrouvons un leader sur le terrain » , se réjouissait Magali Magail à la veille du match. Le coach postier ne s’est pas trompé !

À l’inverse d’une équipe mulhousienne aux lignes plus équilibrées, le Hainaut devait encore composer avec les moyens du bord pour pallier à l’absence de la centrale américaine Dana Knudsen. Attaquante de pointe, sa compatriote Jordanne Scott bouchait ainsi le trou au centre. Et même si les Nordistes n’étaient pas au mieux de leurs possibilités, le mérite des Mulhousiennes restait entier. Preuve s’il en fallait les deux entames des manches initiales tout à l’avantage des Ludmilla Lican et Ksenija Ivanovic (notamment 0-4 et 3-7 au 2e set), avant la montée en puissance de l’équipe mulhousienne qui a fini par surclasser son adversaire à l’image des scores sans appel qui ont soldé les deux premiers sets (25-14 et 25-17).

En demi-teinte ces derniers matches, Stéphanie Niemer était la première à faire étalage du renouveau postier en signant les quatre premiers points dont un ace pour obtenir l’égalisation (4-4). Jusqu’à 8-9, c’est le Hainaut qui assurait la maîtrise des débats.

« On n’a rien gaspillé ! »

Mais la suite était sans appel avec un sévère 16-5 à l’actif des Mulhousiennes. Avec, respectivement, 9 et 7 points au compteur pour Stéphanie Niemer (7/11 en attaque) et Tanja Bokan (5/8 en attaque), l’Américaine et la Monténégrine étaient les artisans de ce premier gain postier.

Comme au premier set, le Hainaut entamait la seconde manche pied au plancher (0-4, 3-7). Lauren Plum, en première main (5-7, 6-8) et Ana Lazarevic en attaque (9-11, 11-11) relançaient l’ASPTTM. À son tour, Olga Trach confirmait ses bonnes dispositions actuelles en marquant quelques points importants (17-13, 20-13, 21-14, 24-16) avant la conclusion, au block, de l’inévitable Tanja Bokan (25-17). Malgré la réussite offensive de Jordanne Scott (4/5) dans ce set, le Hainaut (8/27 en attaque) peinait pour surprendre la défense mulhousienne bien organisée autour de Marielle Bousquet.

Le 3e set, mieux entamé par l’ASPTTM (8-3), ne faisait que confirmer la supériorité locale (15-7, 20-15). Kama Diarra prenait part à la fête en appuyant son service et en intervenant avec succès en défense pour permettre à Tanja Bokan de conclure (23-15). Quant au mot de la fin, il ne pouvait échapper à Alina Albu qui a concrétisé la première balle de match (25-15).

« Avec plus de sérénité, c’est toujours plus facile , appréciait Magali Magail. Notre jeu était construit et nous avons retrouvé notre efficacité en attaque… Et on n’a rien gaspillé ! »

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats