Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 07/11/13 : Les Mulhousiennes au bout du suspense

L’ASPTT Mulhouse a décroché son ticket pour les quarts de finale de la Coupe de France hier soir en Bretagne. Mais les Mulhousiennes ont dû batailler jusqu’au tie-break pour s’imposer (3-2).

La hiérarchie a été respectée, hier soir à la Halle des sports de Quimper, avec la victoire de l’ASPTT Mulhouse en 8es de finale de la Coupe de France. Mais les protégées de Magali Magail ont dû s’employer pour s’imposer.

Quimper se présentait dans une composition inédite, avec Oliveira Souza titularisée en pointe, tandis que Mulhouse débutait avec son six majeur habituel, démontrant ainsi sa volonté d’en finir vite. Faesch au service et Jaeckel au filet confirmaient cette impression initiale (5-10). Et comme les Quimpéroises flottaient en réception, le score évoluait rapidement (7-14 puis 8-19). Les changements orchestrés par Péralta stoppaient l’hémorragie (13-20), mais pas Jaeckel et Tsekova, qui posaient toujours un problème insoluble au block finistérien. Albu concluait une première manche à sens unique.

Quimper se reprend

Le changement de côté était profitable aux joueuses locales qui montraient en début de 2e manche un tout autre visage (6-4). Soutenues par leur kop, elles muselaient bien vite les attaquantes alsaciennes (20-12), amortissaient ensuite leur réaction très vive (22-22), pour égaliser sans jamais s’affoler à un set partout.

Après la pause de dix minutes, Quimper maintenait la pression, incitant Magali Magail à prendre déjà un temps-mort (6-3). Un block magistral de Kocar sur Tsekova (13-10), un autre de Diouck sur Jaeckel confirmaient la domination des Bretonnes à ce moment du set (16-12).

Mais à l’entrée du money-time , tout restait à faire (21-21). Et Quimper, peut être précédemment en surrégime, connaissait un sérieux trou d’air (21-24). Jaeckel concrétisait alors puissamment la reprise en main du match par l’ASPTTM (22-25).

Dès lors, les Alsaciennes ne lâchaient plus rien. Mais à 20 partout dans la quatrième manche, l’indécision perdurait. Tandis que leur coach s’agitait de plus en plus près de son banc, un ace heureux donnait deux points d’avance à son équipe (21-23). Ils étaient effacés par une Diouck survoltée, avant qu’Oliveira n’offre au QV29 un tie-break inespéré mais néanmoins mérité (25-23).

Le contrecoup était toutefois terrible avec Jaeckel au service et Ferulik au block (0-5 puis 5-10), deux services gagnants de Diarra ayant finalement raison de la vaillance quimpéroise (7-15).

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 52 22 18 4
2.Le Cannet 50 22 16 6
3.Béziers 49 22 17 5
4.Nantes 45 22 15 7
5.RC Cannes 43 22 14 8
6.St-Raphaël 32 22 11 11
7.Venelles 29 22 9 13
8.SF Paris St-Cloud 26 22 10 12
9.Evreux 24 22 7 15
10.Vandoeuvre Nancy 21 22 7 15
11.Quimper 18 22 6 16
12.Terville Florange 7 22 2 20
Tous les résultats