Retrouvez-nous sur Facebook Twitter

ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 08/12/15 : L’ASPTTM a gagné son combat

Initialement maladroite et souvent menée, l’ASPTT Mulhouse a réussi, hier soir au Palais, quelques renversements de situations spectaculaires pour préserver son invincibilité (3-1), contester la réputation de Saint-Raphaël – qui avait fait tomber Cannes et Béziers – et prendre la tête du championnat.

La réputation des Raphaëlloises n’étant plus à faire, Magali Magail avait demandé à ses filles de prendre des risques. « D’oser ! » Ce qu’elles ont fait dans le premier set jusqu’à mener 9-6 sur un ace de Maéva Orlé et encore 10-7 sur une envolée aux trois mètres de la même Orlé.

Cette avance aurait même pu augmenter si le référé n’avait pas eu la mauvaise idée de désavouer ses juges de lignes sur l’action suivante. La sérénité locale disparaissait du même coup et Saint-Raphaël signait un 5-0 que l’ASPTTM payait cher (8-10).

Maéva Orlé (11-12), Alina Albu (12-12), Bojana Markovic (13-12, 14-13), Karla Klaric (15-13) remettaient les postières en selle. Mais l’accumulation de fautes et les solides arguments azuréens, dont la Belge Liesbet Vindevoghel et la grande Estonienne Anna Kajalina (2,03 m), changeaient la donne (20-23). L’ASPTTM s’essoufflait à revenir, sauvait deux balles de set (23-24), mais tombait sur un coup gagnant de Michaela Abrahamova (23-25). Au-delà d’un premier handicap, les chiffres étaient accablants pour les Mulhousiennes. Saint-Raphaël arrivait péniblement à 30 % de réussite offensive (9/30). Mais au contraire des postières absentes au block et fautives à l’excès (10 dont 4 au service), les joueuses de Giulio Bregoli se montraient beaucoup moins maladroites.

Toujours aussi peu convaincantes au regard des fautes accumulées, les Mulhousiennes laissaient la maîtrise des débats aux Raphaëlloises bien orchestrées par la Serbe Tanja Gbric (8-11, 10-13). L’ASPTTM venait d’enregistrer son premier contre gagnant et Magali Magail alternait avec ses libéros Marielle Bousquet et Léa Soldner. Et comme très souvent dans ce match, c’est sous l’impulsion de Bojana Markovic au service que les Mulhousiennes renversaient la situation (15-16, 19-16).

Étonnante Olga Trach

Saint-Raphaël restait menaçant avec Irène Gomiero et Liesbet Vindevoghel, mais Alina Albu et Maéva Orlé montaient, doucement mais sûrement, sur leur nuage (20-17, 25-22). Le meilleur était, en effet, à venir. Car, à la rue dans le 3e set (12-18), les Mulhousiennes renversaient la tendance avec la Polonaise Marta Biedziak à la passe, et une étonnante Olga Trach, auteur de 7 attaques gagnantes sur 9 tentées, dans une fin de set d’une intensité exceptionnelle (18-20, 21-23, 24-23, 26-24).

À 0-5 à l’entame du 4e set, Saint-Raphaël semblait capable d’aller chercher une décision au tie-break. Mais Athina Papafotiou revenait à la passe et Karla Klaric se mettait au diapason des Markovic et autres Albu. Maéva Orlé et Bojana Markovic provoquaient le break (13-13, 17-13). Dès lors, portée par le public, l’ASPTTM ne lâchait plus sa proie (19-14, 20-16) pour réussir une fin de match à sens unique avec un festival Klaric pour conclure 25-16 dans un grand moment de délire.

Article signé Christian Entz.

Calendrier

LE 04/10/2017 Mulhouse | Stuttgart
LE 07/10/2017 18:40 Mulhouse | Venelles
LE 16/10/2017 20:00 Mulhouse | Chamalières

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 0 0 0 0
2.RC Cannes 0 0 0 0
3.Chamalières 0 0 0 0
4.Evreux 0 0 0 0
5.Le Cannet 0 0 0 0
6.Mulhouse 0 0 0 0
7.Nantes 0 0 0 0
8.Quimper 0 0 0 0
9.SF Paris St-Cloud 0 0 0 0
10.St-Raphaël 0 0 0 0
11.Vandoeuvre Nancy 0 0 0 0
12.Venelles 0 0 0 0
Tous les résultats