ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 09/10/14 : ASPTTM : les Chinoises dans l’ombre

Les volleyeuses mulhousiennes ont réalisé une prestation remarquable, hier soir au Palais des sports, pour venir à bout en trois sets secs des vice-championnes de Chine de Fu Jian, il est vrai, privées de trois de leurs meilleures joueuses.

Venues de loin, les Chinoises sont voyageuses… En Allemagne en début de semaine, victorieuses de Munster et de Potsdam, elles ont traîné leurs genouillères hier soir au Palais en attendant d’évoluer à Zurich, ce soir, à Cannes la semaine prochaine et au Trophée Femina à Istres (les 17, 18 et 19 octobre). Mais les kilomètres pèsent déjà…

Dire que les Mulhousiennes ont séduit leur public, en cette soirée, tient du plus bel euphémisme. Les prestations brouillonnes du début de saison et les réveils difficiles en Allemagne, marqués par le vilain 0-4 déploré contre Wiesbaden, ont laissé place à un jeu autrement mieux construit et exécuté par d’authentiques artistes. Ce qui est tout à l’honneur d’Armelle Faesch, particulièrement inspirée à la passe et motivée par les possibilités offensives de ses attaquantes. « Quand on a des joueuses pareilles autour de soi, on se dit qu’il faut tout faire pour être à la hauteur , avoue la capitaine postière. J’avais à me faire pardonner et je n’étais pas très contente de ma prestation du week-end dernier. Là ça devient sympa… On a une équipe très complète. La conclusion peut venir de partout ».

Une authentique force de frappe mulhousienne

Même si cette équipe de Fu Jian était privée de la moitié de son six de base, en lice aux championnats du monde, elle n’en présentait pas moins toutes les caractéristiques d’un style asiatique qui reste une référence. Et, nul doute que si les Mulhousiennes ont offert un grand spectacle, elles le doivent pour beaucoup aux qualités défensives des Chinoises. Malheureusement pour ces dernières, la force de frappe était mulhousienne. Et, comme leurs exploits défensifs ont finalement inspiré les Marielle Bousquet, Lea Soldner, Ana Lazarevic et Petya Tsekova, l’incroyable est devenu réalité.

En fait, le premier set a été déterminant. Marquées par de multiples égalités, jusqu’à 21-21, cette manche a basculé à ce moment précis. Jusque-là, la passeuse Mi Yang et les attaquantes Liu Yang et Lin Lin, avaient avantageusement soutenu la comparaison en s’appuyant sur un service qui reste un modèle du genre.

Alina Albu au filet (22-21), Petya Tsekova sur un ace (23-21), et Stéphanie Niemer sur deux coups de patte magiques (24-21, 25-21) ont alors signé cette fin de set surprenante. Transcendées par ce gain, les Mulhousiennes ont ensuite atteint des sommets à l’instar de leurs résultats offensifs faisant état d’une grande efficacité (17/26 au 2e set et 14/20 au 3e set) avec un pourcentage exceptionnel de 57 % sur l’ensemble du match. Et, avec un block tout aussi efficace (8 contres gagnants dans ces deux dernières manches), la victoire ne pouvait échapper aux Tatiana Bokan, Olga Trach et autres Petya Tsekova (25-17 puis 25-15).

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 24/11/2017 19:00 Venelles | Mulhouse
LE 28/11/2017 20:00 Terville Florange (Elite) | Mulhouse
LE 02/12/2017 20:00 Mulhouse | RC Cannes

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 15 6 5 1
2.RC Cannes 15 6 5 1
3.Mulhouse 14 6 5 1
4.St-Raphaël 11 6 3 3
5.Le Cannet 10 6 4 2
6.Venelles 9 6 3 3
7.SF Paris St-Cloud 8 6 3 3
8.Nantes 8 6 2 4
9.Evreux 7 6 2 4
10.Vandoeuvre Nancy 5 6 2 4
11.Quimper 4 6 1 5
12.Chamalières 2 6 1 5
Tous les résultats