ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 10/03/14 : Bokan et du beau Cannes

Devant quelque 2000 spectateurs, les championnes de France cannoises, emmenées par une excellente Tatjana Bokan, ont donné la leçon aux Mulhousiennes qui n’ont jamais fait illusion dans ce match.

La belle prestation mulhousienne réalisée en demi-finale de la Coupe de France, le mois dernier à Cannes, n’a pas eu de suite. Hier, les Mulhousiennes ont pris l’eau de toutes parts face à des championnes de France qui ont fait honneur à leur rang. « On se souvenait du match de la demi-finale de la Coupe de France où nous avons eu chaud, avoue l’Italienne Nadia Centoni. On est resté concentrées et respectant les consignes… Je trouve qu’on a fait un bon match ! »

Avec une qualité de service remarquable et une réelle agressivité offensive, plus particulièrement symbolisée par Nadia Centoni, Milena Rasic (auteur d’un sans-faute en attaque 9/9) et Tatjana Bokan, Cannes a surclassé l’ASPTT Mulhouse qui n’aura mené qu’un bref moment à l’entame du 3e set jusqu’à 5-4.

Sous l’impulsion de la Monténégrine Tatjana Bokan (4/6 en attaque au 1 set), qui faisait son grand retour dans un Palais des sports qui fut le sien durant deux saisons sous les couleurs mulhousiennes, Cannes a pris d’entrée la maîtrise des débats (2-5) avant le break amorcé par Nadia Centoni (6-9, 6-11).

« On a pris une belle claque »

Épisodiquement, notamment par Petya Tsekova (3/8 en attaque au 1er set), l’ASPTTM parvenait à marquer (10-16) mais sans contester la supériorité azuréenne. La 2e manche était tout aussi limpide et toujours à l’avantage de Cannes (2-9, 4-11). Orchestrées par Armelle Faesch à la passe, les Mulhousiennes réussissaient par moments, avec le concours des centrales Alina Albu et Yulia Ferulik, à surprendre le block cannois (8-15). Mais l’énorme déchet déploré condamnait l’ASPTTM à grappiller quelques points sans chance de succès (12-20, 16-25).

« On a pris un belle claque devait en convenir Marielle Bousquet, la libéro mulhousienne. Nous avons beaucoup souffert dans le secteur block-défense qui est, habituellement, l’un de nos points forts. Là, j’ai l’impression qu’on n’a rien défendu ! »

Curieusement, c’est avec l’effectif le moins riche, Avec Lana Dabic à la passe, Delphine Nercher en défense, Kama Diarra et Alexia Djilali en attaque, que l’ASPTTM a réalisé le « moins pire » au début du 3e set (3-1, 3-3, 5-3). À 11-14, Ana Lazarevic signait le seul ace mulhousien du match avant que Yulia Ferulik, au block, n’entretienne l’illusion (12-14). En vain… Nadia Centoni au service (13-20), puis Tatjana Bokan (14-21), Milena Rasic (14-24) et Eva Yaneva (17-25) veillaient au grain.

« Je voulais bien faire dans ce Palais des sports où j’ai vécu beaucoup de belles choses, avouait Tatjana Bokan avec une nuée de supporters, dont beaucoup de gamins, autour d’elle. Je suis contente, d’abord pour l’équipe, d’avoir gagné mais aussi par la manière… Cannes n’a encore jamais gagné aussi facilement contre Mulhouse… » Qui aime bien chatie bien !

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 16/12/2017 20:00 Le Cannet | Mulhouse
LE 06/01/2018 19:00 Mulhouse | Vandoeuvre Nancy
LE 13/01/2018 20:30 Béziers | Mulhouse

Classement

PTS MJ G P
1.RC Cannes 26 10 9 1
2.Béziers 25 10 9 1
3.Mulhouse 21 10 7 3
4.Venelles 17 10 6 4
5.SF Paris St-Cloud 14 10 5 5
6.St-Raphaël 14 10 4 6
7.Nantes 12 10 3 7
8.Vandoeuvre Nancy 10 10 4 6
9.Evreux 10 10 4 6
10.Quimper 9 10 3 7
11.Le Cannet 9 10 5 5
12.Chamalières 3 10 1 9
Tous les résultats