ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 18/01/15 : Vannes – ASPTTM : la finition était mulhousienne

Comme au match aller, les Morbihannaises se sont inclinées en trois sets contre les Mulhousiennes. Dans le jeu, elles n’ont toutefois pas été surclassées… Mais évidemment limitées face à une formation postière également incomplète.

Troisième défaite de suite des Vannetaises en championnat, hier soir. Battues, elles ont pourtant fait mieux que le score ne pourrait le laisser supposer.

Toujours diminuées par les absences d’Orlandini (jusqu’à fin février) et Bartula (jusqu’à la fin de la saison), elles ont en effet su rivaliser pendant les deux tiers du match face aux Mulhousiennes. À l’arrivée, elles ont toutefois commis beaucoup trop de fautes (31 en trois sets) pour prétendre autre chose…

« Je suis quand même assez contente de ce qu’a fait l’équipe, a confié après le match Lauriane Truchetet, l’ex-Mulhousienne à la barre du Vannes VB en remplacement de Thibaut Gosselin en arrêt de travail. C’était difficile de rester concentrées toute la rencontre… On réceptionne à deux, nos centrales font tout le match. Mais on s’est battu avec nos armes… »

Bokan finit sur un ace

C’est ce qu’il s’est passé lors du premier set. Les Vannetaises, précises à la réception et à la hauteur dans les échanges, ont été initialement dans le coup. Elles ont ainsi fait logiquement la course en tête durant pratiquement tout l’acte inaugural. Elles ont même eu une balle de set à 24-23. Mais à ce moment précis, Mulhouse, à l’expérience, s’est décidé à serrer le jeu. Et Guerra-Franco (décevante hier), a finalement offert l’avantage aux Alsaciennes avec une mauvaise réception, sur un service canon de Bokan (25-27).

Les joueuses de Magali Magail ont immédiatement capitalisé ensuite. D’autant que les Vannetaises se sont mises à enchaîner les erreurs (six attaques ratées sur les treize premiers points adverses). Mulhouse, sans trop forcer, a donc pris les devants au score (20-7). Certes, les Vannetaises ont bien réagi, mais le mal était fait. Comme le déclarait Magali Magail, le coach postier, à l’issue de la rencontre, « Nous avons perdu notre concentration et déploré un manque de lucidité. »

Vannes recollait ainsi aux basques de Mulhouse. Et l’ASPTTM,, emmenée par son trio Bokan – Lazarevic – Trach, et une efficace capitaine Faesch, à la passe, faisait le break (20-25), grâce à Bokan, encore elle.

Niemer à la conclusion

Dos au mur, les joueuses de Lauriane Truchetet se sont bien lâchées en début de troisième manche (8-4), notamment grâce à une Dascalu en forme (12 points hier). Mais Mulhouse, fidèle à ce que l’équipe avait proposé jusque-là, a su revenir. Et nettement plus tranchantes au filet, les Alsaciennes ont encore accéléré avec Niemer, excellente toute la soirée, à la conclusion de ce troisième set (20-25).

Mulhouse repartait de Bretagne avec trois points supplémentaires dans sa besace. Au vu des absences d’Alina Albu et de Petya Tsekova, le résultat en trois sets est appréciable. Ce dont convient Magali Magail : « Nous n’avons jamais craqué lors des fins de set. »

Article signé Guy Vallée

Calendrier

LE 24/02/2018 20:00 Mulhouse | SF Paris St-Cloud
LE 04/03/2018 17:00 Quimper | Mulhouse
LE 17/03/2018 20:00 Mulhouse | Le Cannet

Classement

PTS MJ G P
1.Béziers 45 18 16 2
2.RC Cannes 45 18 15 3
3.Mulhouse 36 18 12 6
4.St-Raphaël 29 18 9 9
5.Le Cannet 27 18 11 7
6.Venelles 25 18 9 9
7.SF Paris St-Cloud 23 18 8 10
8.Vandoeuvre Nancy 22 18 8 10
9.Nantes 22 18 6 12
10.Quimper 20 18 7 11
11.Evreux 15 18 5 13
12.Chamalières 5 18 2 16
Tous les résultats